Rulli, le gardien du MHSC prêté par la Real Sociedad.
Actualité

Montpellier : Du nouveau sur la piste Rulli

Publié le 28/05/2020 à 11h50 - VL

Partager

Dans un entretien accordé au Midi Libre, le président du Montpellier Hérault SC Laurent Nicollin est revenu sur les besoins de son club pour le prochain mercato, avec notamment l'important dossier du gardien de but.

Joli coup du mercato l’été dernier, Geronimo Rulli s’est fait un nom en Ligue 1 Conforama durant l’exercice 2019/2020. Très régulier, deuxième meilleur portier du championnat en matière de pourcentage d’arrêts (77,1%), le gardien argentin prêté par la Real Sociedad a parfaitement remplacé Benjamin Lecomte. Alors qu’il avait affiché la volonté de conserver son nouveau gardien, Laurent Nicollin, le président du Montpellier Hérault SC, a donné quelques nouvelles des négociations, qui semblent au point mort.

Rulli et son club temporisent

Dans un entretien accordé au Midi Libre, le patron de la Paillade a en effet révélé que la piste n’était « pas trop chaude » actuellement. « On a contacté son club pour savoir si un nouveau prêt avec une nouvelle option d’achat les intéressait. Entre-temps, on essayait de caler avec Geronimo et son agent l’aspect financier. Le désir du joueur, c’est d’attendre 3 à 4 semaines, et la Real 4-5 semaines. Est-ce qu’on va attendre ce temps-là ? Je ne pense pas ». 

Loin d’être résigné, Laurent Nicollin n’a pas renoncé à prolonger l’aventure avec le talentueux gardien de 28 ans, mais il préfère logiquement assurer ses arrières. « On n’abandonne pas le dossier mais on essaie d’avancer sur d’autres (pistes) parce que ça avait été compliqué la saison dernière. La réussite avait été belle mais il était arrivé début août. Là, si on pouvait avoir notre gardien au moins fin juin début juillet, ce serait bien ». 

Un attaquant pour remplacer Camara ?

Autre dossier à l’étude au MHSC, celui d’un attaquant pour accompagner le duo Laborde-Delort. Alors que Souleymane Camara va raccrocher les crampons à 37 ans, les Héraultais pourraient être tentés de compléter leur secteur offensif, sans toutefois faire de folie. « On a le petit (Bastien) Badu qui revient, le petit (Elye) Wahi qui a signé pro, le retour de (Petar) Skuletic qui reviendra s’il ne trouve pas en Turquie. Il y a des options avec des joueurs libres, d’autres pour un transfert. Comme j’ai dit, on ne pourra pas à la fois faire un transfert pour un gardien et un autre pour un attaquant », a expliqué Laurent Nicollin.