Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

MESLOUB : «NOUS PENSIONS TELLEMENT ALLER AU BOUT»

Publié le 06/03/2019 à 12:25

Partager

Retrouvez les déclarations d'Antoine Kombouaré et Philippe Montanier comme Walid Mesloub et Naïm Sliti après le match retour des Barrages Ligue 1 Conforama remporté par le Dijon FCO face au RC Lens (3-1).

Antoine Kombouaré (entraîneur du DFCO) : « L'objectif, quand nous sommes venus avec le staff (en janvier) était de tout faire, peu importe la manière, le classement, pour rester en Ligue 1 Conforama. Nous sommes fiers et contents d'avoir réussi notre mission. C'est le plus important. Cela a été dans la douleur. On se maintient avec 34 points. Nous avons douté, même eu très peur, parfois perdu un peu confiance. On efface tout et on oublie tout avec ce maintien. Je n'aime pas le mot miracle. Dans la vie, on n'a que ce que l'on mérite. On est passé par la toute petite porte. Contre Toulouse (victoire 2-1), nous étions déjà en Domino's Ligue 2 à l'heure de jeu. C'est beau, car nous avons tiré sur les organismes. Tout le monde est lessivé. Nous avons été au bout du bout dans l'épuisement et nous avons été capables d'arracher ce maintien. Un énorme bravo aux joueurs, le mérite leur revient. Les joueurs ont été très, très costauds mentalement, là où on ne les attendait plus finalement. »

 


 

Philippe Montanier (entraîneur du RCL) : « La soirée se termine mal avec la sortie d'un joueur sur civière. Cette année, nous aurons tout connu. La première période était plutôt moyenne mais nous n'étions pas les seuls. Le 1-1 nous met dans un ballottage plutôt favorable. Nous avons commencé à prendre le dessus après la mi-temps. L'erreur (de Vachoux) fait partie du football, j'étais gardien durant 30 ans. Les joueurs ont été fiers et ont joué le coup jusqu'au bout du bout. La saison a été haletante. La saison avait bien démarré avec un changement de staff, 19 départs et 15 arrivées. Nous sommes restés dans la course avec des joueurs qui ont eu ce supplément d'âme propre au RC Lens. Nous n'avons jamais été aussi proches d'être en Ligue 1 Conforama car c'était l'un des matchs les plus accessibles ».

Naïm Sliti (joueur du DFCO) : « On a livré une saison vraiment pas terrible mais l'essentiel était de sauver le club. C'était important car les joueurs passent et s'en vont. C'est un peu éphémère alors que les supporters et les dirigeants sont toujours là. Moi, je suis content, car j'ai marqué des buts importants. Nous avons battu une belle équipe de Lens et la place de ce club est en Ligue 1 Conforama. En ce qui me concerne, j'ai un bon de sortie. Je partirais peut-être de Dijon, mais je peux aussi rester ».

Walid Mesloub (joueur du RCL) : « Nous sommes tous particulièrement dépités ce soir. Nous pensions tellement aller au bout après un parcours remarquable qui n'était pas évident en termes d'énergie. Malheureusement, nous perdons ce match sur des détails. Tout le monde y croyait, nous les premiers. Mais cela fait partie du football, c'est fini, il faut partir en vacances, se laver la tête et recommencer. Il ne faut pas lâcher. Il faut se servir de cette saison pour mieux repartir. »