Kévin Denkey (Nîmes Olympique)
Bilan

Nîmes : Denkey s'est fait remarquer

Publié le 04/06/2020 à 14h31 - LFP

Partager

L’attaquant Kévin Denkey a pris la bonne habitude d’exploiter chaque minute de son temps de jeu avec le Nîmes Olympique cette saison en Ligue 1 Conforama.

Il faut en prendre l’habitude. Avec Kévin Denkey, les choses vont vite et même très vite. Cette saison, le Togolais est le 5e jeune buteur de Ligue 1 Conforama, en ayant trouvé la faille à 18 ans, 8 mois et 26 jours sur son tout premier ballon dans la compétition et 63 secondes après son entrée en jeu. La saison dernière déjà en Domino’s Ligue 2, il avait fêté, deux ans après un baptême express (1 minute de jeu avec le NO contre le HAC), sa première apparition avec Béziers par une réalisation au bout de 26 minutes…

Né en novembre 2000, le Togolais n'a ainsi pas traîné pour faire trembler ses premiers filets de Ligue 1 Conforama. Comme son illustre compatriote, Emmanuel Adebayor (à 18 ans et 1 mois), c’est d’ailleurs au stade Louis-II que le jeune attaquant a signé cette performance. Cela n’aurait pu être qu’un clin d’œil ; sauf que l’attaquant a été pris sous son aile par l’ancien gunner qui voit en lui « un potentiel » et « le conseille » depuis qu’il l’a côtoyé en sélection (septembre 2018).

Une semaine après sa première marquante en Principauté, Kévin Denkey avait fait encore plus fort en marquant deux secondes plus vite que contre l’AS Monaco. Face aux Brestois aux Costières, le Togolais a marqué acrobatiquement 61 secondes après son entrée en jeu, devenant le premier joueur à trouver la faille lors de ses deux premiers matchs en Ligue 1 Conforama, sans avoir été titulaire, depuis plus de 16 ans !


1 but toutes les 42 minutes sur le début de saison !

Bien qu’efficace - en ayant expédié au fond des filets adverses ses deux premiers tirs en Ligue 1 Conforama lors des 3e et 4e journées - le Croco n’est plus réapparu avant la 7e journée. Et après deux autres entrées en cours de jeu dans le derby face au MHSC et contre les Verts, Denkey a connu sa première titularisation à l’occasion du déplacement au LOSC (9e journée, 2-2). Après 37 minutes au compteur réparties sur quatre matchs, il a signé sa 3e réalisation en championnat lors de sa 108e minute de jeu en Ligue 1 Conforama. Une réussite que même le supersub nîmois de l’an passé, Rachid Alioui, n’avait pas accomplie (3 buts en 136 minutes).

En se montrant le plus prompt à reprendre le centre de Ripart, Denkey aurait pu donner la victoire à sa formation (1-2), si Victor Osimhen (LOSC), autre pépite d’Afrique, n’était pas passé par là huit minutes plus tard. Malgré tout, son efficacité était redoutable à cette période avec un but toutes les 42 minutes avec les Crocos ! Ensuite, Denkey a été moins décisif, délivrant malgré tout sa première passe décisive en championnat lors de la J26 dans le Chaudron.

Avec sa sélection également, Denkey n’a pas tardé à mettre en évidence ses talents de finisseur. Dès sa 2e avec les Éperviers il y a un an (octobre 2018), il avait exploité sa demi-heure de jeu pour marquer et éviter la défaite aux siens face à la Gambie en qualifications de la CAN : un but intervenu après seulement 36 minutes de jeu avec le Togo. De quoi faire naître l’ambition chez ce jeune buteur qui a confié en début d’année, se sentir « bien entouré pour succéder un jour à Adebayor ».