Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

PAS DE VAINQUEUR ENTRE L'OM ET RENNES

Publié le 29/09/2019 à 22:38

Partager

En clôture de la 8e journée de Ligue 1 Conforama, l’Olympique de Marseille et le Stade Rennais F.C. ont partagé les points (1-1), à l’Orange Vélodrome.

Olympique de Marseille -  Stade Rennais FC : 1-1
Une période chacun. Dans une très bonne rencontre, l’Olympique de Marseille et le Stade Rennais F.C. ont chacun eu leur moment, pour finalement déboucher sur un match nul. Si les Bretons ont brillé dans les 45 premières minutes avec un but de Niang, les Olympiens ont joliment réagi après la pause, faisant mouche grâce à Caleta-Car. Après sa défaite inaugurale face à Reims, l’OM a bien redressé la barre. L’équipe marseillaise, 5e, est la formation qui a le moins perdu depuis le début de la saison (3 victoires, 4 nuls et 1 défaite).
 

Les Phocéens se placent haut en début de rencontre, bien décidés à s’installer dans le camp rennais. Les joueurs de Julien Stéphan ne s’en laissent pas conter. Parfaitement organisés, ils se tiennent prêts à exploser sur la moindre opportunité. Ils se procurent d’ailleurs la première grosse occasion de la rencontre. Après une perte de balle de Rongier, Raphinha décale sur la gauche Niang, qui frappe sans contrôle. Titulaire pour la deuxième journée consécutive, le jeune Lucas Perrin (20 ans) sauve son camp en contrant le ballon sur un tacle glissé (5e). De l’autre côté du terrain, c’est au tour de Sakai de s’illustrer. L’international japonais tente sa chance de loin. Mendy est tout heureux de voir le ballon passer juste au-dessus de sa barre (15e). Il peut même laisser éclater sa joie quatre minutes plus tard, sur l’ouverture du score des Rouge et Noir. Da Silva déborde sur le côté droit avant de centrer. Mbaye Niang devance Sakai au premier poteau. Sa reprise, déviée par le défenseur, bat Mandanda (0-1, 19e). Après une bonne entame de match, l’OM est dans le dur. Les Rennais brillent par leurs sorties de balle rapides et leur verticalité dans le jeu mais ils ne parviennent pas à faire le break avant la mi-temps.
 
PREMIÈRE POUR CALETA-CAR
 
André Villas-Boas décide de changer les choses à la pause. Radonjic remplace Amavi, entraînant les repositionnements de Sakai en latéral gauche et de Sarr en latéral droit. L’effet est immédiat. Les Marseillais montrent un tout autre visage et ne tardent pas à égaliser. Sur un corner de Sarr, Duje Caleta-Car déclenche un coup de tête imparable pour signer son premier but en Ligue 1 Conforama (1-1, 52e). L’OM, transfiguré, pousse pour passer devant. La sérénité a clairement changé de camp. Les Rennais mettent quelques minutes à recouvrer leurs esprits. Le match s’emballe dans une deuxième moitié de seconde période passionnante et rythmée. Les deux gardiens sont impressionnants. Mendy est le plus sollicité. Il brille notamment en repoussant un tir soudain de Sarr, consécutif à un centre de Sakai (82e). Côté olympien, Mandanda n’est pas en reste. Le capitaine phocéen sort deux arrêts incroyables dans la même action, sur deux frappes consécutives à bout portant de Hunou (85e). Cela va d’un but à l’autre. Pourtant, le score n’évolue plus et les deux formations repartent dos à dos.
 
Invaincu depuis 7 rencontres (3 victoires et 4 nuls), l’OM a récolté son 3e match nul de suite en partageant les points avec le Stade Rennais FC. Les Marseillais gagnent malgré tout une place au classement et s’installent au 5e rang, avec 13 unités. Quant aux Bretons, qui n'ont perdu qu'une seule fois sur leurs 5 derniers déplacements à l'Orange Vélodrome (2 victoires, 2 nuls et 1 défaite), ils sont 8es à une longueur de leur adversaire du soir.