Gerson (OM), Sergio Ramos (PSG) et Kevin Gameiro (RCSA).
Actualité

De Sergio Ramos à Kévin Gameiro, cinq recrues à suivre cette saison

Publié le 02/08/2021 à 13:34 - AFP

Partager

De la superstar Sergio Ramos au revenant Kevin Gameiro en passant par le revanchard Alexander Nübel, la saison 2021/22 de Ligue 1 Uber Eats, qui débute vendredi, verra de nouvelles figures fouler les pelouses du championnat français.

Sergio Ramos, pari parisien

Paris Saint-Germain, défenseur, 35 ans

Fleuron d'un recrutement XXL avec Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi et le néo-champion d'Europe Gianluigi Donnarumma, Sergio Ramos apporte au club parisien son immense expérience... et son lot d'interrogations. Touché au mollet gauche fin juillet, sa première apparition sous le maillot parisien se fait attendre. Il a raté le Trophée des Champions, perdu dimanche contre Lille (1-0), et la forme physique du défenseur de 35 ans interroge après une année émaillée d'absences au Real Madrid, avec 30 matchs manqués. Arrivé début juillet à Paris pour « gagner à nouveau » la Ligue des champions, l'Espagnol, qui a signé deux saisons pour une dizaine de millions d'euros annuels selon la presse, doit apporter son vécu et ce supplément d'âme à même de porter les Parisiens sur la scène européenne. A condition de ne pas transformer son séjour parisien en préretraite dorée...

Kévin Gameiro, revenant alsacien

RC Strasbourg Alsace, attaquant, 34 ans

« Home sweet home » : huit ans après avoir quitté la Ligue 1 Uber Eats pour la Liga, Kévin Gameiro revient à la maison, là où il a été lancé en pro en 2005 sous les couleurs du Racing. « Ravi de retrouver ce stade de la Meinau » qui lui a « tant donné », l'avant-centre passé par Séville, l'Atlético Madrid et Valence avoue avoir eu la « chair de poule en revenant » et devra prouver qu'il n'a rien perdu de ses qualités de buteur. Après avoir étoffé son palmarès de quatre League Europa, notamment, Gameiro tentera d'apporter son expérience à un groupe en difficulté l'an passé mais désormais emmené par le prometteur entraîneur Julien Stéphan, qui a succédé à Thierry Laurey sur le banc.

Gerson, attention talent

Olympique de Marseille, milieu, 24 ans

« Plus grand talent brésilien de sa génération » selon son président Pablo Longoria, le Brésilien Gerson est la tête de gondole de l'ambitieux mercato marseillais. Arrivé de Flamengo, le milieu relayeur de 24 ans est attendu au tournant, deux ans après une première expérience mitigée en Italie avec l'AS Roma et la Fiorentina. Joueur technique doté d'une bonne qualité de passes et porté sur l'offensive, il devra renforcer un secteur en difficulté. S'il assure que « la pression est quelque chose de positif » et ne le « dérange pas », le gaucher va devoir convaincre le bouillant public du Vélodrome. Sous la férule de Jorge Sampaoli, qui a poussé pour son recrutement après l'avoir observé lorsqu'il officiait dans le championnat brésilien, Gerson tentera aussi de s'offrir une place avec la Seleçao au Mondial 2022.

Justin Kluivert, fils prodigue

OGC Nice, ailier, 22 ans

Joueur rapide capable de jouer sur l'aile ou au milieu, Justin Kluivert espère percer enfin à Nice et se montrer à la hauteur de son illustre père, l'ancien avant-centre Patrick Kluivert. Barré à l'AS Roma et après un premier prêt en demi-teinte avec le RB Leipzig, le Néerlandais devrait trouver sur la Côte d'Azur un environnement plus favorable à son éclosion. Au sein d'un effectif jeune et ambitieux, la présence de son compatriote Calvin Stengs et de Kasper Dolberg, son ex-équipier à l'Ajax, ont « fait partie des éléments » qui l'ont convaincu de signer. Kluivert, qui découvre en France son quatrième championnat, après les Pays-Bas, l'Italie et l'Allemagne, devra confirmer les promesses entrevues à l'Ajax, pour enfin faire décoller sa carrière.

Alexander Nübel, rebond attendu

AS Monaco, gardien, 24 ans

Qu'il semble loin le temps où Alexander Nübel était présenté comme le successeur de Manuel Neuer au Bayern Münich et avec la Mannschaft. Depuis son transfert chez l'ogre bavarois à l'été 2020, en provenance de Schalke 04, Nübel s'est contenté de miettes : un petit match en championnat, autant en Coupe et deux en Ligue des champions. Mais son prêt de deux ans à l'ASM devrait lui donner la possibilité de briller enfin, loin de l'ombre de son compatriote, alors que Benjamin Lecomte, titulaire l'an passé sur le Rocher, devrait manquer le début de saison en raison d'une blessure. De quoi reprendre sa progression pour s'installer à terme dans les cages du Bayern et de la Mannschaft ?