Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

L'OL dans la douleur contre Nice

Publié le 23/11/2019 à 10:30 - LFP

Partager

Réduit à 10 en première période, l'OL s'est accroché à ses deux buts d'avance pour remporter un succès précieux face à l'OGC Nice lors de cette 14e journée de Ligue 1 Conforama.

Olympique Lyonnais - OGC Nice : 2 - 1

Défait il y a 15 jours dans l’Olympico face à l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais devait se relancer en Ligue 1 Conforama à l’occasion de la venue de l’OGC Nice dans le cadre de la 14e journée. Victorieux 2-1 dans la douleur, les Gones remontent provisoirement à la 5e place du championnat.

Dès le coup d’envoi, les deux équipes partent à l’assaut du but adverse. Les Niçois sont les premiers à se procurer une occasion par l’intermédiaire d’Adam Ounas (1ère), mais Anthony Lopes se couche bien sur le ballon. Bien servi en retrait dans la surface niçoise, Thiago Mendes répond à l’international algérien (3e). La frappe du Lyonnais, pas assez appuyée, est sans danger pour Benitez. Après plusieurs actions chaudes dans les 16 mètres des Aiglons, Jeff Reine-Adélaïde exploite une erreur de Dante plein axe et croise parfaitement son tir pour tromper Benitez (1-0, 10e). Dans les minutes qui suivent l’ouverture du score, Nice tente de reprendre le jeu à son compte mais souffre des longs ballons lyonnais dans le dos de sa défense. Mais, les hommes de Patrick Vieira prennent les locaux à leur propre jeu. Bien lancé dans le dos de Marçal, Boudaoui se présente seul face à Lopes mais sa remise pour Dolberg est mal dosée (19e).

Plus incisif, l’OL porte de nouveau le danger sur la cage niçoise. Bertrand Traoré repique intérieur depuis son aile et enroule sa frappe (22e). Benitez anticipe bien et éloigne le danger. La défense niçoise vit décidément une première période difficile. Nsoki loupe sa remise pour Dante et voit Terrier filer au but. Ce dernier sert Dembélé dans la surface qui obtient le pénalty après une faute de Hérelle. Le numéro 9 lyonnais transforme et offre le break à Lyon (2-0, 28e). Alors que l'OL gère tranquillement sa fin de première période, Marçal se fait expulser pour un pied haut sur Boudaoui (34e). Malgré sa supériorité numérique, le Gym n’arrive pas à se montrer dangereux et s’expose aux contres des locaux. Dembélé est tout proche d’aggraver la marque mais le centre de Terrier est bien contré par Hérelle (45e). Les Lyonnais rentrent aux vestiaires avec un avantage de 2 buts obtenus après une très bonne entame de match.

Lyon s'accroche

Le début de seconde période est niçois. Les Aiglons reviennent avec de nouvelles intentions sur le terrain. Kasper Dolberg pense réduire la marque pour les visiteurs mais son but est refusé pour une position de hors-jeu (49e). Alors que l’OL laisse le ballon aux Niçois pour essayer de conserver son avantage, Dante manque une très belle occasion de réduire l'écart. Après un bon centre de Boudaoui, le capitaine du Gym croise trop sa tête (58e). Malgré leur infériorité numérique, les Gones profitent des erreurs défensives adverses pour apporter le danger sur la cage de Benitez.

La domination de l’OGCN se fait plus intense. Dolberg s’infiltre dans la surface lyonnaise et sert Ounas. Le numéro 10 élimine Denayer avant d’être arrêté par Lopes (67e). Ce dernier relance vite et offre un contre à Traoré. La frappe de l’ailier lyonnais n’inquiète pas Benitez (68e). A l’entame du dernier quart d’heure, les Aiglons relancent la rencontre. A la suite d’une bonne combinaison sur le côté droit, Burner adresse un centre repris au point de pénalty par Kasper Dolberg qui relance son équipe (2-1, 78e). Une minute plus tard, Lees-Melou est tout proche d’égaliser mais sa frappe plein axe est captée par Lopes (80e). Nice pousse pour égaliser mais se voit être réduit à 10 après l’exclusion de Burner pour un deuxième carton jaune (85e). Les Lyonnais remportent finalement un succès après une lutte intense contre Nice et se replacent au classement.