J6

J6 : Derbys à distance

Publié le 16/09/2021 à 17:31 - LFP

Partager

La 6e journée de Ligue 1 Uber Eats va être marquée par quatre derbys au programme.

« Je connais l’importance des derbys dans toutes les régions. On a bien conscience de l’importance de celui-ci pour les supporters, même si c’est un match qui ne vaut que 3 points. C’est un match particulier dans une saison. », a confié Julien Stéphan, avant son premier Strasbourg-Metz sur le banc alsacien ; comme pour lancer cette 6e journée particulière de Ligue 1 Uber Eats.

Une journée et 4 derbys

Car ce week-end, la Ligue 1 Uber Eats a bien pour thème les derbys. Des duels entre voisins très attendus qui seront au nombre de quatre lors de la 6e journée. Dès l’ouverture vendredi à 21h, le RC Strasbourg Alsace accueillera donc le FC Metz dans un derby de l’Est. A vol d’oiseau, les deux stades ne sont distants que de 132 kilomètres. Un genre de match qu’attend toujours avec impatience l’entraîneur messin Frédéric Antonetti, malgré l’expérience de ses 583 matchs en championnat : « c’est un match chaud, c’est ça le football et j’aime ça ». La rivalité entre les deux clubs ne l’empêche pas d’avoir des mots agréables pour son cadet de 19 ans et d’estimer que « Stéphan est un jeune prometteur, qui a fait de très bonnes choses à Rennes. J'ai vu Strasbourg-Troyes, je trouve que ce sont deux entraîneurs de haut niveau. »

Entre Lens et Lille, la distance est encore plus courte. Le derby du Nord a lieu samedi à 17h à Bollaert pour un match des plus attendus. Les enceintes du RC Lens et du LOSC ne sont séparées que par 30 petits kilomètres à vol d’oiseau et à peine plus par la route (35 km). C’est dire combien il s’agit d’un duel entre voisins. Si les Sang et Or restent sur quatre matchs infructueux à domicile, la venue des Dogues pourraient les inspirer, puisque dans son histoire le RCL a remporté 27 victoires à Bollaert-Delelis face au tenant du titre en Ligue 1 Uber Eats. Ajouter une unité à ce bilan leur permettrait de faire oublier les deux défaites dans ce choc la saison passée et les sept buts concédés. Concernant ce derby qu’il a véritablement découvert l’an passé – après ceux avec la réserve lensoise - Franck Haise n’entend certainement pas revivre pareille expérience : « On a été frustré…sans doute aussi en réaction à l’accueil des supporters qui a été magnifique », avait confié le coach artésien en mai dernier. Il y aura déjà une grande différence avec la saison passée dans le Nord : Bollaert-Delelis fera cette fois le plein.


Deux records de distance pour Monaco

Ensuite, la journée de dimanche sera marquée par deux autres derbys. D’abord à 13h avec la rivalité bien connue sur la Côte d’Azur entre l’OGC Nice et l’AS Monaco, dans une Allianz Riviera à huis clos. Une affiche qui voit s’affronter les deux clubs les plus proches géographiquement parmi les équipes actuellement en Ligue 1 Uber Eats, avec seulement 18 km à vol d’oiseau entre l’Allianz Riviera et Louis-II (27 km par la route). Des Monégasques qui auront en revanche d’ici quelques semaines à parcourir la plus longue distance d’une équipe cette saison lors de la J12 et son match à Francis-Le Blé face au SB29 (1052 km).

Enfin, lors du multiplex de 15h, le stade Raymond-Kopa va accueillir le match entre le SCO et le FC Nantes. Deux villes distantes de 78 kilomètres à vol d’oiseau, mais plus éloignées au classement après 5 journées : Angers est un beau deuxième, alors que Nantes (14e) n’a qu’une longueur d’avance sur la 19e place. En réussite, les Angevins se sont imposés lors de deux des trois dernières réceptions des Canaris et n’ont perdu qu’un seul des six derniers derbys. Pour sa première dans ce derby, Gérald Baticle voudra prolonger la série de l’époque Moulin. En face, le Nantais Antoine Kombouaré parle des derbys comme d’un match spécial : « c’est un match différent des autres et je parle pour moi. Il y a beaucoup de passion. Ça donne des matchs engagés ».

Ainsi, cette 6e journée est marquée par trois des quatre affiches opposant les villes les plus proches en Ligue 1 Uber Eats : celle ne figurant pas au programme du week-end interviendra dimanche 3 octobre (J9) du côté du Chaudron entre l’ASSE et l’OL. Une autre forte rivalité de notre championnat et deux grands de Ligue 1 Uber Eats seulement éloignés par 57 kilomètres.