Neymar (PSG)
Ligue des Champions

Atalanta-PSG : Un Neymar record

Publié le 13/08/2020 à 15:20 - LFP

Partager

Homme du quart de finale de Ligue des champions remporté par le PSG contre l’Atalanta mercredi (1-2), Neymar a impressionné. Passage de sa performance au scanner.

Etincelant malgré un manque d’efficacité lors de la majeure partie de la rencontre, Neymar  a sans surprise été désigné homme du match entre l’Atalanta et le PSG mercredi soir à Lisbonne (1-2). Une rencontre qui a vu les Parisiens se qualifier pour le dernier carré de la Ligue des champions pour la première fois depuis 1995. « Nous avons essayé d’être très présents au marquage sur Neymar car nous avons vu que, dès qu’il avait un peu d’espace, il devenait très dangereux. Neymar est un grand joueur de football, un joueur de haut niveau, et il l’a encore prouvé », a notamment admis l’entraîneur italien Gian Piero Gasperini après la rencontre. Retour sur la prestation majuscule du Brésilien en chiffres.

Record de dribbles

Petits ponts, crochets courts, slaloms… Neymar a réaffirmé son statut de roi du dribble contre la formation de Bergame. Aligné dans une position plus axiale qu’à l’accoutumée, le numéro 10 parisien a tenté 22 dribbles et en a réussi 15. De quoi égaler son record sur un match de Ligue des champions, établi en avril 2017 avec le Barça contre la Juventus. Face à l’Atalanta, Neymar a surtout réussi autant de dribbles que l’ensemble des joueurs présents sur le terrain réunis.

Autre record : Neymar a subi 9 fautes mercredi. Plus que dans n’importe lequel des 58 matchs qu’il avait disputés dans la compétition. Quasiment inarrêtable, le Brésilien était la plaque tournante du PSG. Avec 113 ballons joués, Neymar a touché plus de fois la balle que tout autre joueur lors de ce quart de finale (Kimpembe arrivant 2e avec 94 ballons). Ces 113 ballons joués lui ont permis d’établir sa 3e meilleure performance en Ligue des champions (record personnel à 121). Contre l’Atalanta, il a également été le joueur qui a touché le plus de ballons dans la surface adverse (8).

Du déchet avant un final en apothéose

Dans cette rencontre, Neymar a tenté 7 tirs, soit au moins 4 de plus que tout autre joueur du match. Il s’agit de son record de tirs en phase éliminatoire. Sur ces 7 tirs, 2 ont été cadrés. Côté passes, le Brésilien en a réussi 75,9% mercredi. Danger permanent, il a mis ses coéquipiers en position de tir à 4 reprises.

S’il perd un face à face avec le gardien adverse d’entrée et manquera d’efficacité dans le dernier geste longtemps, Neymar était le danger numéro 1 sur la pelouse lisboète. Surtout, le Brésilien a su persévérer pour faire la différence dans les folles dernières minutes de la rencontre. Sur l’égalisation de Marquinhos, il réussit un enchaînement de classe contrôle de la cuisse droite – frappe du gauche. Avant de lancer Mbappé d’un ballon délicieux que l’attaquant glissera à Choupo-Moting pour le but vainqueur.

Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.