Les Montpelliérains après le but de Laborde.
J3

Montpellier dompte Nice à la Mosson

Publié le 12/09/2020 à 18:58 - VL

Partager

Le Montpellier Hérault SC s’est offert sa première victoire de la saison en s’imposant avec la manière face à l’OGC Nice (3-1), lors de la 3e journée de Ligue 1 Uber Eats.

Le Montpellier Hérault SC n’a pas fait de détails. Dans un match quasiment à sens unique samedi (13 tirs cadrés à 1), les Héraultais ont logiquement dominé l’OGC Nice, qui restait pourtant sur 2 victoires sur les deux premières journées. Grâce à Laborde et un doublé de Congré, le MHSC a remporté son premier succès de la saison.

Le film du match

La grosse emprise montpelliéraine s’installe dès le début de la partie. En difficulté, l’OGCN ne parvient pas à se sortir du pressing des Héraultais, qui ouvrent rapidement le score. Sur un centre de Souquet venu de la droite, Delort remet le ballon de la tête pour Gaëtan Laborde. L’attaquant s’applique sur sa demi-volée et fusille le gardien du pied gauche (1-0, 18e) pour s’offrir sa 2e réalisation en 2 matchs. Très sollicité, Walter Benitez réalise un bon match. Il effectue notamment une double parade incroyable sur un coup de tête de Laborde puis un tir du même attaquant (25e). A la pause, les Aiglons sont menés et n’ont pas réussi à cadrer le moindre tir.

Doublé pour Congré

Toujours aussi dominateurs, les Montpelliérains creusent l’écart en début de seconde période. Sur un corner de Savanier, Daniel Congré s’impose de la tête et ne laisse aucune chance à Benitez (2-0, 51e). Le rouleau-compresseur pailladin poursuit sa tâche. Benitez est sauvé par sa transversale sur une nouvelle tête de Laborde (60e), avant de s’employer pour sortir une superbe frappe enroulée de Savanier (63e). Mais il doit s’incliner une troisième fois. Après un tir de Ristic, Delort remet un ballon qui traîne devant le but. Daniel Congré est le plus prompt (3-0, 64e) et signe son premier doublé en Ligue 1 Uber Eats depuis celui inscrit avec Toulouse face à Sochaux, le 23 octobre 2010.

Les Aiglons réduisent l’écart cinq minutes plus tard. Du côté gauche, Gouiri déclenche un bon centre. Dante reprend de la tête, devant le but. Le ballon est dévié par la main de Pedro Mendes et trompe Omlin (3-1, 69e). Ce but relance le Gym, qui affiche un meilleur visage. Mais si les hommes de Patrick Vieira dominent, ils ne parviennent plus à battre le portier adverse.