Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

DE-SONNY-ANDERSON-A-«SONNYGOAL

Publié le 19/02/2019 à 14:00

Partager

Passé par l'OM, de l'AS Monaco et de l'OL, l'ex-attaquant brésilien Sonny Anderson a marqué 172 buts lors de ses 8 saisons en France.

Si Sonny Anderson a découvert le championnat de France sous les couleurs de l'Olympique de Marseille et qu'il a été sacré avec l'AS Monaco à l'issue de la saison 1996/1997, sa carrière dans l'Hexagone l'a ensuite vu porter le maillot de l'Olympique Lyonnais entre 1999 et 2003. Au moment de son arrivée en provenance du FC Barcelone, l'attaquant brésilien est le transfert le plus cher de l'histoire de la Ligue 1. Terriblement efficace, le buteur peut être considéré comme le premier étage de la fusée OL qui dominera les années 2000 avec 7 titres de champion de suite. Retour sur le parcours de « Sonnygoal ».
LES GRANDES DATES DE SONNY ANDERSON :
Son premier match en France :
Arrivé fin novembre 1993 à l’Olympique de Marseille, l’ex-joueur du Servette Genève débute sa carrière en France de parfaite manière puisqu’il ouvre le score sur le terrain du FC Martigues (0-3). Il bouclera la saison avec 16 buts en 20 matchs de Ligue 1. Transféré à l’AS Monaco l’été suivant, il y restera trois ans avant d’évoluer à l’Olympique Lyonnais entre 1999 et 2003.
Son premier titre de champion :
Parmi les joueurs phares de l’AS Monaco, Sonny Anderson est sacré champion de France à l’issue de la saison 1996/1997. Un exercice au cours duquel il marquera 19 buts en 34 matchs. De quoi enlever le titre de meilleur joueur de la saison lors des Trophées UNFP.
Son premier trophée avec l’OL :
A la fin de sa deuxième saison à Lyon, il soulève la Coupe de la Ligue brassard au bras, après la victoire de l’OL sur l’AS Monaco en finale le 5 mai 2001 (2-1 ap). Il s’agit du premier trophée de l’OL de l’ère Jean-Michel Aulas. S’il ne marque pas en finale, il fait trembler les filets deux fois en trois rencontres lors de cette campagne. Avec le club rhodanien, il remportera aussi les titres de champion de France 2002 et 2003 ainsi que le Trophée des Champions 2002.
Encore meilleur buteur :
Sacré meilleur buteur du championnat de France avec l’AS Monaco en 1995/1996, il trône sur le classement des buteurs à la fin de ses deux premières saisons à l’OL. Le natif de Goiatuba finit la saison 2000/2001 avec 22 buts, soit deux unités de plus que Pedro Miguel Pauleta, alors aux Girondins de Bordeaux.
Son dernier but avec l’OL :
Le 11 mai 2003, lors de la 36e journée de championnat, il inscrit le seul but de l’OL lors de la victoire sur le PSG à Gerland (1-0). Une frappe magistrale des 30 mètres qui trompe Jérôme Alonzo.
Son dernier match en France :
Deux semaines après ce succès contre le PSG, il est titulaire à Gerland pour la réception de l’EA Guingamp (1-4). A l’issue de cette défaite anecdotique, le 24 mai 2003, l’Olympique Lyonnais célèbre son deuxième titre de champion de France consécutif. Cette dernière saison dans l’Hexagone s’achève avec 17 buts en 32 matchs toutes compétitions confondues. A presque 33 ans et après 8 saisons en France, Sonny Anderson signe à Villarreal. Son passage dans l’Hexagone aura été marqué par 138 buts en 221 matchs de Ligue 1 et 172 buts en 291 rencontres toutes compétitions confondues.
 
Ça peut vous intéresser !