Claude Puel lors de son passage sur le banc de l'OGC Nice.
Actualité

Historique : Les entraîneurs de l’OGC Nice en Ligue 1 Uber Eats

Historique : Les entraîneurs de l’OGC Nice en Ligue 1 Uber Eats

Actualité
Publié le 27/06 à 15H40 - LFP

Partager

Retrouvez l’historique, les bilans et les records des entraîneurs de l’OGC Nice en Ligue 1 Uber Eats, après le retour de Lucien Favre sur le banc azuréen.

Lucien Favre est de retour ! Après un premier passage remarqué à l'OGC Nice et une superbe 3e place décrochée en 2016/17, l'entraîneur suisse remplace Christophe Galtier sur le banc du Gym. S’il souhaite trouver les records établis par ses prédécesseurs, le nouveau coach niçois devra remonter jusqu’aux années 50 – période des 4 titres de l’OGCN en Ligue 1 Uber Eats – et regarder les marques des historiques Numa Andoire et Jean Luciano.

Les records à battre

Nombre de matchs : Jean Luciano (186)
Nombre de victoires : Jean Luciano (80)
Pourcentage de victoires* : Numa Andoire (56,9%)

* Au moins 15 matchs dirigés

Historique et bilans des entraîneurs de l’OGC Nice en Ligue 1 Uber Eats

Lucien Favre (nommé le 27/06/22)

Christophe Galtier (du 28/06/21 au 27/06/22) : 38 matchs (20V, 7N, 11D), 52,6% de victoires

Adrian Ursea (du 04/12/20 au 23/05/21) : 27 matchs (10V, 5N, 12D), 37,0% de victoires

Patrick Vieira (du 11/06/18 au 04/12/20) : 77 matchs (31V, 21N, 25D), 40,3% de victoires

Lucien Favre (du 24/05/16 au 30/06/18) : 76 matchs (37V, 21N, 18D), 48,7% de victoires

Claude Puel (du 23/05/12 au 24/05/16) : 152 matchs (61V, 34N, 57D), 40,1% de victoires

René Marsiglia (du 15/11/11 au 22/05/12) : 25 matchs (8V, 7N, 10D), 32,0% de victoires

Eric Roy (du 10/03/10 au 15/11/11) : 62 matchs (17V, 24N, 21D), 27,4% de victoires

Didier Ollé-Nicolle (du 01/06/09 au 09/03/10) : 27 matchs (7V, 5N, 15D), 25,9% de victoires

Frédéric Antonetti (du 01/07/05 au 01/06/09) : 152 matchs (51V, 53N, 48D), 33,6% de victoires

Gérard Buscher (du 25/04/05 au 01/07/05) : 4 matchs (2V, 2N, 0D), 50,0% de victoires

Gernot Rohr (du 01/07/02 au 25/04/05) : 110 matchs (32V, 47N, 31D), 29,1% de victoires

Sylvester Takac (du 02/12/96 au 02/11/97) : 18 matchs (2V, 4N, 12D), 11,1% de victoires

Daniel Sanchez (du 31/08/96 au 01/12/96) : 16 matchs (3V, 3N, 10D), 18,8% de victoires

Albert Emon (du 03/11/92 au 31/08/96) : 80 matchs (23V, 20N, 37D), 28,8% de victoires

Jean-Noël Huck (du 25/12/90 au 03/11/92) : 17 matchs (6V, 4N, 7D), 35,3% de victoires

Jean Fernandez (du 01/07/90 au 25/12/90) : 21 matchs (4V, 10N, 7D), 19,1% de victoires

Carlos Bianchi (du 01/11/89 au 01/07/90) : 22 matchs (7V, 5N, 10D), 31,8% de victoires

Pierre Alonzo (du 01/07/89 au 01/11/89) : 16 matchs (2V, 8N, 6D), 12,5% de victoires

Nenad Bjekovic (du 01/07/87 au 01/07/89) : 76 matchs (31V, 12N, 33D), 40,8% de victoires

Jean Sérafin (du 01/07/82 au 01/07/87) : 76 matchs (29V, 18N, 29D), 38,2% de victoires

Marcel Domingo (du 10/09/81 au 01/07/82) : 30 matchs (6V, 7N, 17D), 20,0% de victoires

Vladimir Markovic (du 01/07/80 au 10/09/81) : 46 matchs (11V, 14N, 21D), 23,9% de victoires

Léon Rossi (du 01/07/79 au 01/07/80) : 38 matchs (13V, 6N, 19D), 34,2% de victoires

Albert Batteux (du 01/01/79 au 01/07/79) : 14 matchs (5V, 4N, 5D), 35,7% de victoires

Koczur Ferry (du 01/07/78 au 01/01/79) : 24 matchs (6V, 6N, 12D), 25,0% de victoires

Léon Rossi (du 26/01/77 au 01/07/78) : 54 matchs (25V, 11N, 18D), 46,3% de victoires

Jean-Marc Guillou (du 25/11/76 au 26/01/77) : 7 matchs (4V, 1N, 2D), 57,1% de victoires

Vladimir Markovic (du 01/07/74 au 25/11/76) : 91 matchs (37V, 24N, 30D), 40,7% de victoires

Jean Snella (du 07/10/71 au 01/07/74) : 105 matchs (48V, 28N, 29D), 45,7% de victoires

Léon Rossi (du 01/08/70 au 04/10/71) : 47 matchs (15V, 14N, 18D), 31,9% de victoires

Léon Rossi (du 01/02/69 au 15/06/69) : 15 matchs (3V, 2N, 10D), 20,0% de victoires

Pancho Gonzalez (du 01/07/64 au 27/01/69) : 133 matchs (54V, 28N, 51D), 40,6% de victoires

Numa Andoire (du 01/07/62 au 01/07/64) : 72 matchs (21V, 19N, 32D), 29,2% de victoires

Jean Luciano (du 01/07/57 au 01/07/62) : 186 matchs (80V, 39N, 67D), 43,0% de victoires

Luis Carniglia (du 01/07/55 au 01/07/57) : 68 matchs (29V, 15N, 24D), 42,7% de victoires

George Berry (du 01/07/53 au 01/07/55) : 68 matchs (25V, 18N, 25D), 36,8% de victoires

Charles Cros (du 15/05/53 au 30/06/53) : 2 matchs (1V, 0N, 1D), 50,0% de victoires

Mario Zatelli (du 02/05/53 au 11/05/53) : 2 matchs (1V, 0N, 1D), 50,0% de victoires

Charles Cros (du 11/04/53 au 25/04/53) : 2 matchs (1V, 0N, 1D), 50,0% de victoires

Mario Zatelli (du 29/11/52 au 06/04/53) : 15 matchs (4V, 3N, 8D), 26,7% de victoires

Numa Andoire (du 07/12/50 au 27/11/52) : 65 matchs (37V, 9N, 19D), 56,9% de victoires

Elie Rous (du 01/07/50 au 07/12/50) : 16 matchs (7V, 2N, 7D), 43,8% de victoires

Emile Veinante (du 01/07/49 au 01/07/50) : 34 matchs (16V, 7N, 11D), 47,1% de victoires

Anton Marek (du 01/07/47 au 01/07/49) : 34 matchs (13V, 10N, 11D), 38,2% de victoires

Charlie Bell (du 22/12/33 au 07/05/34) : 13 matchs (3V, 2N, 8D), 23,1% de victoires

Hans Tandler (du 09/11/33 au 20/12/33) : 4 matchs (1V, 0N, 3D), 25,0% de victoires

Jim McDewitt (du 01/09/33 au 06/11/33) : 9 matchs (2V, 3N, 4D), 22,2% de victoires

Jim McDewitt (du 15/10/32 au 01/05/33) : 14 matchs (4V, 4N, 6D), 28,6% de victoires

Jean Lardi (du 01/09/32 au 03/10/32) : 4 matchs (1V, 1N, 2D), 25,0% de victoires