Trophee Hexagoal Ligue 1
Actualité

L'OM vient à bout de Toulouse

Publié le 24/11/2019 à 11:32 - LFP

Partager

Si la victoire a mis du temps à se dessiner, l'OM s'impose sur la pelouse de Toulouse dimanche soir en clôture de la 14e journée de Ligue 1 Conforama.

C'est dans le dernier quart d'heure que l'Olympique de Marseille s'est sorti du piège toulousain. Contre un Téfécé réduit à 10 en fin de première période ce dimanche soir, lors de cette rencontre de la 14e journée de Ligue 1 Conforama, l'OM a fait la différence grâce à la complicité de son duo Payet-Benedetto avant d'enfoncer le clou par Radonjic (0-2). Les Phocéens reprennent la 2e place au classement.



Le Téfécé réduit à 10

L’OM commence fort puisque, sur un corner rentrant de Payet, Perrin dévie au premier poteau, obligeant Reynet à un joli arrêt du genou (2e). Après une bonne remise de Benedetto, Rongier peut armer mais Reynet repousse (18e). Dario Benedetto tente ensuite sa chance à l’entrée de la surface. Un tir croisé qui rase le poteau gauche (25e). Les joueurs d’Antoine Kombouaré réagissent sur coup de pied arrêté avec une tête de Sanogo un peu trop molle pour tromper Mandanda (27e). Un peu avant la pause, M. Letexier expulse logiquement Moreira pour une semelle sur Sarr (41e).

Benedetto remet le contact

Sur un coup franc à une bonne trentaine de mètres, Payet trouve la tête de Benedetto qui prolonge mais sans tromper Reynet (55e). Malgré leur infériorité numérique, les Toulousains résistent plutôt bien. Dimitri Payet dispose d’une belle munition sur un coup franc aux 20 mètres mais il ne cadre pas (63e). Le capitaine du Téfécé Max-Alain Gradel doit ensuite frapper un coup franc aussi bien placé. L’Ivoirien trouve le mur mais l’action se poursuit et sur un centre de Dossevi, Sangaré voit Mandanda repousser sa tête sur sa ligne (71e).

Mais à l'entrée du dernier quart d'heure, les Phocéens trouvent enfin la faille. Parfaitement servi par Payet, Dario Benedetto dribble Reynet avant de finir dans le but vide (0-1, 76e). Il s'agit du 6e but de l'attaquant argentin, qui n'avait plus marqué depuis la 9e journée. Le break va arriver presque dans la foulée avec le premier but phocéen de l'international serbe Nemanja Radonjic. Servi sur la droite après un contre de Germain, il crochète avant d'envelopper du gauche côté opposé (0-2, 79e).

Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.