Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

NIMES FREINE LE LOSC A DOMICILE

Publié le 06/10/2019 à 16:38 - LFP

Partager

Lors de la 9e journée de Ligue 1 Conforama, le Nîmes Olympique est devenu la première équipe à venir prendre un point sur la pelouse du LOSC (2-2) depuis le 15 mars.

 LOSC

 - 

 Nîmes Olympique : 2-2

Le Nîmes Olympique a bien joué le coup sur la pelouse du LOSC, dimanche, à l’occasion de la 9e journée de Ligue 1 Conforama. Ambitieux dans une rencontre ouverte et animée, les joueurs de Bernard Blaquart ont obtenu un point mérité, au stade Pierre-Mauroy, où les Nordistes restaient pourtant sur 8 victoires de rang en championnat. Ils sont ainsi devenus la première équipe à prendre un point cette saison dans l’antre des Dogues et plus globalement depuis le 15 mars et la défaite des Lillois face à l’AS Monaco (0-1).

 


 

Les Nîmois sont les premiers à créer le danger dans ce match, par l’intermédiaire de Denkey, qui tire juste à côté (4e). Mais les Lillois évoluent chez eux et ils comptent bien le montrer à leurs adversaires. Quelques secondes plus tard, Ikoné offre un duel à Bamba face à Bernardoni. Le Dogue ne parvient pas à piquer son ballon par-dessus le gardien, sorti rapidement à sa rencontre (6e). Toujours dangereux, les Crocos s’illustrent à nouveau, par le biais d’une lourde frappe lointaine de Valls. Maignan s’envole pour les empêcher d’ouvrir le score sur cette superbe frappe de l’extérieur du pied gauche (9e). Ce sont finalement les locaux qui débloquent le tableau d'affichage dans ce début de partie passionnant. En position idéale dans la surface après un service subtil de Xeka, Ikoné tire sur Bernardoni. Loïc Rémy reprend le ballon mais Bernardoni s’interpose une nouvelle fois. La seconde tentative est la bonne pour l’ancien Marseillais (1-0, 12e), qui inscrit sa 2e réalisation de la saison. Sonnés, les visiteurs reprennent leurs esprits avant la demi-heure de jeu. Philippoteaux effectue un petit pont sur Bradaric dans la surface avant de trouver le poteau gauche de Maignan (27e). Touché après s’être violemment tordu la cheville droite (18e), Paul Bernardoni doit céder sa place alors qu’il a longtemps serré les dents (43e). Ce coup du sort ne perturbe pas les Nîmois, qui égalisent dans le temps additionnel sur pénalty. Fonte manque son tacle et fauche Philippoteaux. Renaud Ripart ne tremble pas et prend Maignan à contre-pied (1-1, 45e+5).

 

OSIMHEN FRAPPE ENCORE À DOMICILE

Toujours aussi animée la rencontre est assez équilibrée après la pause. Les hommes de Christophe Galtier ont la possession mais les Nîmois restent tranchants en contre. C’est justement sur l’un d’entre eux qu’ils prennent l’avantage, grâce au jeune Kevin Denkey (18 ans). Suite à un bon débordement et un centre de Ripart côté droit, l’international togolais devance Fonte et trompe Maignan, à bout portant (1-2, 71e). Pour sa première titularisation en Ligue 1 Conforama, il inscrit ainsi sa 3e réalisation de la saison, en 5 apparitions. Mais les Nordistes ne lâchent pas. Après un premier arrêt de Lucas Dias, qui a pris le relais de Bernardoni, sur une reprise de Soumaoro, Victor Osimhen marque de près son 7e but de la saison (2-2, 79e), son 7e à domicile. Le LOSC secoue enfin plus sérieusement son adversaire. Malgré une domination assez nette en fin de rencontre, il ne parvient cependant pas à arracher les trois points.

Avec 9 points, le Nîmes Olympique remonte à la 14e place. Les Crocos ont récolté 3 matchs nuls cette saison, tous à l'extérieur. Le LOSC, de son côté, glisse à la 5e position avec ce 3e score de parité en quatre journées.

 


Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.