Farid Boulaya - FC Metz
Actualité

Comment le FC Metz a su remplacer Ibrahima Niane

Publié le 16/11/2020 à 12:58 - AFP

Partager

Après le départ de son meilleur buteur Habib Diallo, la grave blessure de son remplaçant Ibrahima Niane, auteur de six buts, faisait planer de lourds nuages au-dessus de l'attaque du FC Metz. Mais l'entraîneur Frédéric Antonetti a trouvé la parade.

Malgré la rupture du ligament croisé antérieur du genou droit de l'avant-centre sénégalais, indisponible au moins jusqu'au printemps, le club continue d'avancer, jusqu'à se retrouver à la 10e place après avoir obtenu un point face au Dijon FCO (1-1) lors de la 10e journée de Ligue 1 Uber Eats. D'Opa Nguette à la recrue Aaron Leya Iseka, le technicien corse analyse les forces et faiblesses de ses joueurs offensifs.

Thierry Ambrose

Thierry Ambrose, 23 ans, était le remplaçant désigné de Niane quand ce dernier a subi sa grave blessure. Mais l'ancien Lensois s'est à son tour blessé mi-octobre. Il devrait retrouver le groupe pour la venue de Dijon. Thierry Ambrose est « un dribbleur », selon son coach.

Opa Nguette

Avant-centre durant sa formation à Valenciennes FC, Opa Nguette (26 ans) évoluait plutôt dans les couloirs depuis sa venue à Saint-Symphorien en 2016. Mais il s'est imposé comme axial à Angers SCO, le 18 octobre (1-1), où il a inscrit son premier but de la saison. L'année dernière, le Sénégalais a marqué cinq fois en Ligue 1 Uber Eats, son meilleur total en cinq exercices dans l'élite.

Lamine Gueye

La surprise du chef ! A deux doigts d'être prêté au Paris FC (Ligue 2 BKT), Lamine Gueye (22 ans) est passé en quelques jours de joueur en manque de temps de jeu à titulaire. Son entraîneur l'a mis dans le onze à Angers, quelques jours après qu'un problème administratif l'a contraint de renoncer à partir. Depuis, il s’est montré décisif avec une première réalisation face à Nîmes aux Costières lors de la J9 (0-1) et une passe décisive pour Opa Nguette lors du point obtenu face à Dijon (1-1, J10)

« Ses qualités, c'est la vitesse, la profondeur. Il maîtrise à la perfection le rôle sur le côté droit et c'est rare. De plus en plus, des joueurs veulent évoluer dans l'axe et des joueurs de couloir offensifs, on n'en a pas tant que cela », souligne Antonetti.

Vagner Dias

La venue de Vagner Dias (24 ans) s'apparente à un « coup » pour le club mosellan. L'international cap-verdien, qui a brillé en prêt chez le rival lorrain Nancy où il a marqué 13 buts en 33 matches de Ligue 2 BKT, a été gravement blessé (cheville et péroné gauche) en novembre 2019. Mais Frédéric Antonetti et les dirigeants messins croient fort en ses capacités. « Vagner est un dribbleur », estime le Corse

Aaron Leya Iseka

C'est le dernier arrivé à Metz. Le Belge Aaron Leya Iseka (22 ans), qui évoluait à Toulouse (Ligue 2 BKT), a signé son contrat il y a une dizaine de jours en tant que joker médical.

« Iseka a toutes les qualités pour faire un très bon avant-centre, vraiment toutes. Maintenant j'attends qu'il transfère cela en compétition : ce qu'il fait à l'entraînement, va-t-il le réaliser en compétition ? », souligne Antonetti au sujet du frère de l'ancien Marseillais Michy Batshuayi, auteur de 2 buts en Ligue 1 Uber Eats l'an passé.

Farid Boulaya

Farid Boulaya (27 ans) n'est pas un attaquant mais il joue parfois comme s'il en était un. « Je pense que Boulaya est un numéro 10. Est-ce qu'un numéro 10, on le met attaquant ? Cela dépend des profils, il y en a qui sont plus attaquant que milieu et d'autres plus milieu qu'attaquant... Il peut évoluer sur les côtés aussi, c'est un dribbleur. Mais je pense que là où il est le plus à l'aise, c'est au coeur du jeu », analyse Antonetti.

L'Algérien est surtout un redoutable tireur de coup de pied arrêté, une arme de plus pour le FC Metz. C'est sur coup franc qu'il a marqué son seul but de la saison, contre l’AS Saint-Etienne (2-0) le 25 octobre.