Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

GALTIER «PAS DU TOUT INQUIET» POUR LE MERCATO DU LOSC

Publié le 05/07/2019 à 14:39 - LFP

Partager

L'entraîneur du LOSC Christophe Galtier a évoqué le mercato lillois vendredi.

L'entraîneur du LOSC Christophe Galtier, dont l'équipe a repris l'entraînement le 1er juillet, a plaidé vendredi la patience en ce qui concerne le mercato, affirmant que « les dossiers mettent du temps à se décanter » tout en affirmant ne pas être « du tout inquiet ». Vendredi, pour la première séance ouverte à la presse, ils étaient seulement huit joueurs de l'effectif professionnel, entourés d'autant de jeunes, pour une heure et demie d'exercices sous le soleil qui baignait le domaine de Luchin. 

TOUS LES POSTES DOUBLÉS SAUF DEUX

Entre les partants, ceux qui disputent la Coupe d'Afrique ou qui sont en congés après avoir joué l'Euro Espoirs ou le Mondial U20, le groupe est donc très réduit. Une situation qui complique la préparation de la nouvelle saison mais n'inquiète pas l'entraîneur nordiste. « C'est la première semaine, elle est à la fois studieuse et un peu relâchée. Les départs qui ont eu lieu étaient attendus et des joueurs vont arriver », a-t-il dit.

Les Dogues, surprenants 2es de Ligue 1 Conforama la saison dernière derrière le PSG, disputeront la Ligue des champions. Le milieu Thiago Mendes et le latéral Youssouf Koné ont rejoint l'OL alors que l'attaquant américain du PSG Timothy Weah, qui s'est engagé pour cinq ans, arrivera à Lille le 10 juillet. Souhaitant « un effectif où on double tous les postes et triple ceux de gardien et d'avant-centre », Galtier attend donc deux recrues minimums.

LE CAS PÉPÉ ÉVOQUÉ

Sur le départ, Nicolas Pépé appartient lui toujours au club. Le coach lillois l'assure pourtant, ce n'est pas l'attente de ce transfert qui bloque le mercato : « On sait que ce dossier sera sans doute plus long parce qu'il est en compétition et qu'il y a une réflexion des deux côtés, de la part du joueur et des clubs intéressés ».

« Ce n'est pas pour cela que d'autres joueurs ne sont pas venus nous rejoindre, il y a juste des négociations difficiles, encore plus quand on a une belle compétition européenne à jouer », a-t-il ajouté.

 

Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.