Simon Banza (RC Lens)
J9

Lens s’offre l’OM et repart de l’avant

Publié le 20/01/2021 à 23:00 - NM

Partager

Dans un match en retard de la 9e journée de Ligue 1 Uber Eats, le RC Lens s’est imposé contre l’Olympique de Marseille (1-0) à l’Orange Vélodrome grâce à un but de Simon Banza.

D’un côté, des Marseillais fraîchement battus par le Nîmes Olympique, alors lanterne rouge, et en quête d’une victoire impérative pour rester dans la course à l’Europe. De l’autre, des Lensois sur une série de trois matchs sans succès, malgré une volonté incessante de déployer du jeu. Le match en retard de la 9e journée de Ligue 1 Uber Eats était donc incertain ce mercredi soir. Finalement, grâce à un deuxième acte abouti, les Nordistes ont retrouvé le chemin de la victoire, alors que les Olympiens, eux, ont manqué une grosse opportunité de balayer quelques nuages au-dessus de leurs têtes.

Le film du match

Les premières minutes de cette rencontre, entre deux équipes en manque de confiance sur les derniers matchs, peinaient à s’emballer à l’Orange Vélodrome. Contrariés par l'organisation tactique lensoise, les Olympiens n’arrivaient guère à installer leur jeu et voyaient les visiteurs prendre les choses en mains. Pourtant plus à l’aise avec le ballon, les Sang et Or ne parvenaient pour autant pas à s’illustrer dans les 30 derniers mètres adverses. En somme, la partie ressemblait à une bataille tactique et physique dans l’entrejeu jusqu’à la… pause. Déjà privé de Kamara au coup d’envoi, après sa blessure face au Nîmes Olympique, l’Olympique de Marseille voyait, cette fois, Valentin Rongier quitter ses partenaires (44e). Les deux équipes rentraient aux vestiaires sans avoir cadré la moindre frappe. Tout restait à faire.

Banza délivre Lens

Conscients que Marseille était prenable, les Lensois décidaient de mettre davantage d'intensité dans leur jeu et se montraient dangereux dès la reprise. A l’affût d’un corner repoussé par les Phocéens, Fofana enroulait du droit vers la lucarne opposée mais loupait le cadre de peu (49e). Revenus des vestiaires avec davantage d'envie, les Sang et Or sollicitaient de plus en plus Mandanda (51e, 57e) et allaient logiquement être récompensés. Sur un très bon centre d'Haidara, Banza ouvrait le score d’une belle tête au premier poteau (1-0, 59e). Désormais menés, les joueurs marseillais étaient incapables de reprendre le contrôle du ballon, et encore moins d’inquiéter Jean-Louis Leca. André Villas-Boas effectuait alors des changements. Rien n’y faisait. C’est même le RC Lens qui était proche d’inscrire un deuxième but dans cette rencontre sans une frappe trop enlevée de Kalimuendo en toute fin de match. Au classement, le club nordiste grimpe à la 7e place, à seulement un point derrière son adversaire du jour.

Les contenus les plus consultés