Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

MERCATO ÉTÉ 2013 : MONACO CONCURRENCE LE PSG

Publié le 08/06/2019 à 08:12 - LFP

Partager

L’été 2013 voit la Ligue 1 Conforama accueillir deux des top buteurs européens : Falcao à l’AS Monaco et Cavani au Paris SG. Episode 5 d’histoires de mercato d’été (5/8).

Si le mercato 2012 a été celui du Paris SG, celui de 2013 est marqué du sceau de l’AS Monaco, un promu atypique qui joue les premiers rôles sur le marché des transferts. Et ce dès le début avec une succession de recrues impressionnantes. Les 24, 28 et 31 mai, Monaco a ainsi enchaîné les annonces d'accords avec João Moutinho, James Rodriguez, Ricardo Carvalho et enfin Radamel Falcao ! Ce dernier venait de finir 3e du classement des buteurs en Liga derrière Messi et Ronaldo.

MONACO : « EL TIGRE » DANS LE MOTEUR


Le nouveau propriétaire monégasque (Dimitri Rybolovlev) est ambitieux et entend poursuivre un retour au premier plan express. Et la Ligue 1 en profite. Un an après avoir vu débarquer Zlatan, le championnat de France accueille une autre poiture mondiale ; l’attaquant Radamel Falcao (27 ans). L’accord avec l’Atlético Madrid et l’AS Monaco a été officialisé le 31 mai 2013, une semaine après un premier coup réussi par la direction du club de la Principauté avec la signature de James du FC Porto. « C’est une fierté pour nous de pouvoir compter sur un des meilleurs joueurs du monde afin de permettre à l’ASMFC de retrouver son rang. », confiait Vadim Vasilyev (directeur sportif).

Ainsi, l’AS Monaco comptait déjà quatre renforts de premier plan avant même la fin du mois de mai ! Car avant James et Falcao, l’AS Monaco avait annoncé les venues des Portugais d’expérience, Moutinho (26 ans) et Ricardo Carvalho (35 ans), arrivé libre du Real Madrid. Tout avait donc été très vite pour le champion de Domino’s Ligue 2 qui avait déboursé 70M€ au FC Porto (d’après le club portugais), pour la doublette James-Moutinho.

Le club du Rocher ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a engagé Eric Abidal (33 ans), en provenance du Barça, trois mois après son retour à la compétition à la suite de sa greffe de rein. « C'est beaucoup d'émotion. C'est énorme. Après ce que j'ai vécu, ce n'était pas facile d'avoir la confiance d'un club », déclarait le Français pour qui cette signature était aussi un retour dans son club formateur qu’il avait quitté en 2002. Avant lui, le club du Rocher avait aussi rapatrié Jérémy Toulalan (Malaga) et signé Isimat-Mirin (VAFC) et surtout le prometteur Anthony Martial (OL, 17 ans) pour un montant de 5M€. Mi-juillet, Monaco faisait part d’une nouvelle arrivée avec celle d’un Brésilien encore méconnu, Fabinho (19 ans), en provenance de Rio Ave après avoir évolué avec la réserve du Real Madrid.

En toute fin de mercato, le club de la Principauté ponctuait son marché, à nouveau en Liga, en ramenant en France Geoffrey Kondogbia (FC Séville), champion du Monde U20, après avoir payé une clause de 20M€, selon le club andalou.

LE PSG COMPLÈTE SA DREAM TEAM AVEC « LE MATADOR »


Champion en titre, le Paris SG poursuit alors de son côté sa mutation. L’enfant du club, Mamadou Sakho, rejoint Liverpool dans les dernières heures du mercato, alors que Beckham vient de tirer sa révérence. Côté renfort, Edinson Cavani s’ajoute à la pléiade de stars, en provenance du Napoli, où il s’est adjugé le titre de meilleur buteur en Serie A. C’est le 16 juillet que le club parisien annonce le renfort de l’attaquant uruguayen. « Tout le monde voulait Cavani, mais aujourd’hui il signe avec nous », se félicitait le président parisien, Nasser El Khelaifi.

Deuxième buteur de renom à rejoindre la Ligue 1 cet été après « le Tigre », Cavani devient ainsi le 10e joueur recruté en Serie A par un Leonardo en partance. La onzième n’a pas tardé, puisque Marquinhos a à son tour pris le chemin du PSG trois jours plus tard, en provenance de la Roma. A 19 ans, ce défenseur polyvalent, désireux de rejoindre son idole Thiago Silva, est alors présenté par Laurent Blanc, son nouveau coach, comme « ayant un gros potentiel ». Un an après Verratti, « cela confirme que le PSG fait un recrutement tourné vers le futur ».

L’OM PASSE À L’ATTAQUE


Vice-champion, l’Olympique de Marseille se renforce sérieusement lors de l’été 2013. Mais d’une autre façon que le duo Paris-Monaco : en recrutant made in France. Devant, les Olympiens misent sur la révélation de l’exercice passé du côté de Bastia, Florian Thauvin, tout juste sacré champion du monde U20 avec les Bleuets.

Tout d’abord, l’OM enrôle l’international espoir Benjamin Mendy (18 ans), encore en Ligue 2. « Benjamin nous a demandé de faire un effort, car il voulait aller à l’OM. Même si les offres anglaises étaient supérieures », confiait dans France Football Jean-Pierre Louvel, le président du HAC. Le latéral gauche, capitaine des U19, est présenté en même temps que Dimitri Payet, recrue vedette de l’OM qui est au même moment en stage de préparation à Crans-Montana (Suisse). Le joueur de 26 ans arrive pour apporter son expérience et sa science du jeu à l’ensemble après une solide saison lilloise (12 buts et 12 passes décisives). Arrivé début juillet à Marseille, le Réunionnais (5 sélections) entend « répondre au mieux aux attentes. Si on m’a fait venir c’est qu’on attend de moi sur le plan offensif ». « Dimitri nous apporte un vrai plus. Il n'y a qu'à regarder ses performances en Ligue 1 avec Saint-Etienne et Lille, c'est un des meilleurs joueurs du championnat », a souligné le président Vincent Labrune.

Au mois d’août, c’est le meilleur joueur de Ligue 2 qui débarque à son tour de Guingamp sur la Canebière. Le milieu Gianni Imbula (20 ans) avait notamment tapé dans l’œil des Marseillais lors d’une confrontation de Coupe de France où il avait malmené Joey Barton.