Renato Sanches (LOSC)
Bilan

Les Portugais et la Ligue 1 Conforama

Publié le 04/03/2020 à 09:43 - LFP

Partager

De Chalana à Gelson Martins en passant par Pauleta et désormais Renato Sanches, qui a rejoint le LOSC l'été dernier, de nombreux joueurs portugais ont évolué dans le championnat de France.

Arrivé au LOSC l'été dernier, Renato Sanches s’ajoute à longue liste des portugais de Ligue 1 Conforama. Ils sont près de quatre-vingts joueurs portugais à évoluer ou à avoir évolué dans le championnat de France. Huit ont débuté la saison 2019/2020 en Ligue 1 Conforama : Anthony Lopes (OL), Pedro Mendes (Montpellier HSC), Xeka (LOSC), José Fonte (LOSC), Djalo (LOSC), Gelson Martins Adrien Silva et Gil Dias (AS Monaco). En plus, s'ajoute Mathias Pereira Lage (Angers SCO), franco-portugais qui compte 3 sélections avec les Espoirs du Portugal.

LES 9 JOUEURS PORTUGAIS À PLUS DE 100 MATCHS EN LIGUE 1 CONFORAMA :
1. Pauleta (Girondins de Bordeaux, PSG) - 266 matchs, 141 buts
2. Anthony Lopes (OL) - 242 matchs
3. Joao Moutinho (AS Monaco) - 158 matchs, 9 buts
4. Rony Lopes (LOSC, AS Monaco) - 125 matchs, 26 buts
5. Paulo Machado (AS Saint-Etienne, Toulouse FC) - 124 matchs, 15 buts
6. Bruno Basto (Girondins de Bordeaux, AS Saint-Etienne) - 123 matchs
7. Pedro Mendes (Stade Rennais, Montpellier HSC) - 122 matchs, 3 buts
8. Raphaël Guerreiro (FC Lorient) - 102 matchs, 10 buts
9. Bernardo Silva (AS Monaco) - 101 matchs, 24 buts

LES CHAMPIONS DE FRANCE
Après avoir été brillant lors de l'Euro 1984 en France, Fernando Chalana reste dans l'Hexagone en quittant le Benfica Lisbonne pour les Girondins de Bordeaux. S'il remporte le titre avec les Bordelais en 1985, le moustachu joue peu durant ses trois saisons en Gironde (12 matchs, 1 but), victime de blessures à répétition. Quinze ans après Chalana, c'est Costinha - également connu sous le nom de Da Costa lors de son passage sur le Rocher - qui devient champion de France avec l'AS Monaco (1999/2000). Le milieu défensif progresse en Principauté, devient international avant de revenir au pays et de remporter la Champions League avec le FC Porto... face à l'AS Monaco (2004). Arrivé à l'OL en 2005 après un triplé avec Chelsea, le milieu relayeur Tiago fait lui deux superbes saisons avec les Gones, terminées sur le trône de la Ligue 1 (2006 et 2007). Enfin, lors de l'exceptionnel exercice 2016/2017 de l'AS Monaco (champion avec 95 pts), Joao Moutinho et Bernardo Silva sont deux éléments essentiels de l'équipe de Jardim. Ce dernier s'est d'ailleurs révélé en Ligue 1 Conforama, puisqu'il n'avait disputé que 3 matchs avec Benfica avant de rejoindre l'Hexagone.

LES STARS
Connu pour sa taille (1,59 m) et ses qualités de passeur et dribbleur, Rui Barros a remporté de nombreux titres avec le FC Porto et disputé deux saisons à la Juventus quand il s'engage avec l'AS Monaco en 1990. Sous les ordres d'Arsène Wenger, il remporte la Coupe de France 1991 et dispute la finale de la Coupes des Coupes en 1992 (perdue face au Werder Brême 2-0). En janvier 1994, un autre milieu offensif de renommée mondiale (2e du Ballon d'Or 1987) rejoint l'OM : Paulo Futre. L'ancienne star de l'Atletico Madrid ne reste que 6 mois (8 matchs et 3 buts). C'est en 2000 qu'arrive celui qui peut être considéré comme le meilleur joueur portugais de l'histoire du championnat de France. L'attaquant Pedro Pauleta rejoint les Girondins de Bordeaux en provenance de La Corogne. Son triplé inaugural au Stade de la Beaujoire (victoire 0-5) est annonciateur d'une grande carrière en France. Il est en effet le joueur lusitanien qui a disputé le plus de matchs (266) et inscrit le plus de buts (161). Pauleta est élu meilleur joueur de Ligue 1 en 2002 et 2003, remporte le titre de meilleur buteur en 2006 (21 buts) et 2007 (15 buts) sous le maillot parisien, mais également deux coupes de la Ligue (2002 avec Bordeaux, 2008 avec le PSG) et deux coupes de France (2004 et 2005 avec le PSG).

Cinq joueurs ont évolué en Ligue 1 Conforama avant et après le titre de champion d'Europe qu'ils ont obtenu avec le Portugal en 2016. Le défenseur central Ricardo Carvalho a déjà un énorme palmarès (avec le FC Porto, Chelsea et le Real Madrid) quand il rejoint l'AS Monaco en 2013. Il y reste trois saisons, terminant 2e du championnat lors du premier exercice. Le latéral gauche Raphaël Guerreiro est lui formé en France (SM Caen) et s'est révélé au FC Lorient avant de rejoindre le Borussia Dortmund. Pour Eder, le symbole est encore plus fort : il est un joueur du LOSC quand il inscrit le but de la victoire portugaise en finale de l'UEFA Euro 2016 face aux Bleus. Les Dogues ont ensuite accueilli le défenseur central José Fonte, aujourd'hui capitaine du club nordiste. Le milieu de terrain Adrien Silva, déjà prêté par Leicester en fin de saison dernière, continuera à jouer pour l'AS Monaco lors de cet exercice 2019/2020. Et le LOSC accueille Renato Sanches, qui sera le sixième champion d'Europe portugais à évoluer Ligue 1 Conforama.

LE LOSC ET L'AS MONACO, AMATEURS DE PORTUGAIS
Cette saison, le LOSC et l'AS Monaco restent les clubs qui comptent le plus de joueurs portugais dans leurs rangs : quatre côté lillois (Xeka, José Fonte, Djalo, Sanches), deux chez les Monégasques - en première partie de saison avant que Gil Dias quitte le club (Gelson Martins et Gil Dias). Le club de la Principauté est un habitué, en ayant déjà vu de nombreux compatriotes de Jardim porter son maillot : Rui Barros, Victor Da Silva, Costinha, Marco Ramos, Ricardo Carvalho, Ivan Cavaleiro, Fabio Coentrão, Helder Costa, Moutinho, Bernardo Silva...

LES ENTRAÎNEURS
Cette saison, André Villas Boas, à la tête de l'OM, rejoint Paulo Sousa (Girondins de Bordeaux) et Leonardo Jardim (AS Monaco), avant que ce dernier ne soit limogé, parmi les entraîneurs portugais de Ligue 1 Conforama. A noter que Jardim a été, en 2016/2017, le 2e coach lusitanien à remporter le titre de champion de France, après Artur Jorge avec le PSG en 1993/1994. Toni (Girondins de Bordeaux en 1994/95), Paulo Duarte (Le Mans FC en 2009), Sergio Conceição (FC Nantes en 2016/2017), Rui Almeida (SC Bastia en 2017) et Miguel Cardoso (FC Nantes en 2018) ont également entraîné dans l'élite.

 


Ça peut vous intéresser !