Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

BILAN : LES RÉVÉLATIONS

Publié le 07/01/2019 à 08:28

Partager

Méconnus avant le début de cette saison 2018/2019, ils se sont fait un nom lors de la première moitié de championnat. Retrouvez les révélations de cette phase aller en Ligue 1 Conforama.


Plus au nord, Zeki Celik (21 ans) a également apporté un vent de fraîcheur sur le côté droit de l’arrière-garde lilloise. Transféré cet été, le jeune international turc a immédiatement endossé le costume de titulaire chez les Dogues et ce jusqu’à la trêve (19 titularisations). Plus gros centreur du LOSC (66 centres en jeu réalisés), le défenseur droit est le sixième joueur du championnat à avoir réussi le plus de centres (17). A la trêve, il est le 11e meilleur passeur de Ligue 1 Conforama avec 4 offrandes.

DIABY, LE « TITI » PARISIEN

Avec un profil bien plus offensif, même s’il lui est arrivé d’occuper le flanc gauche du 3-5-2 de Thomas Tuchel, Moussa Diaby a profité de chacune des minutes offertes par le coach allemand pour montrer l’étendue de son talent et soigner ses statistiques. En 518 minutes de jeu (11 matchs, dont 5 titularisations), le Parisien de 19 ans a déjà signé 2 buts et 5 passes décisives, soit un geste décisif toutes les 74 minutes. Face au Stade de Reims (4-1, 7e journée), il a réalisé 10 centres en jeu, le record pour un joueur du PSG en Ligue 1 Conforama cette saison.

MENDY, GARDIEN DE LA FORTERESSE RÉMOISE

Après avoir été nommé parmi les trois meilleurs gardiens de Domino’s Ligue 2 la saison dernière, Edouard Mendy a conservé le même verrou à l’échelon supérieur, celui qui lui permet de bien souvent bloquer l’accès à sa cage. Grâce à son grand gardien (1,97m), recordman du nombre de clean sheets enregistrés sur cette première partie de saison (9), le Stade de Reims possède la 4e meilleure défense à la trêve (18 buts encaissés). Avec 58 arrêts, Mendy est le quatrième portier à stopper le plus de ballons dans l’élite, le cinquième au niveau du pourcentage avec 75% d’arrêts.

LE TALLEC, LA TROUVAILLE DU MHSC

Révélation du Montpellier Hérault SC, Damien Le Tallec découvre avec brio la Ligue 1 Conforama à 28 ans. Après plusieurs expériences plus à l’est (Ukraine, Russie, Serbie), l’ancien grand espoir du Stade Rennais, désormais positionné devant la défense, s’éclate au plus haut niveau français. Titulaire depuis la moitié du mois de septembre, le frère d’Anthony n’est pas étranger à la belle première partie de saison du club héraultais. Auteur de 2 buts de la tête (3e total en Ligue 1 Conforama cette saison), Le Tallec est le 2e meilleur tacleur du MHSC avec 26 tacles réussis sur 48 tentés. Son match face au Toulouse FC (11e journée) est un bel exemple de ses progrès défensifs : sur la pelouse des Violets, il a gagné 25 ballons (record pour un Montpelliérain cette saison) et remporté 10 duels (2e meilleure performance de son club cette saison).

La défense, Jason Denayer connaît bien également. Avec 13 tirs contrés (7e performance de Ligue 1 Conforama), le défenseur central de l’OL a déjà sauvé maintes situations chaudes devant la cage d’Anthony Lopes. Mais il s’est également illustré à la relance. L’arrière belge a réussi 293 passes vers l’avant cette saison (meilleur lyonnais dans cette catégorie), soit 20,9 par rencontre (6e meilleure performance du championnat). A 23 ans, il représente à la fois le présent et l’avenir de la défense des Gones.

FONTE, TAILLE PATRON


Loin d’être un inconnu, José Fonte s’est vite révélé indispensable dans la défense du LOSC. L’expérimenté arrière central, déjà vice-capitaine de son club, a apporté toute la stabilité et la sérénité qui manquaient au club lillois la saison dernière. Agressif, souverain dans les duels aériens, l’international portugais sacré champion d’Europe en 2016 est un des patrons de l’enthousiasmant LOSC de la seconde partie de l’année 2018. Dans le même secteur de jeu, Anthony Briançon a lui aussi su tirer son épingle du jeu en effectuant une belle phase aller. Doté d’un beau gabarit et d’une belle grinta, le défenseur central et capitaine du Nîmes Olympique a gagné 288 ballons cette saison, soit la 9e meilleure performance en Ligue 1 Conforama. Efficace sur phase arrêtée, il a déjà inscrit 2 buts.

SAVANIER, LA PLAQUE TOURNANTE

Autre joueur du Nîmes Olympique à s’être très bien adapté à la Ligue 1 Conforama, Téji Savanier a gardé le même impact sur le jeu gardois que les saisons précédentes. Troisième meilleur centreur du championnat (8,8 centres par match, dont 2,8 réussis), le milieu de terrain est aussi un véritable créateur de jeu. Décisif (2 buts et 4 passes décisives en 13 matchs), il est le deuxième joueur de Ligue 1 Conforama à distribuer le plus de passes amenant un tir par match (3,2). Du côté de l’Amiens SC, on retrouve également un milieu de terrain qui a fait du bien à son club dans cette première partie de saison. Recruté cet été à Palerme, Eddy Gnahoré est le meilleur buteur picard avec 4 réalisations (1 passe décisive). Des buts qui ont rapporté gros puisque l’ASC ne s’est jamais incliné lorsque son numéro 5 de 25 ans a trouvé le chemin des filets (3 victoires et 1 nul).

En attaque, la formation amiénoise a également pu compter sur le talent de son international iranien Saman Ghoddos. Joueur le plus décisif du club picard, celui qui a participé à la dernière Coupe du Monde FIFA est impliqué sur 6 des 17 buts de son équipe (3 réalisations et 3 passes décisives). Auteur d’une belle fin d’année avec le Stade de Reims, Mathieu Cafaro a, de son côté, su se rendre important au sein de l’effectif champenois. Deux de ses trois buts ont offert la victoire aux Stadistes cette saison.

Joueur polyvalent capable d’évoluer au milieu ou en défense, Anthony Caci s’est fait une place dans le groupe du RC Strasbourg Alsace cette saison. A 21 ans, il a été titularisé à 13 reprises, devenant le meilleur intercepteur strasbourgeois sur la première moitié de championnat, le cinquième en Ligue 1 Conforama (1,54 interceptions par match).

Auteur de 2 buts et 1 passe décisive, Jules Keita (20 ans) a fait parler de lui en début de saison. Celui que l’on surnomme « Baba Neymar » en Guinée s’est ensuite blessé avec les U23 guinéens, fin novembre. L’attaquant du Dijon FCO est un diamant brut qui ne demande qu’à être poli pour briller en Ligue 1 Conforama.

 

ATAL-CELIK, DEUX LATÉRAUX QUI MONTENT

L’OGC Nice et le LOSC ont eu le nez creux cet été lorsqu’il a s’agit de renforcer le flanc droit de leur défense. Avec Youcef Atal et Zeki Celik, Aiglons et Dogues ont attiré deux jeunes talents qui n’ont pas tardé à se révéler...

Arrière-droit très offensif, Atal (22 ans) a gagné sa place de titulaire dans l’équipe de Patrick Vieira en terminant l’année en boulet de canon. Généreux et doté d’un gros volume de jeu, le feu follet algérien a disputé dans leur intégralité les six derniers matchs du Gym. Le membre de la 3e meilleure défense de Ligue 1 Conforama a vite impressionné par ses qualités techniques et son explosivité. Troisième centreur du championnat (4,6 centres en jeu par match), le Fennec (6 sélections) est également le troisième meilleur dribbleur de Ligue 1 Conforama sur la phase aller avec 3,4 dribbles réussis par match sur 5,9 tentés. Efficace, il n’a eu besoin que de 9 rencontres pour s’offrir son premier but en France. Côté défensif, le latéral sent bien les coups, ce qui fait de lui le 7e intercepteur de Ligue 1 Conforama avec 1,35 interceptions par rencontre.