Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

NICE STOPPE RENNES, REIMS RÉAGIT

Publié le 01/09/2019 à 17:34

Partager

Lors de la 4e journée, l’OGC Nice est venu surprendre le leader de Ligue 1 Conforama, le Stade Rennais (1-2), alors que le Stade de Reims l’a emporté devant le LOSC (2-0).

L'OGC Nice arrache la victoire chez le leader ! Sur sa pelouse, le Stade Rennais a été surpris, ce dimanche, par un club niçois décidément plein de ressources. En Bretagne, des Aiglons menés n’ont rien lâché pour finalement ramener trois points de leur déplacement. Dans le même temps, le Stade de Reims, en supériorité numérique en seconde période, a retrouvé le chemin de la victoire lors de cette 4e journée de Ligue 1 Conforama après deux rencontres sans succès.
 Stade Rennais FC
 - 
 OGC Nice
  : 1 - 2
Devant son public, le Stade Rennais F.C. réalise une solide première période et prend rapidement les devants. Sur un corner tiré par Grenier, Morel s’impose au second poteau. Sa tête, déviée par Gautier Lloris, surprend Benitez, qui est trop court pour sortir le ballon (1-0, 25e csc). Les Rennais contrôlent la partie mais voient les Niçois devenir plus dangereux à l’heure de jeu. Après un premier sauvetage in extremis de Morel, qui tacle un tir dangereux dans la surface (58e), les joueurs de Patrick Vieira ont l’occasion d’égaliser suite à une faute de Traoré dans la surface. Wylan Cyprien ne se manque pas et inscrit déjà son 3e but sur pénalty cette saison (1-1, 63e). L’OGCN récolte finalement sa 3e victoire en 4 rencontres et inflige, par la même occasion, sa première défaite au SRFC. Après un corner dévié, Racine Coly surgit au second poteau et offre un précieux succès à sa formation (1-2, 90e+2). Avec 9 points, les Niçois (3es) rattrapent le Stade Rennais F.C. (2e).
 Stade de Reims
 - 
 LOSC : 2 - 0
Les meilleures situations sont rémoises en début de match. Bradaric doit notamment repousser sur sa ligne un bon coup de tête de Disasi (15e). La première période reste cependant assez fermée, avec deux blocs bien organisés et peu de changements de rythme. Les Rémois accélèrent après la pause, bien aidés par l’expulsion de Yusuf Yazici pour un second carton jaune (53e). Ils ouvrent le score grâce à un pénalty de Moussa Doumbia (1-0, 73e), qui se fait justice lui-même après une charge de Fonte dans la surface. Rémi Oudin paraphe la victoire champenoise à la dernière minute, en trompant Maignan sur un coup franc excentré non dévié (2-0, 90e). Pedrag Rajkovic prend aussi le temps de briller, dans le temps additionnel, en repoussant sur son poteau une tentative de Bamba sur pénalty (90e+3). Le Stade de Reims, qui ne s’était plus imposé depuis la 1ère journée et son déplacement à Marseille, remonte à la 6e place avec sept points. Le LOSC glisse au 9e rang avec 6 unités.