Adrien Thomasson en plein exercice.
Actualité

Une préparation de huit semaines pour Strasbourg

Publié le 30/06/2020 à 10:58 - AFP

Partager

Le RC Strasbourg Alsace a repris l'entraînement lundi pour une préparation de huit semaines avant la reprise de la Ligue 1 Uber Eats fin août.

« On reprend calmement ces deux premières semaines et on va entrer dans le vif du sujet mi-juillet », a expliqué l'entraîneur Thierry Laurey. Le RC Strasbourg Alsace veut effectuer une reprise en douceur et progressive dans le but d'éviter une hécatombe de blessures dans les mois à venir, alors que la Ligue 1 Uber Eats redémarre le week-end du 22/23 août.

Lundi, l’entraîneur strasbourgeois avait à sa disposition 25 joueurs, qui passeront tous mardi un test Covid, ainsi que les membres de l'encadrement.

Le technicien alsacien est toutefois serein sur le sujet : « Après le déconfinement on a pris toutes les précautions possibles de façon à ce que les joueurs n'aient aucun souci, que le staff ne soit pas impacté non plus, on a tout surveillé et pour l'instant ça s'est super bien passé, il n'y a aucun problème par rapport à ça », a-t-il insisté.

Installer le club en Ligue 1 Uber Eats

Le RCSA était avec le Stade Rennais F.C. le seul club à avoir repris l'entraînement pour trois semaines durant le mois de mai, à la sortie du confinement. Une reprise qui a fait « beaucoup de bien » à tout le monde et qui, espère le technicien alsacien, permettra d'éviter les risques de blessures dans les mois à venir. Sans cela, les joueurs auraient été à l'arrêt durant presque quatre mois consécutifs après l'arrêt des compétitions mi-mars.

« L'athlète de haut niveau est une machine qui, dès qu'elle n'a plus son fonctionnement quotidien, est capable de se gripper assez facilement. Nous, on a fait ça aussi (la reprise en mai) en projetant que peut-être on aurait moins de blessures en juillet et août. Même en faisant attention, en surveillant un maximum, on sait qu'il risque d'y avoir un peu de casse. Il faudra juste éviter la grosse casse », a-t-il souligné.

Le RC Strasbourg Alsace a terminé 10e la saison passée et Thierry Laurey, s'il ne fixe pas d'objectif chiffré pour l'exercice à venir, ambitionne surtout d'installer un peu plus le club en Ligue 1 Uber Eats : « On doit avoir de plus en plus de certitudes année après année. Si c'est pour se maintenir en tremblant comme des feuilles au début de l'année ce n'est pas tellement vivable », a-t-il estimé. « On veut que les joueurs soient conscients que le club grandit jour après jour », a-t-il conclu.

(Crédit photo : RC Strasbourg Alsace)