Kawashima
J12

Réduit à 10, Strasbourg résiste à Rennes

Publié le 27/11/2020 à 22:54 - LFP

Partager

Le RC Strasbourg Alsace et le Stade Rennais F.C. ont fait match nul en ouverture de la 12e journée de Ligue 1 Uber Eats ce vendredi soir (1-1).

Le RC Strasbourg Alsace n'avait plus pris le moindre point à domicile depuis plus de deux mois. Une série qui a pris fin ce vendredi soir avec le match nul des Alsaciens lors de la réception du Stade Rennais F.C. en ouverture de la 12e journée de Ligue 1 Uber Eats (1-1). Les Bretons sont pourtant passés tout proches de la victoire dans une rencontre qui a vu les Rennais largement dominer après l’expulsion de Stefan Mitrovic peu avant la pause. Auteur de l’égalisation rennaise après un but de Thomasson, Hunou a trouvé le poteau en fin de match.

Le RCSA devant puis réduit à 10

Dans ce début de match animé et plutôt à l’avantage du RCSA, ce sont les Alsaciens qui ouvrent la marque. Trouvé sur le côté droit de la surface, Lala peut centrer fort au premier poteau pour Adrien Thomasson qui dévie au fond des filets (1-0, 24e). Mais la rencontre bascule peu avant la pause. Après une déviation de la tête, Guirassy passe devant Mitrovic et peut espérer un face à face avec le gardien rennais mais le capitaine strasbourgeois le déséquilibre. Carton rouge (39e). Si Bourigeaud n’en profite pas sur le coup franc qui suit, la dynamique du match change totalement.

Hunou égalise et touche le poteau

Visiblement touché, Maouassa ne fait pas son retour sur la pelouse pour la seconde période, lui qui faisait son retour à la compétition après deux mois d’absence en raison d’une blessure à la cheville. Camavinga ne revient pas non plus, comme Guirassy, qui a dû céder sa place en raison d’un souci physique, remplacé par Hunou. C’est d’ailleurs le numéro 23 rennais qui égalisera à l’heure de jeu, concrétisant la nette domination rennaise. Sur une ouverture de Bourigeaud, Truffert remet de la tête vers Bourigeaud, un peu court. Mais Adrien Hunou suit bien et marque de près de la tête face à un Kawashima malheureux qui repousse le ballon sur son poteau avant qu’il n’entre (1-1, 60e). Deux de ses trois derniers buts dans l’élite ont été inscrits en entrant en jeu.

Après avoir retardé l’échéance face à un tir de Gboho (59e), le gardien japonais se distingue avec une claquette sur une frappe lointaine de Léa-Siliki (64e) puis sur une tentative de Bourigeaud (75e). Les centres et les corners bretons se multiplient. Hunou passe non loin du doublé sur un joli centre de Traoré mais sa tête atterrit sur le poteau d’un Kawashima battu (84e). C'est une nouvelle tête, celle de Léa-Siliki, qui donne presque la victoire aux Rennais mais le ballon passe juste à côté au bout du temps additionnel.

La stat : 11
Eiji Kawashima a réalisé 11 arrêts lors de ses 2 derniers matchs de championnat, après n’en avoir réalisé que 5 lors de ses 3 premiers avec Strasbourg dans l’élite.