Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

DELORT-LABORDE : UN DUO AU DEFI

Publié le 10/04/2019 à 10:13 - LFP

Partager

Lors du Montpellier-Monaco de samedi, le duo Delort-Laborde se mesure à celui en totale réussite du Rocher (Slimani-Ben Yedder), pour stopper la série monégasque à la Mosson.

Révélation de la saison passée parmi les duos offensifs de Ligue 1 Conforama, Andy Delort et Gaëtan Laborde vont croiser la route de leurs successeurs (Ben Yedder-Slimani) samedi pour le compte de la 9e journée. Une opportunité pour eux de retrouver la réussite de l’exercice passé face à un club qui leur a récemment plutôt bien réussi. De quoi également espérer relancer la 18e attaque de Ligue 1 Conforama (6 buts en 8 matchs).

Pourtant, les deux hommes ne sont pas spécialement en retard au niveau comptable par rapport à 2018/2019. Au même stade de la saison (après la J8), Andy Delort comptait le même total de réalisations (2) et de passe décisive (1). Quant à Gaëtan Laborde, il n’avait été impliqué que sur un but de plus à pareille époque…

Si la dynamique était un peu différente l’an dernier avec une 3e place au classement pour le MHSC après un succès 3-0 dans le derby à la Mosson, comparée à la 10e place actuelle avec la 18e attaque, les deux attaquants héraultais n’avaient pas encore complètement éclos : Delort avait tout de même déjà entamé sa série de cinq buts en autant de journées (J7 à J11). De plus, Montpellier peine à inscrire plus d’un but par match ; une performance accomplie à une seule reprise lors des 12 dernières rencontres.

DELORT-LABORDE : LA BELLE ENTENTE

Belle illustration de la 6e place acquise par le Montpellier HSC en 2018/2019, le duo de la Paillade avait compilé quasiment la moitié - 25 sur 53 buts – des buts inscrits par l’équipe de Der Zakarian en Ligue 1 Conforama. A cela étaient venues s’ajouter sept passes décisives de Delort, dont deux pour Laborde, et trois autres de ce dernier, dont deux en faveur du n°9 montpelliérain. Illustrant ainsi une entente des plus efficaces.

Cette saison, les deux hommes affichent donc une réussite moindre, même si tout avait bien commencé pour eux mi-août à Bordeaux (2e journée), quand Laborde avait servi Delort au terme d’une brillante action collective. Mais depuis, Laborde n’a pas scoré, malgré un réel poids au sein de l’attaque du MHSC dans ses prises de balles, son jeu de passes et ses qualités aériennes. « Je suis vraiment dans un bon état d’esprit, à moi d’en faire un peu plus pour casser cette dynamique. Le coach et le staff sont avec moi, c’est une période et je suis persuadé que quand je vais marquer un but, ça va casser le cycle », a réagi l'attaquant jeudi.

De son côté, Delort a connu deux échecs sur pénalty - à Rennes (1ère journée) et face à l’OL (3e journée) - pour deux buts inscrits, le dernier en renard face à Nice (5e journée). L’impression générale est donc moins positive.

 


 

Nul doute qu’Andy Delort ne compte pas partager encore bien longtemps la 1ère place du classement des buteurs du club avec Arnaud Souquet, le latéral droit (2 buts). Le duel qui s’annonce à domicile contre l’AS Monaco, samedi, est une opportunité à saisir. Les joueurs du Rocher sont enthousiasmants offensivement avec leur doublette Slimani-Ben Yedder (9 buts à eux deux), et un peu moins derrière avec la 20e défense de Ligue 1 Conforama.

L’INVINCIBILITÉ MONÉGASQUE À STOPPER

De plus, à l’image du MHSC ces derniers temps (invaincu depuis 4 matchs face à Monaco), Andy Delort s’est souvent montré inspiré contre le club de la Principauté, tout comme d’ailleurs Gaëtan Laborde. La saison dernière à la Mosson, le n°9 du MHSC avait permis aux siens d’échapper à la défaite dans le temps additionnel en gardant son sang-froid sur pénalty (2-2), après une première égalisation de Laborde. A l’aller en décembre 2018, Delort avait signé un doublé à la passe, dont une en faveur de son double offensif, pour une victoire héraultaise pliée en fin de match et en cinq minutes (81e et 86e). Même avec le Toulouse FC, il avait été inspiré lors de ses deux dernières confrontations avec un pénalty converti lors d’un 3-3 intense au Stadium, et en se démenant en vain en ouverture de la saison 2017/18 avec un but et une offrande (3-2). Ainsi, Andy Delort a toujours été impliqué sur au moins un but lors des quatre dernières fois où il a croisé la route de l’AS Monaco. Seul club face auquel il a été décisif à sept reprises (3 buts et 4 passes décisives) en Ligue 1 Conforama.

Quand pour sa part, l’autre attaquant héraultais a trouvé le chemin de filets lors des deux derniers matchs disputés face à l’AS Monaco. Nul doute que pour vaincre le signe indien – la dernière victoire du MHSC à domicile contre les Monégasques remonte à 1990 (20 matchs) – les Héraultais auront besoin de toutes leurs ressources et donc d’un duo Delort-Laborde performant.

 Montpellier Hérault SC

 - 

 AS Monaco