Actualité

Le bilan de Jean-Louis Gasset en n°1

Publié le 10/08/2020 à 16:42 - LFP

Partager

Plus souvent adjoint qu’entraîneur principal, Jean-Louis Gasset s’est imposé dans son rôle lors de ses dernières expériences en Ligue 1 Uber Eats.

Officiel depuis ce lundi, Jean-Louis Gasset retrouve Bordeaux dix ans après l’avoir quitté (2010), un an après avoir décroché le titre de champion de France comme adjoint de Laurent Blanc. Mais à 66 ans, l’entraîneur n’œuvre plus dans l’ombre de Laurent Blanc qu’il avait notamment secondé en Gironde, mais aussi chez les Bleus et au Paris SG.

Des débuts dans son club du MHSC

Cette fois, le tacticien endosse le costume de numéro 1 au sein du club bordelais. Ce qu’il fera pour la première fois chez les Girondins, malgré déjà trois saisons là-bas (2007-2010). En revanche, ce ne sera pas le cas en Ligue 1 Uber Eats, puisque Jean-Louis Gasset a déjà dirigé le Montpellier HSC et l’AS Saint-Etienne. Son bilan est d’ailleurs de 114 rencontres comme entraîneur dans le championnat de France de Ligue 1 Uber Eats pour 38,6% de victoires.

Sa première expérience de numéro 1 date de la saison 1998/99 après le Mondial français en succédant à Michel Mézy au sein d’un club où il était depuis plus de 20 ans. Chez lui à la Paillade, Gasset boucle la saison au 8e rang avec un football offensif qui lui permet de finir sur le podium des meilleures attaques de l’Hexagone (3e), avec les Maoulida, Robert et Delaye, et alors que Xavier Gravelaine a quitté le club pendant à mi-saison, ou encore d’atteindre le dernier carré de la Coupe de la Ligue BKT. Une première saison spectaculaire marquée notamment par le fameux 5-4 concédé à l’Orange Vélodrome le 22 août, après avoir mené 4-0 à la pause.

Jean-Louis Gasset a ensuite patienté 17 ans pour retrouver une place d’entraîneur principal en Ligue 1 Uber Eats, du côté de…Montpellier. Un retour dans l’Hérault qui se fait en succédant à Frédéric Hantz au cours de la saison 2016/2017. Appelé fin janvier, le coach parvient à maintenir son équipe (15e), grâce notamment aux trois victoires obtenues lors de ses quatre premiers matchs.

Une grande réussite chez les Verts

La saison suivante, le coach débarque dans le Forez. Chez les Verts, Gasset débute comme adjoint de Julien Sablé fin novembre 2017, avant de devenir le n°1 en fin d’année. Avec lui, l’ASSE obtient la 7e place du classement en Ligue 1 Uber Eats après avoir réalisé une phase retour de grande qualité avec le 5e meilleur bilan. Cette fois, Jean-Louis Gasset s’appuie sur la solidité défensive stéphanoise qui est la 2e moins perméable de France sur la période. En 2018/19, il signe sa plus belle saison avec une 4e place au classement de Ligue 1 Uber Eats, égalant la performance de Christophe Galtier au club en 2014. Comme au MHSC vingt ans plus tôt, il compte sur une attaque brillante (59 buts, 5e), mais aussi sur le 4e meilleure défense. En une saison et demie passée à l’AS Saint-Etienne, Jean-Louis Gasset a enregistré 50,8% de victoires en Ligue 1 Uber Eats (29 en 57 matchs).

« Une fois l'objectif atteint, se pose la question : dans quel état on se trouve ? Je peux vous dire qu'on finit très fatigué et on dira que lorsqu'on arrive à un âge un peu mûr, on se demande quelle est la priorité : sa vie ou de sa passion qui dure depuis quarante ans ? Aujourd'hui, j'ai choisi la famille. », confiait-il à son départ de Saint-Etienne en mai 2019. Un peu plus d’un an plus tard, Jean-Louis Gasset a donc choisi de relever un nouveau défi.

Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.