Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

NICE, QUEL VISAGE FACE À MONTPELLIER ?

Publié le 13/09/2019 à 09:18

Partager

L’entraîneur Patrick Vieira va être contraint d’aligner une défense inédite pour le déplacement de l’OGC Nice à Montpellier, samedi (20h).

Montpellier Hérault SC -  OGC Nice
 
Montpellier HSC : Savanier, seul absent.
La recrue phare Téji Savanier, qui soigne une entorse à un genou contractée lors d'un match de préparation fin juillet, sera le seul joueur indisponible face à Nice. « Sa réathlétisation se passe bien. J'espère que l'on va le récupérer au cours de la prochaine trêve internationale », a indiqué l'entraîneur montpelliérain, Michel Der Zakarian. Le défenseur international portugais Pedro Mendes, l'attaquant Gaëtan Laborde et le gardien argentin Geronimo Rulli, qui n'ont pas joué le match amical face à Rodez (1-1) la semaine passée, sont opérationnels. L'international algérien Andy Delort, les internationaux Espoirs Nicolas Cozza et Dimitry Bertaud, ou le jeune milieu international U19 Joris Chotard, appelés dans leur sélection respective, sont également prêts à jouer.
 
OGC Nice : toujours des absences en défense.
Déjà forfait à Rennes (1-2), le capitaine Dante (entorse à une cheville) le sera encore pour plusieurs semaines. Son alter ego dans l'axe, Christophe Herelle (genou), le latéral Malang Sarr (dos) et Ibrahim Cissé (entorse à une cheville) seront également absents. Tout comme le milieu de terrain Rémi Walter (entorse à une cheville). « Alexis Claude-Maurice, Myziane et Lamine Diaby-Fadiga sont à nouveau aptes à figurer dans le groupe », annonce l'OGC Nice. Déjà apparus en Bretagne, le milieu offensif Adam Ounas et le défenseur Stanley Nsoki ont pu profiter de la trêve internationale pour travailler avec leurs nouveaux partenaires. Tout comme Hicham Boudaoui, le milieu international algérien, sixième et dernière recrue estivale de l'été, qui a dévoilé avoir été « flatté » par les propos de Djamel Belmadi, le sélectionneur des « Fennecs », qui l'a comparé récemment à Jean Tigana. Jeudi, lors de sa présentation à la presse, Boudaoui, du haut de ses 19 ans, a tout de même ajouté « s’être documenté » sur l'ancien Tricolore et avoir regardé plusieurs vidéos. Avec pour conclusion : « Je vais travailler ».   
 
Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.