Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

OL-AS MONACO, UNE AFFICHE PROLIFIQUE !

Publié le à - LFP

Partager

Dimanche à 21h, l’Olympique Lyonnais accueille l’AS Monaco pour le compte de la 18e journée de Ligue 1 Conforama. Retour sur un choc qui a offert son lot de spectacle ces cinq dernières saisons.

Du spectacle, de l’enjeu, des grands joueurs… L’affiche entre l’Olympique Lyonnais et l’AS Monaco a répondu à toutes les attentes des amateurs de ballon rond ses cinq dernières années dans la capitale des Gaules. Avec 23 buts marqués en 5 matchs disputés à Lyon, soit une spectaculaire moyenne de 4,6 buts inscrits par rencontre, le spectacle a toujours été au rendez-vous entre ces deux habitués du podium de notre championnat, souvent à la lutte pour une place qualificative en UEFA Champions League.
Ce n’est pas le cas cette saison, mais, même si le club monégasque connaît un championnat plus compliqué en cette fin d’année 2018, cette rencontre garde malgré tout de son piquant. Ce choc des extrêmes a en effet tout du match piège pour un OL qui court après une victoire depuis le 23 novembre. A l’inverse, le club de la Principauté, désormais entraîné par Thierry Henry, voudra confirmer, lui qui s’est imposé à l’extérieur (0-2) lors de son dernier match de Ligue 1 Conforama. Le spectacle pourrait donc une nouvelle fois être de la partie, à l’instar des cinq dernières confrontations entre les deux clubs en terre lyonnaise...
SAISON 2013/2014, 29E JOURNÉE (16 MARS 2014) :  OL 2 – 3  AS MONACO
 

 
L’Olympique Lyonnais, 5e et en pleine remontée au classement, reçoit l’AS Monaco de Claudio Ranieri, étonnant promu, dauphin du PSG. Auteur d’un recrutement pharaonique pour son retour en Ligue 1 Conforama, le club de la Principauté aligne ses recrues phare Joao Moutinho, James Rodriguez et Dimitar Berbatov mais est privé de Radamel Falcao, blessé gravement en janvier. Sous la houlette de Rémi Garde, c’est la saison de l’éclosion pour plusieurs jeunes du centre de formation lyonnais comme Anthony Lopes, Samuel Umtiti et Alexandre Lacazette.
Les Monégasques mènent rapidement 2-0 grâce à Valère Germain et James, mais les Gones n’abdiquent pas et réduisent vite l’écart. Auteur d’un but et d’une passe décisive, tout comme James Rodriguez (qui finira la saison avec 9 réalisations et 12 offrandes au compteur), Berbatov redonne une avance appréciable à l’ASM. Jimmy Briand, déjà buteur à la demi-heure de jeu, s’offre un doublé dans le dernier quart d’heure mais l’OL ne peut éviter une défaite qui met fin à ses espoirs de podium.
SAISON 2014/2015, 5E JOURNÉE (12 SEPTEMBRE 2014) :  OL 2 – 1  AS MONACO
 


Lors de l’exercice 2014/2015, l’OL et l’AS Monaco se retrouvent en début de saison pour leur match au stade de Gerland. Le club lyonnais, avec désormais Hubert Fournier à sa tête, s’apprête à réaliser une superbe saison, tenant longtemps tête au PSG dans la course au titre avant de finir par céder. Signe du beau championnat des Gones, Alexandre Lacazette, meilleur buteur avec 27 réalisations, deviendra cette saison-là le seul non Parisien à être élu meilleur joueur de Ligue 1 Conforama aux Trophées UNFP sur les six dernières saisons.
En cette année 2014, deux nouveaux talents émergent de l’Académie lyonnaise. Deux futurs champions du monde qui vont marquer les deux buts de la victoire de l’OL dans cette affiche : Nabil Fekir et Corentin Tolisso. Fekir ouvre le score à la demi-heure de jeu. Mais l’AS Monaco, pour la première saison de Leonardo Jardim sur son banc, est difficile à manœuvrer. Lucas Ocampos égalise rapidement sur un bon centre en retrait de Geoffrey Kondogbia. L’ASM, futur quart de finaliste de l’UEFA Champions League après avoir éliminé Arsenal en 8es, doit finalement s’incliner sur un joli but de Tolisso.
SAISON 2015/2016, 37E JOURNÉE (7 MAI 2016) :  OL 6 – 1  AS MONACO
 

C’est sans aucun doute la confrontation la plus brûlante qu’ont eu à se livrer Lyonnais et Monégasques sur ces cinq dernières années. A égalité de points à deux journées de la fin, l’OL (2e) et l’AS Monaco (3e) s’affrontent pour leur grande première au Groupama Stadium. Les dynamiques semblent se croiser en cette fin de saison. Avec Bruno Genesio à sa tête depuis début janvier, la formation rhodanienne réalise une très belle deuxième partie de championnat, alors que les Monégasques, longtemps dauphins du PSG, coincent quelque peu dans le sprint final.
Cette impression se confirme sur le terrain. Un OL survolté démarre tambour battant la rencontre et frappe par deux fois dans les dix premières minutes. L’expulsion rapide de Lacina Traoré (23e), alors que le club du Rocher est déjà mené de deux buts, tue définitivement les chances des visiteurs. Grâce à Rachid Ghezzal, au seul doublé en Ligue 1 Conforama de Mapou Yanga-Mbiwa et à un triplé d’Alexandre Lacazette, les Gones surclassent l’ASM et s’offrent la plus large victoire de leur histoire face aux Monégasques dans l'élite (6-1). Avec une différence de buts très favorable (+27 contre +5), l’OL assure sa deuxième place au classement et valide sa qualification directe pour la phase de groupes de la prochaine édition de l’UEFA Champions League.
SAISON 2016/2017, 34E JOURNÉE (23 AVRIL 2017) :  OL 1– 2  AS MONACO