J28

J28 : L'OL assure devant, Lens rêve d’Europe

Publié le 03/03/2021 à 20:59 - AD

Partager

Lors des premiers matchs de la 28e journée de Ligue 1 Uber Eats ce mercredi, l'OL a battu Rennes pour reprendre provisoirement la tête du championnat. Le RC Lens et Angers SCO s’accrochent tous les deux au rêve européen.

Lors de la première moitié de la 28e journée de Ligue 1 Uber Eats ce mercredi, l’Olympique Lyonnais met la pression sur le LOSC et le PSG en venant s’imposer face au Stade Rennais F.C. (1-0). Le RC Lens et Angers SCO réalisent la bonne opération et rêvent toujours d’Europe. Plus bas dans le classement, le Stade Brestois et l’OGC Nice se donnent de l’air et se rapprochent du top 10 du championnat.

L'OL gagne, Lens et Angers rêvent

Dans la course au titre, l’Olympique Lyonnais ne lâche rien. Au Groupama Stadium, face au Stade Rennais F.C., les Gones ont mis du temps à aller chercher leur succès (1-0). Il aura fallu attendre le dernier quart d’heure du match pour voir la situation se débloquer. Houssem Aouar est venu délivrer les Lyonnais (74e) sur un bon service de Memphis Depay. Le Hollandais est impliqué dans 3 des 4 derniers buts de l’OL en championnat (1 but, 2 passes décisives). Les hommes de Rudi Garcia prennent provisoirement la tête de la Ligue 1 Uber Eats en attendant les matchs du LOSC, qui reçoit l'OM, et du PSG, qui se déplace à Bordeaux ce mercredi soir.

Dans la course à l’Europe, le RC Lens ne fléchit pas. Sur la pelouse de l’AS Saint-Etienne, les Sang et Or ont rapidement dominé les Verts (2-3) en faisant le break dès la première période et cela en moins de cinq minutes. Florian Sotoca est venu lancer la soirée des hommes de Franck Haise sur pénalty (20e), son 4e but en 2021, avant qu’Arnaud Kalimuendo ne vienne tromper Jessy Moulin (25e). Les réductions de l’écart de Harold Moukoudi (40e), fautif sur le pénalty lensois, et de Denis Bouanga (90e+6) ne changeront pas l'issue du match. David Costa était venu assurer le succès des Nordistes en toute fin de rencontre (90e+3). Avec ce succès, le RCL enchaîne un 7e match sans défaite et prend la cinquième place du championnat au FC Metz, freiné par Angers SCO (0-1).

Alors que les Angevins n’avaient plus gagné en Ligue 1 Uber Eats depuis 5 matchs, le SCO est venu chercher un succès important face aux joueurs de Frédéric Antonetti. De quoi encore espérer une qualification européenne (0-1). Grâce à un pénalty transformé par Angelo Fulgini (44e), son 5e but cette saison (meilleur total sur un exercice déjà égalé), Angers stoppe la belle série des Grenats et les prive d’un troisième succès de rang. Les hommes de Stéphane Moulin conservent leur 10e place mais ne sont plus qu’à 5 points de l’Europe.

Nice et Brest vont mieux

Face au Nîmes Olympique (2-1), l’OGC Nice se donne de l’air et creuse l’écart avec les équipes qui jouent le maintien. Les Aiglons ont pris l’avantage dans cette rencontre dès les premières minutes sur une réalisation d’Amine Gouiri (4e), encore lui. C’est son 11e but cette saison en Ligue 1 Uber Eats. Aucun Français né après 2000 ne fait mieux dans les 5 grands championnats européens. Malgré la réduction de l’écart par Loïck Landre (50e) et une barre de Niclas Eliasson, ce sont les Aiglons qui repartent avec les 3 points grâce à Alexis Claude-Maurice (75e). Le Niçois a inscrit 3 buts en championnat dans sa jeune carrière, tous contre le Nîmes Olympique. Les hommes d'Adrian Ursea remontent à la 11e place, un point devant le Stade Brestois 29, qui a réalisé lui aussi une bonne opération.

Dans un match animé face à la lanterne rouge, le Dijon FCO, les Bretons ont confirmé leur statut d'équipe offensive (3-1). Sur leur pelouse, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont en effet inscrit au moins deux buts 11 fois en 14 matchs à Francis-Le Blé en championnat cette saison. C'était même chose faite avant la demi-heure de jeu. Franck Honorat (17e), Steve Mounié (27e) et Irvin Cardona (40e) y sont allés de leur but dans cette belle soirée brestoise. La réalisation de Roger Assalé (29e) n'aura redonné espoir aux Dijonnais que l'espace de quelques minutes dans cette rencontre, largement dominée par les Bretons.