La joie des Parisiens face à Reims.
J37

Le PSG met la pression sur le LOSC, lutte terrible pour éviter les barrages

Publié le 16/05/2021 à 23:05 - VL

Partager

Dimanche, le PSG est revenu à un point du leader lillois en décrochant une large victoire face au Stade de Reims (4-0), lors de la 37e journée de Ligue 1 Uber Eats. Dans le bas du tableau, le suspense est maximal après les victoires de quatre clubs engagés dans la lutte pour éviter les barrages.

Le Paris Saint-Germain revient sur les talons du LOSC ! Lors de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1 Uber Eats dimanche, le club de la capitale a maintenu le suspense dans la course au titre en battant largement le Stade de Reims (4-0). Au Parc des Princes, la 25e victoire de la saison des Parisiens s’est dessinée en début de rencontre. Dès la dixième minute, les hommes de Mauricio Pochettino ont évolué à onze contre dix, après l’expulsion d’Abdelhamid. En supériorité numérique et devant au tableau d’affichage puisque Neymar a transformé le pénalty dans la foulée. Mbappé a vite enfoncé le clou en s’offrant sa 26e réalisation de la saison, alors que Marquinhos et Kean ont également participé à la fête de la meilleure attaque de Ligue 1 Uber Eats (84 buts marqués). De leur côté, les Lillois n’ont pas connu pareille réussite mais ils restent cependant maîtres de leur destin, avec un point d’avance sur le PSG. Au stade Pierre-Mauroy, les Dogues n’ont pas trouvé l’ouverture contre une équipe de l’AS Saint-Etienne particulièrement accrocheuse (0-0).

Trois points derrière le LOSC et deux derrière le PSG, l’AS Monaco est toujours bien installé sur la troisième marche du podium. Sur le Rocher, les Monégasques ont imposé leur loi au Stade Rennais FC (2-1). Le capitaine asémiste, Ben Yedder, a montré la voie en signant son 20e but de la saison, avant un tir vainqueur de Golovin. Si le dernier billet pour la Ligue des Champions, via la troisième place, est virtuellement dans la poche de l’ASM, il est toujours visé par l’Olympique Lyonnais. A Nîmes, les Gones ont vite concédé l’ouverture du score mais ils ont réagi immédiatement avec un doublé de Paqueta et la 20e réalisation de Depay. Aouar et Slimani ont donné plus d’ampleur au succès rhodanien en seconde période (2-5). A une journée de la fin du championnat, les Lyonnais restent à un point des Monégasques.

L’OM sera européen

Dans la lutte pour les deux derniers strapontins européens, c’est l’Olympique de Marseille qui a tiré son épingle du jeu. A domicile, les Phocéens ont pris le meilleur sur Angers SCO, dans une nouvelle fin de match totalement folle (3-2). Milik a été le grand bonhomme de la partie en marquant son premier triplé en Ligue 1 Uber Eats. Avec 59 points, l’OM est bien accroché à la cinquième place et déjà assuré de terminer parmi les six premiers. Car dans le même temps, le RC Lens (56 points) s’est incliné à Bordeaux, comme le Stade Rennais (55 points) à Monaco.

Suspense maximal pour les barrages, Nîmes relégué

Dans le bas du tableau, la lutte est terrible et riche en suspense. Au Matmut ATLANTIQUE, les Girondins de Bordeaux ont fait un grand pas vers le maintien en dominant le RC Lens (3-0). Hwang, Sabaly et Zerkane ont ravi les supporters bordelais et propulsé les Bordelais à la 14e place avec 42 points. Juste derrière eux, le RC Strasbourg Alsace a également vendu chèrement sa peau en relevant la tête sur la pelouse de l’OGC Nice (0-2). Les Strasbourgeois (15es, 41 points), qui n’avaient plus gagné depuis le 4 avril, peuvent remercier Ajorque. L’attaquant a inscrit ses 15e et 16e réalisations de la saison, ce qui permet au RCSA de doubler le Stade Brestois 29. Sur le terrain du Montpellier Hérault SC, les Brestois ont récolté un point qui pourrait malgré tout compter (0-0).

Toujours 17e avec 41 unités, le FC Lorient n’a pas lâché non plus. Les Merlus se sont accrochés à leur position en l’emportant devant le FC Metz (2-1), grâce à Wissa (sur pénalty) et Hergault. Les Bretons ont toujours leur destin en main, ce qui est également le cas du FC Nantes grâce à la confrontation de la J38 entre les Lorientais et les Strasbourgeois. En Bourgogne, les Canaris ont continué de surfer sur la vague de la victoire sur la pelouse du Dijon FCO (0-4). K. Coulibaly, Blas et un doublé de Kolo Muani ont offert au FCN son 4e succès de suite, meilleure série en cours en Ligue 1 Uber Eats (13 buts marqués sur la période). Barragistes à 90 minutes de la fin du championnat, les hommes d’Antoine Kombouaré n’ont cependant qu’un point de retard sur Strasbourg, Brest et Lorient, ainsi qu’une différence de buts pour le moment favorable.

Défait sur sa pelouse par l'OL, le Nîmes Olympique est officiellement relégué en Ligue 2 BKT, malgré le doublé de M. Koné.