J11

L'AS Monaco renverse le PSG

Publié le 20/11/2020 à 23:15 - NM

Partager

Alors qu'ils étaient menés 0-2 à la pause, les Monégasques ont renversé les Parisiens en deuxième période pour finalement s'imposer (3-2), ce vendredi soir, dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats. L'entrée de Cesc Fabregas a tout changé.

L’AS Monaco reste invaincue à Louis II. Battus trois fois loin de la Principauté (à Rennes, 2-1, Brest, 1-0 et Lyon, 4-1), les hommes de Niko Kovac se présentaient contre le Paris Saint-Germain en étant imprenables à domicile avec trois succès (Nantes, 2-1, Strasbourg, 3-2 et Bordeaux, 4-0) et deux nuls (Reims, 2-2 et Montpellier, 1-1). Et cette série s’est poursuivie de fort belle manière, ce vendredi soir, dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats. En effet, les Monégasques ont renversé les Parisiens en deuxième période pour s'imposer (3-2) alors qu’ils étaient menés 0-2 à la pause.

Le film du match

Sur la pelouse du Stade Louis II, les Monégasques peinaient à sortir et à franchir la médiane face au pressing imposé par les Parisiens dès le début de la rencontre. Mais Kevin Volland se procurait la première opportunité. Sur coup franc, l’international allemand butait sur Keylor Navas (10e). Puis, le quart d’heure de Kylian Mbappé n’allait pas tarder à débuter. Après une récupération parisienne, Angel Di Maria lançait en profondeur l’international français qui déposait Axel Disasi et trompait le portier adverse, d’un tir du droit dans la lucarne opposée (1-0, 25e). Devant au tableau d’affichage, le PSG continuait d’attaquer. Dans la surface, Youssouf Fofana fauchait Rafinha et M. Turpin désignait le point de pénalty. Kylian Mbappé, avec un pas d’élan, signait un doublé d’une frappe sèche (2-0, 37e).

Niko Kovac, coaching gagnant

La partie semble alors bien engagée pour le Paris Saint-Germain, même si Moise Kean (37e) et Kylian Mbappé (44e) étaient privés d’un troisième but en faveur du club de la capitale pour des positions de hors-jeu. Pour tenter d’inverser la tendance de cette rencontre, Niko Kovac effectuait des changements à la pause. Caio Henrique et Fabregas remplaçaient respectivement Fodé Ballo-Touré et Willem Geubbels. Des choix payants. La réaction des Monégasques était immédiate. Dans la surface, Gelson Martins s'arrachait à droite pour glisser la balle à Kevin Volland qui contrôlait et enchaînait de près du pied gauche, malgré la présence de Presnel Kimpembe (2-1, 52e). Le suspense était relancé.

Bousculé par la réorganisation tactique de l’ASM, le PSG était de plus en plus en difficulté. Dans la surface adverse, Diop ressortait le ballon en arrière vers Tchouaméni, qui renversait vers le second poteau, où Fabregas passait devant Kurzawa et remisait vers Volland. L'Allemand égalisait de près du pied gauche (2-2, 65e). Méconnaissables par rapport à leur première période, les joueurs de Thomas Tuchel ne se montraient plus dangereux. Après un contrôle manqué, Abdou Diallo, ceinturait Kevin Volland, parti dans son dos dans la surface. Pénalty pour l’AS Monaco et carton rouge pour le défenseur parisien qui laissait ses coéquipiers à dix (83e). Entré à la pause, Fabregas trompait Keylor Navas d’une frappe puissante (3-2, 84e). Avec ce surprenant retournement de situation, l'AS Monaco met fin à la série de 8 succès de rang du PSG en Ligue 1 Uber Eats et s'empare provisoirement de la deuxième place.