J11

Le FC Metz résiste au FC Nantes

Publié le 22/11/2020 à 15:02 - LFP

Partager

Le FC Nantes et le FC Metz ne sont pas parvenus à se départager au Stade de la Beaujoire ce dimanche à l'occasion de la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats (1-1). Les Grenats restent invaincus depuis 8 matchs.

Le FC Nantes a retrouvé son antre et espérait enchaîner avec une nouvelle victoire pour la première fois de la saison mais le FC Metz s’en est bien sorti et a arraché le match nul (1-1) sur la pelouse baignée de soleil du Stade de la Beaujoire ce dimanche lors de la 11e journée de Ligue 1 Uber Eats. Un résultat qui permet aux Grenats de rester invaincus depuis 8 rencontres en championnat.

Leya Iseka brille pour sa première

Offensifs dès les premiers instants, les Messins tentent de prendre le jeu à leur compte. Les Canaris répondent aussitôt, se montrant de plus en plus menaçants, à l’image de cette frappe de Randal Kolo Muani passée juste au-dessus du but d’Alexandre Oukidja (13e). Avec sérieux, Nantes monopolise le ballon alors que Frédéric Antonetti se retrouve contraint d’effectuer un double changement après les blessures de Habib Maïga et Vincent Pajot (25e), en faisant entrer Thomas Delaine et Mamadou Fofana.

Malmenés, les Messins craquent. Après une belle percée sur l’aile droite, Sébastien Corchia réussit à centrer en retrait au point de pénalty et Randal Kolo Muani, lancé, propulse le ballon sous la barre (1-0, 28e). Ludovic Blas passe tout près de creuser l’écart quelques minutes plus tard (33e) mais le FC Metz peut à nouveau compter sur Alexandre Oukidja. Juste avant la pause, les Grenats égalisent sur pénalty, avec une frappe pleine de sang-froid d’Aaron Leya Iseka (1-1, 45e+4), qui inscrit ainsi son premier but sous les couleurs messines pour sa première titularisation.

Le roseau messin

Les Nantais démarrent bien la seconde période mais les Messins se montrent entreprenants, avec un premier tir cadré de Lamine Gueye qui met Alban Lafont à contribution (59e). Encore une fois, la réponse est immédiate et Alexandre Oukidja s’illustre à nouveau sur une frappe d’Abdoul Kader Bamba (61e). Metz résiste aux assauts des Canaris, continue d’avancer et force même Alban Lafont à détourner la frappe de Vagner Dias Gonçalves (70e). Nantes insiste et la frappe de Medhi Abeid passe près du poteau gauche d’Oukidja (79e) mais la défense messine ne plie pas. Les joueurs de Christian Gourcuff se démènent et multiplient les attaques mais les Grenats tiennent bon et obtiennent finalement un point précieux, qui leur permet de poursuivre leur belle série d’invincibilité.