Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

NANTES : REIMS, UN BON TEST POUR L'EFFET GOURCUFF

Publié le 14/09/2019 à 14:34

Partager

Le FC Nantes de Christian Gourcuff reste sur 2 victoires de rang au moment de recevoir la meilleure défense de Ligue 1 Conforama, le Stade de Reims, dimanche (15h) pour le compte de la 5e journée.

Christian Gourcuff, arrivé en début de saison au FC Nantes, et son "effet" aperçu par les fans des Canaris avec les deux victoires avant la trêve, passent au révélateur Stade de Reims dimanche à la Beaujoire pour la 5e journée de Ligue 1 Conforama. 
Jamais deux sans trois ? L'objectif, c'est bien une troisième victoire d'affilée, après l'Amiens SC (2-1) et le Montpellier Hérault SC (1-0), face à des Rémois qui ont battu le LOSC avant la trêve internationale (2-0), l'un des trois représentants tricolores en Ligue des champions.
« Ce sera très difficile, mais on va jouer chez nous, alors il faudra montrer un beau visage et faire le maximum pour l'emporter », a dit vendredi le nouveau capitaine des Canaris, Abdoulaye Touré. Ce même Touré avait marqué en fin de match contre Montpellier, puis arraché son nouveau brassard pour l'embrasser devant le banc de touche. « Je suis fier de la confiance que me montre le coach, maintenant je dois lui rendre, c'est une question de cohérence », a ajouté le milieu défensif franco-guinéen.
« On est en grosse progression dans le jeu, au niveau du bloc et surtout dans la possession du ballon », résume Touré, désormais investi d'une nouvelle mission, transmettre sa « petite expérience aux plus jeunes, pour qu'ils se sentent à l'aise ».
L'ancien capitaine, c'était Valentin Rongier, parti à l'OM au lendemain du mercato. Gourcuff n'a pas apprécié mais il n'a rien dit, se contentant d'une généralité : « C'est le foot moderne : tant que le mercato se terminera un mois après le début du championnat, certains clubs seront menacés ».
CALENDRIER FAVORABLE
Le mercato est fini, Touré est resté, d'autres sont arrivés (Lafont, Abeid, Benavente, Blas, Simon, etc.). Le nouveau coach est déjà « content », il l'a redit vendredi à la Jonelière : « Il y a une nette amélioration dans le flux du jeu, les ballons vont plus vite ». Ca commence donc à ressembler à du "jeu à la nantaise", celui qui faisait rêver le jeune Gourcuff quand il était entraîneur-joueur, à Lorient. Ce jeu mis en place et perpétué par trois grands maîtres, José Arribas, Coco Suaudeau et Raynald Denoueix, avec des résultats significatifs.
Servi par un calendrier favorable... et un brin de réussite, Gourcuff a bien commencé : une seule défaite en ouverture de la Ligue 1 Conforama, à Lille (2-1), alors qu'il n'était pas encore sous contrat, puis un nul contre l'OM (0-0), en rodage, et deux victoires en toute fin de match. Reste à confirmer sur la durée, en développant si possible un jeu collectif de qualité, même si ce ne sera pas forcément évident dimanche contre le bloc rémois : « Je ne m'attends pas à une partie de plaisir. Il va falloir faire preuve d'humilité », a confié Gourcuff.
Le public de la Beaujoire est donc prévenu, le capitaine Touré aussi : « Le coach ne communique pas beaucoup mais quand il vient te dire quelque chose, c'est important et il faut l'assimiler très vite ». Vivement dimanche à la Beaujoire.
 
Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.