Actualité

Les Américains passés par la Ligue 1 Uber Eats

Publié le 18/12/2020 à 17:45

Partager

Retrouvez la liste des joueurs américains, pour certains internationaux, passés par la Ligue 1 Uber Eats.

Alors que son club, le LOSC, accueille son club formateur, le PSG, dimanche lors de la 16e journée de Ligue 1 Uber Eats, Timothy Weah retrouve la forme. Face au Dijon FCO mercredi, l'attaquant US a marqué son premier but de la saison sur une splendide volée, inscrivant ainsi son 2e but dans le championnat de France après celui avec le maillot du PSG sur le dos en août 2018 contre le SM Caen. L'occasion de retrouver les Américains passés par la Ligue 1 Uber Eats.

Au début de cette saison 2018/2019, le contingent américain de la Ligue 1 comptait deux représentants. outre Weah donc, le défenseur international Matt Miazga (20 sélections) ne s'est pas éternisé sur les bords de l'Erdre, prêté par Chelsea. Après 8 matchs de championnat sur la première partie de saison, le joueur de 23 ans à l'époque a pris la direction de l'Angleterre et de Reading durant l'hiver.

Gaetjens le pionnier, Régis le mondialiste

Mais le premier international américain à fouler les pelouses françaises s'appelle Joe Gaetjens. Attaquant du RC Paris puis de l'Olympique Alès au début des années 50, il a une histoire singulière. S'il a disputé la Coupe du monde 1950 avec la sélection américaine, inscrivant notamment le seul but d'une victoire contre l'Angleterre, il n'a jamais eu la nationalité américaine. Haïtien, il part étudier à New York pendant quelques années. C'est là qu'il sera repéré par la fédération américaine.

Au début des années 2000, c'est Greg Vanney qui débarque des Los Angeles Galaxy au SC Bastia. Défenseur international (36 sélections), il jouera en Corse de janvier 2002 à l'été 2005 (60 matchs de Ligue 1). Ce latéral gauche a été entraîneur de Toronto en MLS pendant six ans jusqu'au début de ce mois de décembre. Contrairement à Greg Vanney, David Régis a disputé un Mondial. Le défenseur martiniquais passé par Valenciennes, Metz, l'ESTAC, Lens et Strasbourg se marie avec une Américaine lors de son aventure alsacienne. Ce qui lui permettra d'être naturalisé juste avant la Coupe du monde 1998 et sera titulaire lors des trois rencontres des Etats-Unis en France. Il a compte 27 sélections au total.

Bocanegra et Bedoya en références

Les deux meilleurs joueurs américains qui ont évolué en Ligue 1 Uber Eats sont sans doute Alejandro Bedoya et Carlos Bocanegra. Ce dernier a joué au Stade Rennais entre 2008 et 2010 avant d'effectuer une saison avec l'AS Saint-Etienne. Souvent capitaine de Team USA, ce défenseur axial facture 110 capes.

De son côté, le milieu Alejandro Bedoya a porté les couleurs du FC Nantes. Le temps de réaliser trois saisons pleines avec les Canaris (11 buts en 87 matchs de Ligue 1). Il a remporté la Gold Cup avec les Etats-Unis en 2013 et 2017 (66 sélections).


 

Annoncé comme une petite merveille, l'attaquant Freddy Adu (17 sélections) a passé la saison 2008/2009 en Principauté. Titulaire lors d'un 16e de finale de Coupe de la Ligue BKT perdu par l'AS Monaco contre le PSG, le natif du Ghana n'aura pas eu d'impact en championnat (9 matchs, tous comme remplaçant). Désormais âgé de 31 ans, il a évolué dans pas moins de neuf pays différents, dont la Suède actuellement. Le passage dans l'Hexagone de Charlie Davies (17 sélections, 4 buts) aura davantage été une réussite. Recruté par le FC Sochaux-Montbéliard à l'été 2009, le petit attaquant démarre de façon prometteuse avant de se blesser gravement. Prêté durant l'année 2011 à DC United, futur adversaire de l'OM en amical, il repart en MLS à l'été 2012.

A noter aussi les 3 matchs disputés par le jeune défenseur Oguchi Onyewu (67 sélections) avec le FC Metz en 2002/2003 mais en Ligue 2. Le milieu offensif d'origine salvadorienne Hugo Pérez (74 sélections) a porté les couleurs du Red Star au même niveau en 1990. Chez les entraîneurs, le sélectionneur des Etats-Unis entre 2007 et 2011, Bob Bradley, a officié au Havre AC de fin 2015 à fin 2016.

Des liens avec les Etats-Unis

Quant au gardien Quentin Westberg , il a représenté les Etats-Unis chez les jeunes au milieu des années 2000. Né en France, il possède la double nationalité franco-américaine grâce à son père. Celui qui évolue désormais dans le championnat nord-américain à Toronto a majoritairement occupé un rôle de doublure en Ligue 2 BKT et Ligue 1 Uber Eats avec l'ESTAC Troyes, Evian Thonon Gaillard, le Tours FC ou encore l'AJ Auxerre.

Le jeune attaquant rennais Theoson-Jordan Siebatcheu a, lui, vu le jour à Washington, la capitale américaine qui a accueilli les EA Ligue 1 Games à l'été 2019. Il s'installe en France assez tôt avec sa famille avant de faire ses classes au Stade de Reims, puis au Stade Rennais F.C. Il n'a cependant jamais porté les couleurs américaines alors qu'il a deux sélections avec les Espoirs français.

Arrivé au PSG lors de l'été 2004, le jeune attaquant Vedad Ibisevic (36 ans) débarquait des Etats-Unis où il a notamment débuté une carrière universitaire. L'international bosnien a vécu au pays de l'Oncle Sam quelques années à la fin de son adolescence. Avant de jouer dans le championnat allemand, il a disputé 6 matchs avec le club de la capitale en 2004/2005 puis inscrit 10 buts en 33 rencontres de Domino's Ligue 2 avec le Dijon FCO.