Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

JUNINHO, L'EXPERT LYONNAIS

Publié le 30/01/2019 à 00:08 - LFP

Partager

Icône de l’Olympique Lyonnais, Juninho (44 ans ce mercredi) restera comme l’un des plus grands tireurs de coups francs de l’histoire de la Ligue 1 Conforama.

Septuple champion de France de Ligue 1 avec l’Olympique Lyonnais de sa première saison en 2001/02 à 2007/2008, Juninho fête ce mercredi son 44e anniversaire. L’occasion de revivre les grandes dates du joueur brésilien qui a passé huit saisons en Ligue 1 Conforama.

 

Recruté durant l'été 2001 alors qu'il était en litige avec son club de Vasco de Gama, Juninho a marqué de son empreinte son passage à Lyon avec 248 rencontres et 75 buts, dont 28 sur des coups francs.

LES GRANDES DATES DE JUNINHO EN LIGUE 1 :

Son 1er match :

Pour sa première en Ligue 1, le 29 juillet 2001, Juni est titularisé d’entrée de jeu par Jacques Santini à Bollaert. L’Olympique Lyonnais est défait 2-0 pour la première de son nouveau brésilien qui enchaînera ensuite sur cinq victoires en championnat.

Son 1er but :

Sa première réalisation en Ligue 1 a eu lieu en Corse lors du déplacement des Gones à Furiani, le 12 août 2001, dans le cadre de la 3e journée. Le Brésilien y inscrit le but de la victoire (pas sur coup franc), dans un match où Grégory Coupet a repoussé un pénalty de Prince.

Son dernier match et son dernier but :

Comme un symbole, Juni a inscrit son 100e but sous les couleurs de l’OL pour son dernier match. Milieu de terrain-buteur, Juninho a ainsi trouvé la faille (sur pénalty) à l’occasion de sa dernière rencontre de Ligue 1, face au SM Caen le 23 mai 2009. Le Brésilien a ponctué son aventure lyonnaise en offrant son dernier maillot à Bernard Lacombe.

Ses derbys face aux Verts :

 

Retrouvez toutes les performances de Juninho face à l’AS Saint-Etienne en Ligue 1 Conforama


 

 

Juninho et les coups francs :

 

Il affiche le nombre affolant de buts inscrits sur coups francs de vingt-six en Ligue 1 Conforama, et même de 44 toutes compétitions confondues lors de ses années lyonnaises. Son premier a été marqué le 20 octobre 2001 contre Sochaux à Gerland et a permis à sa formation d’éviter la défaite à la 81e minute (1-1). Entré en cours de jeu, Juninho signait donc pour sa 10e apparition en Ligue 1 son premier coup franc, après une combinaison avec Pierre Laigle : ce dernier qui portait d’ailleurs le fameux du n°8 qui sera ensuite associé au nom du Brésilien avec l’OL. Ce 1er coup franc inscrit sera d’ailleurs le seul de cette saison inaugurale chez les Gones.

 

La saison suivante, Juninho a réussi l’exploit d’inscrire deux coups francs dans le même match, lors de son triplé réussi face à l’AJ Auxerre de Fabien Cool en octobre 2002. Une performance réédite en Ligue 1 deux ans et demi plus tard, toujours à Gerland, aux dépens de Christophe Revault et du TFC. Son troisième et ultime doublé sur coups francs est intervenu lors de la saison 2008/09 dans une victoire épique arrachée contre Nice (3-2), à Gerland.


 
 

Le 4 mars 2006 à Ajaccio (29e journée de Ligue 1, 1-3), Juninho avait ouvert la marque en faveur de l’OL sur son exercice favori, le coup franc. Celui-ci a été frappé de plus 40 mètres est son plus lointain inscrit avec son club.

Enfin, le dernier de ses 28 coups de pattes sur phase arrêtée est intervenu lors de son avant-dernier match de Ligue 1, contre l’OM et Steve Mandanda au Vélodrome (1-3), en mai 2009.

Son but du titre :

En huit saisons à l’OL, Juninho a inscrit de nombreux déterminants pour la réussite de son club. S’il avait auparavant notamment contribué à la victoire des siens dans la Finale du championnat de 2002 face à Lens à Gerland (3-1), Juninho a inscrit le but qui a symbolisé le sacre lyonnais de 2003 face à Montpellier, en mai 2003. En égalisant à la demi-heure sur une remise de Govou, le milieu brésilien maintenait l’OL trois points devant l’OM à une journée de la fin, avec en prime une différence de buts qui lui promettait un 2e titre de rang. En fin de partie, Juninho aurait même pu donner la victoire aux Lyonnais, mais son coup franc était repoussé par le poteau héraultais…

Juni en Supersub :

Il s’agit d’un rôle que le capitaine lyonnais n’a que rarement eu à tenir en carrière en Ligue 1 Conforama. Pilier de l’OL, Juninho a toutefois eu quelques occasions d’effectuer des entrées en jeu décisive. Outre sa toute première qui a été synonyme de premier but dans le championnat (contre Sochaux), le Brésilien a inscrit un le deuxième de ses trois buts en sortant du banc, au Parc des Princes. En mai 2007 (35e journée), le meneur lyonnais arrachait l’égalisation contre le PSG à la 94e minute (1-1), permettant au déjà champion de France de prolonger une invincibilité en Ligue 1 qui durera jusqu’à la fin de la saison.


Ça peut vous intéresser !
Aucun contenu à suggérer.
Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.