Daisuke Matsui avec Le Mans FC.
Actualité

Les Japonais passés par la France

Les Japonais passés par la France

Actualité
Publié le 30/06 à 15H33 - LFP

Partager

Nouvelle recrue de l'AS Monaco, Takumi Minamino est le 16e joueur japonais à venir tenter sa chance en France. Revue d’effectif des Nippons ayant évolué en Ligue 1 Uber Eats ou en Ligue 2 BKT.

Un nouveau Samouraï Blue en Ligue 1 Uber Eats ! Après Ado Onaiwu, promu avec le Toulouse FC, la délégation japonaise comptera un autre représentant avec la signature de Takumi Minamino à l'AS Monaco. L'attaquant ou milieu offensif de 27 ans est peut-être le Japonais le plus renommé à rejoindre l'Hexagone. Révélé au Cerezo Osaka, il a explosé en Europe avec le Red Bull Salzbourg. Depuis janvier 2020, il jouait en Premier League, à Liverpool et à Southampton, où il avait été prêté par les Reds. Takumi Minamino compte presque 50 matchs de Coupe d'Europe au compteur, en plus de 42 sélections (et 17 buts) avec l'équipe du Japon.

Junichi Inamoto, la star

Quelques années plus tôt, l'ex-Toulousain Gen Shoji avait été le 12e Japonais à tenter l'aventure en France lors du mercato d'hiver 2019. Il avait rejoint Hiroki Sakai et le gardien du RC Strasbourg Alsace Eiji Kawashima, qui évolue toujours en Ligue 1 Uber Eats. Parmi les Japonais passés par le championnat de France, on se souvient également de Yuto Nagatomo à l'OM ou de la star Junichi Inamoto, trois Mondiaux disputés de 2002 à 2010 et notamment double buteur lors de son premier, qui avait terminé son passage en Europe au Stade Rennais F.C. en 2009.

Matsui, le buteur nippon

Le milieu offensif Daisuke Matsui est celui qui a connu la plus longue aventure en Ligue 1 avec quatre clubs fréquentés entre 2004 et 2011. En janvier 2006, le gaucher avait signé un doublé en quatre minutes lors d'une victoire du MUC à Troyes (1-3) et avait récidivé un an plus tard face au même adversaire (2-0). En avril 2006, le Japonais en avait réalisé un 3e et dernier sous les couleurs du Mans FC (en 5 minutes) aux dépens du RC Lens (3-2). Pas rassasié, Daisuke Matsui s'était offert un 4e doublé en Ligue 1 Uber Eats sous les couleurs du GF38, contre l'AJ Auxerre en février 2010 (5-0).

Les Japonais en Ligue 1 Uber Eats :

Nozomi Hiroyama : milieu
(Montpellier HSC, 2003/04) : 7 matchs

Daisuke Matsui : milieu
(Le Mans FC de 2004 à 2008, AS Saint-Etienne en 2008/09, Grenoble Foot 38 de 2009 à 2011 et Dijon FCO en 2011/12) : 148 matchs - 17 buts et 9 passes décisives

Koji Nakata : Défenseur latéral
(Olympique de Marseille, de 2004 à 2006) : 9 matchs

Junichi Inamoto : Milieu
(Stade Rennais FC, 2009/10) : 5 matchs

Sho Ito : Attaquant
(Grenoble Foot 38 de 2007 à 2010) : 1 match de Ligue 1 et 4 matchs de Ligue 2

Eiji Kawashima : Gardien
(FC Metz de 2016 à 2018, RC Strasbourg Alsace depuis 2018) : 47 matchs

Hiroki Sakai : Défenseur latéral
(Olympique de Marseille, depuis 2016) : 133 matchs et 1 but

Gen Shoji : Défenseur
(Toulouse FC, 2018-2020) : 19 matchs

Yuto Nagatomo : Défenseur latéral
(Olympique de Marseille, 2020-2021) : 25 matchs

Naomichi Ueda : Défenseur central
(Nîmes Olympique, depuis janvier 2021) : 9 matchs de Ligue 1 et 28 matchs de Ligue 2

Ado Onaiwu : Attaquant
(Toulouse FC, depuis 2021) : 38 matchs de Ligue 2

Takumi Minamino : Attaquant
(AS Monaco, depuis 2022)

Les Japonais en Ligue 2 BKT :

Norio Suzuki : Milieu
(Angers SCO, 2009/10) : 8 matchs

Tsukasa Umesaki : Milieu
(Grenoble Foot 38, 2006/07) : 5 matchs

Masashi Oguro : Attaquant
(Grenoble Foot 38, 2005/06 et 2006/07) : 19 matchs, 6 buts

Naoto Sawai : Milieu
(AC Ajaccio, 2018/19) : 8 matchs, 1 but