Benjamin Bourigeaud (SRFC)
Interview

Benjamin Bourigeaud : «Notre seule envie, rejouer au football»

Publié le 19/05/2020 à 14h51 - AFP

Partager

Le milieu rennais Benjamin Bourigeaud a retrouvé avec plaisir le ballon et ses coéquipiers, comme il l’explique ce mardi.

Benjamin Bourigeaud, le Stade Rennais FC a repris l'entraînement la semaine dernière. Comment cela se passe-t-il ?
Habituellement, on arrivait le matin, on déjeunait tous ensemble et ensuite, on travaillait en salle pour aller ensuite sur le terrain tous ensemble. Là, c'est différent, c'est par petits groupes. On arrive le matin au centre d'entraînement. Il y a une prise de température dès l'entrée du centre. On arrive déjà habillés, on repart habillés, on se douche chez nous [...]. C'est compliqué de ne pas pouvoir rejouer correctement au football mais il y a une organisation qui a été faite pour qu'on puisse retrouver les sensations. Les changements de direction, les appuis... Sur des terrains, avec des crampons.

« Du bien au moral »

Quel effet cela vous fait ?
Ça fait du bien au moral de pouvoir retoucher un peu de ballon ! Même si on n'a toujours pas de jeu, toujours pas de contacts. L'essentiel est qu'on ait pu se retrouver, même à distance. Pendant deux mois, ça a été compliqué d'être privés de notre quotidien. Même si quand on voit les personnes qui se battaient au quotidien contre ce virus, et qui se battent encore d'ailleurs, je sais que nous les footballeurs, on est des privilégiés.

Comment abordez-vous la saison prochaine, avec la Ligue des champions en ligne de mire ?
Ça fait trois ans que je suis à Rennes, trois ans que le club évolue. Je ne vois pas pourquoi du jour au lendemain ça s'arrêterait. On est sur une forme de progression depuis des années maintenant. On travaille dur au quotidien pour avoir les meilleurs résultats possibles et être le plus performants possible. Après, je ne sais pas de quoi sera fait demain. Je ne sais pas dans quelles conditions on va reprendre. C'est un peu flou mais nous on évolue au jour le jour et on voit ce qui se passe et on s'organise pour pouvoir reprendre de la meilleure façon possible.