Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

MBAPPE-OFFRE-LE-CLASSICO-AU-PSG

Publié le 28/10/2018 à 23:15 - LFP

Partager

Entré à l’heure de jeu, Kylian Mbappé a permis au PSG de vaincre l’OM, à l’Orange Vélodrome (0-2), en clôture de la 11e journée de Ligue 1 Conforama. Draxler a marqué le second but parisien au bout du temps additionnel.

  Olympique de Marseille
 - 
  Paris Saint-Germain
 : 0 - 2
Rien n’arrête Kylian Mbappé… Malgré la déception d’avoir démarré le Classico sur le banc, le phénomène du Paris Saint-Germain n’a eu besoin que de trois minutes pour inscrire son 10e but de la saison et apporter au club de la capitale sa 11e victoire sur les onze premières journées. Les Parisiens ont ainsi égalé le record de Tottenham parmi les cinq grands championnats européens, datant de la saison 1960/1961.
Les Parisiens démarrent le match avec un 5-3-2 étonnant, sans Adrien Rabiot ni Kylian Mbappé. En face, Rudi Garcia aligne un 4-3-3 sans avant-centre de métier, avec Dimitri Payet en pointe haute du trio formé avec Thauvin et Ocampos. Dans une première période intense, les Parisiens contrôlent le ballon mais se cassent les dents sur un solide bloc marseillais. Agressifs, les Phocéens ne sont pas impressionnés par la domination territoriale parisienne. Ils ne concèdent pas d’occasion et tentent d’exploser sur chaque situation de contre. Plus entreprenants après la demi-heure de jeu, les Marseillais se procurent la première action de ce Classico. Sur corner, Lucas Ocampos reprend le ballon de l’arrière du crâne. Vigilant, Areola se détend pour s’en saisir (33e). Deux minutes plus tard, Boubacar Kamara réalise un tacle décisif sur un centre de Bernat, alors que Neymar et Choupo-Moting arrivaient lancés face au but (35e). Considérablement gêné par l’organisation olympienne, le club de la capitale attend le temps additionnel de la première période pour effectuer son premier tir cadré. Strootman sent bien le coup et sauve sur sa ligne une frappe croisée de Di Maria (45e+1).
 

 
MBAPPÉ, JOKER DE LUXE
L’international argentin reprend la seconde période comme il a terminé la première. Son tir vicieux est repoussé du bout des gants par Steve Mandanda, juste après le rebond (46e). Le match s’anime. Après un exploit dans la surface entre trois Marseillais, Neymar voit son tir croisé du pied gauche passer juste à côté du poteau (56e). Quelques instants plus tard, Areola doit s’employer pour claquer en corner le ballon bien travaillé de Payet, sur un coup franc à l’entrée de la surface (58e). Thomas Tuchel décide alors de lancer Kylian Mbappé, en lieu et place de Choupo-Moting (62e). Le jeune talent parisien n’a besoin que de deux ballons pour faire la différence. Lancé par Angel Di Maria sur la droite, il échappe à Boubacar Kamara en déclenchant une accélération foudroyante, avant de venir battre Mandanda d’une frappe croisée (0-1, 65e). Malgré la fatigue, les Phocéens essaient de réagir. Les Parisiens veulent, de leur côté, tuer les derniers espoirs marseillais. Esseulé sur la droite de la surface, Thomas Meunier hérite du ballon et a le temps de s’appliquer pour effectuer un tir puissant. Mandanda dévie la balle en corner (77e). Deux minutes plus tard, Alphonse Areola est sauvé par son poteau sur une frappe flottante de Jordan Amavi (79e). Julian Draxler paraphe finalement le succès parisien en marquant au bout du temps additionnel, suite à un tir trop croisé de Neymar (0-2, 90e+5).
Invaincu face à l’Olympique de Marseille depuis le 27 novembre 2011, toutes compétitions confondues (18 matchs : 15 victoires et 3 nuls), le Paris Saint-Germain est confortablement installé dans le fauteuil de leader avec 33 points. L’OM recule à la 5e place, avec 19 unités, à trois longueurs du troisième, le Montpellier Hérault SC.