Actualité

Mattéo Guendouzi, un parcours européen

Publié le 06/07/2021 à 15:16 - LFP

Partager

A 22 ans, Mattéo Guendouzi a déjà évolué dans trois grands championnats européens alors qu’il effectue son grand retour en Ligue 1 Uber Eats, à l’Olympique de Marseille.

Si Pierre-Emerick Aubameyang et Alexandre Lacazette sont les joueurs avec lesquels il a le plus évolué en pro, Mattéo Guendouzi a la particularité d’avoir une plus grande expérience à l’étranger qu’en France, à seulement 22 ans. En effet, l’international Espoirs (20 matchs) a d’abord évolué en Ligue 1 Uber Eats (8 matchs), puis en Ligue 2 BKT (18 matchs), avant de rejoindre la Premier League (57 matchs avec Arsenal) et la Bundesliga l’an dernier (24 matchs avec le Hertha Berlin).

Champion de France avec le FC Lorient

S’il était en préformation au Paris Saint-Germain jusqu’à ses 15 ans, c’est au FC Lorient que Mattéo Guendouzi parfait sa formation, sous la direction de Régis Le Bris, avec en point d’orgue un titre de champion de France U17 avec le club merlu, en 2015, puis également un quart de finale en Gambardella avec les U19 deux ans plus tard.

Une 1ère expérience en Ligue 1 Uber Eats

La recrue de l’OM a effectué ses premiers pas dans le championnat de France sous les ordres de Sylvain Ripoll avec le FC Lorient, le 15 octobre 2016. Le milieu de terrain avait effectué son entrée en jeu à la 76e minute de jeu à la place de Walid Mesloub.

Son bilan en Ligue 1 Uber Eats :
8 matchs de Ligue 1 Uber Eats en 2016/2017 avec le FC Lorient
1er match : FC Lorient – FC Nantes : 1-2 (J9), le 15 octobre 2016
1ère victoire : FC Lorient – AS Saint-Etienne : 2-1 (J18), le 17 décembre 2016
Dernier match : FC Lorient – Olympique de Marseille : 1-4 (J28), le 5 mars 2017

L’Orange Vélodrome sera une découverte

Les derniers pas de Guendouzi en Ligue 1 Uber Eats ont eu lieu face à l’OM, mais au Moustoir. Du coup, le joueur découvrira bien le stade de l’Orange Vélodrome avec le maillot marseillais, puisqu’il n’a jusqu’ici jamais foulé cette pelouse avec ses précédentes équipes.

4e plus jeune joueur de Ligue 1 Uber Eats en 2016/2017

Quand Sylvain Ripoll a décidé de le lancer dans le grand bain de la Ligue 1 Uber Eats, Mattéo Guendouzi est devenu le 4e plus jeune joueur de la saison 2016/2017, à 17 ans et 184 jours. Le milieu n’a été devancé que par Vincent Thill (Metz), Kenny Rocha Santos (ASSE) et Zaydou Youssouf (ASSE).

Un milieu précieux pour Emery à Arsenal

Une fois chez les Gunners, Unai Emery lui a tout de suite accordé une confiance totale en l’intégrant à son onze-type dès l’ouverture de la saison. En 33 matchs, Guendouzi s’est montré performant dans l’animation ou encore à la récupération. Ainsi, lors de ses deux saisons londoniennes, le Français est apparu dans certaines tops stats d’Arsenal en championnat, à commencer par le 2e plus grand total de fautes subies (111), le 2e plus grand total de passes réussies vers la moitié de terrain adverse, devant par exemple Mesut Özil, ou encore le 3e meilleur total de ballons récupérés de l’équipe.

Distance balle au pied : dans le top 5 de Bundesliga

A l’occasion de la saison écoulée en Bundesliga, son 3e grand championnat découvert, Mattéo Guendouzi a apporté ces mêmes qualités en plus de son activité au Hertha Berlin. Apparu à 24 reprises, le néo-Olympien a terminé la saison avec la 5e plus grande distance parcourue ballon au pied du championnat allemand (3,95 km). Une performance pour celui qui a été le 2e meilleur Berlinois au nombre de fautes provoquées, dont deux pour des pénaltys. Côté passes, Guendouzi a conservé sa qualité technique avec 81,6% de réussite vers la moitié de terrain adverse, soit le n°1 au club.

Déjà convoqué chez les Bleus

Déjà convoqué deux fois chez les Bleus, l’international Espoirs ne compte pas encore de sélection en A. Il a connu sa première convocation en équipe de France A en septembre 2019, à 20 ans, à l’occasion du match contre l’Albanie au Stade de France pour les qualifications pour l’Euro, à la suite du forfait de Paul Pogba. Capitaine des Espoirs, il a de nouveau été appelé deux mois plus tard par Didier Deschamps pour les rencontres face à la Moldavie et l’Albanie.