Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

Mercato d'été 2011 : le PSG investit le marché

Publié le 05/06/2019 à 18:15

Partager

Le mercato 2011 a été le premier du PSG version QSI, qui a donc été particulièrement actif. Episode 3 d’histoires de mercato d'été (3/8).

S’il est celui de l’arrivée de l’actuel et emblématique portier stéphanois Stéphane Ruffier dans le Forez, l’été 2011 marque avant tout le premier mercato d’été du Paris SG version QSI. Le club parisien opère une large refonte de son effectif avec tout d’abord les départs des anciens Makelele, Giuly, Coupet ou encore Clément. Et ce, après un exercice 2010/11 réussi avec une 4e place au classement - soit le meilleur classement du club depuis sept ans. Durant l’été, les arrivées se succèdent avec tout d’abord Douchez (Rennes) et Gameiro (Lorient). Fin juillet, le club officialise en même temps les venues de Matuidi (ASSE), Ménez (AS Roma) et Bisevac (VAFC). Dans la foulée, ce sont deux autres éléments de Serie A qui rejoignent la capitale : Momo Sissoko (Juventus) et Sirigu (Palerme).
LE RENOUVEAU DU PSG
 
Mais le gros coup parisien intervient avec la 8e recrue de ce mercato d’été, quand le président Nasser Al Khelaïfi et le directeur sportif Leonardo posent aux côtés de Javier Pastore tenant le maillot du PSG. Le 6 août, l’Argentin (11 sélections) est présenté aux 45.000 spectateurs du Parc lors de l’avant-match contre Lorient. Le grand espoir de 22 ans a débarqué avec quelques louanges en bandoulière, comme celle de Leo Messi : « Dans le monde, c’est le joueur qui m’impressionne le plus ». Pour le directeur sportif brésilien du club, avec « ce joueur de niveau mondial la ligne suivie par le club est parfaitement claire ». En effet, après ce mercato d’été, le Paris SG s’affiche alors en favori pour le titre.
LE LOSC MISE SUR JOE COLE
 
Du côté du tenant aussi les choses évoluent à l’occasion de cette période de mutations. Après une saison faste avec un doublé Coupe-championnat de Ligue 1, le LOSC de Rudi Garcia change de visage avec les départs de Cabaye à Newcastle, Gervinho à Arsenal, Rami à Valence ou encore Dumont à Monaco. Pour les remplacer et tenter de maintenir les Dogues aux premières places, le club enrôle d’abord Dimitri Payet (3 sélections) de l’ASSE pour soutenir Eden Hazard et Sow. A 24 ans, le Réunionnais vient de boucler une solide saison avec les Verts (13 buts, record en carrière). « Un nouveau stade dans un an, une équipe compétitive : ici, il y a tout pour réussir. Au LOSC, j'ai la possibilité de disputer la Ligue des champions et de jouer les premiers rôles en Ligue 1 », déclare alors le néo-Lillois.
 
Autres arrivées du côté des Dogues, celles des Auxerrois Pedretti et Jelen, en plus des revenants en France, les défensifs Basa et Rozenhal, déjà respectivement passés par Le Mans et le PSG. Mais les Lillois ont gardé le meilleur pour la fin du mercato estival, la toute fin même, avec le prêt obtenu de l’international anglais Joe Cole, le 31 août. « J’ai aimé le challenge proposé par Lille. J’adore les défis, c’est excitant pour moi », confie le joueur de 30 ans à son arrivée.  Le club s’est dit « fier que ses défis et son projet aient séduit un joueur de cette envergure ».
ALOU DIARRA DE BORDEAUX À L’OM
 
L’OM de son côté se montre moins entreprenant que lors des deux précédents marchés d’été (Lucho, Gignac, Rémy...), mais réussit à enrôler Alou Diarra, jusqu’ici précieux élément du milieu bordelais. Quelques années plus tard, le Tricolore est revenu sur ce passage chez un rival : « ce choix n'a pas été évident parce que j'ai souvent vécu ce derby en étant du côté des Girondins. C'était un choix strictement sportif. Bordeaux était sur une phase descendante. L'ambition avait changé, l'effectif également. Il était dans une phase de reconstruction. » Une arrivée qui avait succédé à celles de Nicolas Nkoulou, international camerounais de 21 ans qui venait de vivre une relégation avec l’AS Monaco, et du dynamique Jérémy Morel, révélé chez les Merlus. Le latéral gauche de 27 ans, pressenti à Rennes dans un premier temps, est le successeur attendu de Taye Taiwo, parti au Milan.
OCHOA ET MONTPELLIER, DEUX BELLES SURPRISES !
 
Parmi les surprises qui porteront leurs fruits, il y a la signature de Guillermo Ochoa à l’AC Ajaccio. L’international mexicain (45 sélections) s’engage le 8 juillet avec le club corse pour découvrir l’Europe et la Ligue 1. « Memo » est alors une star dans son pays et deviendra en quelques mois une des trouvailles de ce mercato d’été 2011. Catégorie dans laquelle figure également l’artificier Daniel Wass, arrivé en prêt à Evian du Benfica. A 22 ans, le Danois est alors présenté comme un latéral droit et complète un mercato ambitieux du promu savoyard, avec Govou, Jérôme Leroy et Christian Poulsen (prêté par Liverpool), autre Danois mais lui plus réputé que son cadet. Enfin, le Montpellier HSC, qui signera la grande surprise en décrochant son premier titre de champion, réalise un mercato qui s’avèrera judicieux avec les venues d’Henri Bédimo (Lens), Hilton (OM) tout en récupérant Cabella, prêté à Arles-Avignon.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça peut vous intéresser !