Rudi Garcia (OL)
Coupe de la Ligue BKT

PSG-OL : Rudi Garcia et Marcelo retiennent du positif

Publié le 01/08/2020 à 01h23 - AFP

Partager

Alors que l’OL s’est incliné aux tirs au but contre le PSG en finale de la Coupe de la Ligue BKT vendredi (0-0, 6-5 t.a.b.), l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia et le défenseur Marcelo ont exprimé une certaine satisfaction.

Rudi Garcia (entraîneur de l’OL) : « On a fait un bon match, on a été capable de pousser le PSG dans ses retranchements même si j'ai trouvé qu'on aurait pu faire mieux en 2e période. […] J'espère que le fait qu'on ait rivalisé donnera confiance à ce groupe et lui prouvera qu'il fait partie des meilleures équipes françaises. […] Ils ont été meilleurs que nous aux tirs au but. On aurait pu se montrer plus dangereux en seconde période pour marquer. C'était un match fermé. Il n'y a pas eu assez d'occasions de notre côté. En prolongation, il y avait peut-être moyen de terminer ce match avant les tirs au but. On a tenu la dragée haute au PSG […] Il faudra être meilleur pour marquer à Turin. C'est une bonne base de travail. C'était notre premier match de compétition et on a vu à quel point c'était difficile. Il y a beaucoup de joueurs qui ont souffert physiquement. […] Quand on joue 120 minutes et qu'on n'est pas récompensé par le titre, il va falloir travailler ces prochains jours psychologiquement. C'est important de garder la tête haute, de retenir ce qu'on a fait de bien pour se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. C'est notre objectif. Il faudra laisser aux joueurs le temps de récupérer. A nous de mettre un protocole de récupération performant. […] Le scénario idéal avant la Juventus, c'est de ne pas avoir de blessés. Ciprian Tatarusanu s'est blessé au dos jeudi. Quelques joueurs ont eu des alertes, comme Marcelo à une cuisse et Anthony Lopes à un mollet. Après quatre mois d'arrêt, jouer 120 minutes, ce n'est pas évident. On espère ne pas avoir de casse avant vendredi ».

Marcelo (défenseur de l’OL) : « Nous sommes tristes parce que nous avons montré que nous étions une vraie équipe. On a joué au même niveau que le PSG. Il y a eu beaucoup de choses positives, mais c'est sûr que c'est dur de perdre un trophée comme ça. Maintenant, on a besoin de penser au prochain match (contre la Juventus, en 8e retour de Ligue des champions, le 7 août) pour peut-être rejoindre le PSG à Lisbonne (pour le Final 8), pourquoi pas. Tous les jours, à l'entraînement, nous nous entraînons aux tirs au but. Après, c'est la chance... Nous gagnons ensemble mais nous perdons ensemble aussi. […] Je pense que c'était dur de rejouer après trois mois sans match. C'était chaud aussi. Mais pas d'excuses. On a besoin de continuer, de penser positif. On a un grand match contre la Juventus à jouer. »