Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

OM : KAMARA, VRAI PILIER DÉFENSIF

Publié le 14/09/2019 à 13:45

Partager

Solide titulaire au sein d’une défense de l’OM retrouvée, Boubacar Kamara sera une nouvelle fois un atout pour les Marseillais lors du choc à Monaco, dimanche (5e journée de Ligue 1 Conforama).

A 19 ans, Boubacar Kamara a disputé l’intégralité des quatre premières journées de Ligue 1 Conforama, lui permettant notamment de déjà dépasser les 40 apparitions avec l’Olympique de Marseille en championnat. Pur produit du centre de formation marseillais, Kamara contribue donc grandement aux progrès défensifs affichés par l’OM qui a signé 3 clean sheets en 4 journées.
 « L’an dernier on prenait beaucoup de buts (52, 12e défense). Cette saison, le coach a insisté sur l’importance d’avoir une rigueur défensive, avant de penser à attaquer. On essaye de former un bon bloc », a résumé le n°4 phocéen.
Une entame de saison récompensée par une première présence chez les Espoirs pendant la trêve, avec deux victoires. Du coup, un an après le dernier déplacement du club en Principauté – victoire 3-2 contre l’AS Monaco (2-3) – où il était apparu une minute dans le temps additionnel, « Bouba » a changé de statut, même s’il est installé en défense entre les 34 ans de Steve Mandanda et les vingt-neuf d’Alvaro Gonzalez.
L’EXPÉRIENCE DE MANDANDA ET DE…RICARDO CARVALHO
 
Pour Kamara, le retour au premier plan du portier international (82% d’arrêts) « qui a connu une saison dernière difficile » est déterminant dans la transformation défensive de l’équipe d’André Villas Boas : « Il te conseille, il te rassure. Cela te permet d’être plus serein. » Autre nouveauté au club, l’arrivée dans le staff de Ricardo Carvalho, ancien Monégasque et surtout ancien grand défenseur international portugais, qui permet d’ajouter de l’expérience : « Tous les défenseurs prennent ses conseils. Il participe aux séances défensives et nous parle beaucoup. »
Concernant sa marge de progression, Kamara a déjà identifié un point à améliorer. S’il n’a jamais été du « style à faire des grands discours avant les matchs », le Marseillais veut faire des efforts « pour être un patron de défense ». Pour cela, « il me faut plus communiquer. Etre capable de crier sur le terrain, prendre la parole dans le vestiaire. »
Face à Monaco, le défenseur marseillais aura face à lui le duo Ben Yedder-Slimani (4 buts à eux deux) qui ne l’affole pas. « Je veux défendre sur eux comme sur n’importe quel autre attaquant », a-t-il simplement indiqué « sans crainte ». Sans doute le fruit de son expérience déjà significative malgré son jeune âge.
 AS Monaco
 - 
 Olympique de Marseille
 
Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.