J6

Grâce à Icardi, le PSG renverse l’OL sur le fil

Publié le 19/09/2021 à 22:55 - LFP

Partager

Le Paris Saint-Germain s’est imposé dans le temps additionnel face à l’Olympique Lyonnais, grâce à un but de Mauro Icardi (2-1), dimanche, à l’occasion de la 6e journée. Pourtant mené et bousculé, Paris est parvenu à enchaîner un sixième succès consécutif.

Le Paris Saint-Germain reste intouchable. Mené et bousculé par l’Olympique Lyonnais, ce dimanche, le club de la capitale est parvenu à arracher les trois points dans le temps additionnel (2-1), à l'occasion de la 6e journée de Ligue 1 Uber Eats. Derrière au tableau d'affichage après un but de Lucas Paqueta, auteur d'un match étincelant, les Parisiens ont pu compter sur Neymar pour recoller au score sur pénalty, puis sur un coup de casque de Mauro Icardi pour prendre un avantage décisif. Avec cette sixième victoire consécutive, le club de la capitale est plus que jamais leader de Ligue 1 Uber Eats (18 points). De son côté, l'Olympique Lyonnais recule à la 9e place (8 points).

Le film du match

Dans une belle ambiance au Parc des Princes, les Lyonnais, disposés en 4-2-3-1 avec Islam Slimani en pointe et Xherdan Shaqiri sur le côté droit, étaient les premiers à se signaler sans pour autant inquiéter Gianluigi Donnarumma, préféré à Keylor Navas. Dans la foulée, Lionel Messi, pour sa première dans son nouveau jardin, réalisait ses premières percussions dont il a le secret. Venu pour jouer et tenter de créer la surprise, l’OL se portait vers l'avant dès qu'il récupérait le ballon, notamment par l’intermédiaire d’un Karl Toko Ekambi en jambes. En face, Angel Di Maria, aligné aux côtés du trio magique Lionel Messi, Kylian Mbappé et Neymar, titulaire pour la première fois en Ligue 1 Uber Eats, se montrait également entreprenant.

Il fallait attendre la 32e minute pour voir Neymar et Lionel Messi, anciens coéquipiers au FC Barcelone, se montrer réellement dangereux. Servi par le Brésilien, l’Argentin voyait son duel avec Anthony Lopes être remporté par le portier. Quelques minutes plus tard, sur un coup franc obtenu par Neymar, La Pulga trouvait l’équerre de l’international portugais (36e). Si le quatuor d'attaque parisien enchaînait les mouvements collectifs au fil d’un premier acte intense, il ne parvenait en revanche pas à faire craquer l’arrière-garde lyonnaise, guidée par l’expérimenté Jérôme Boateng.

Mauro Icardi a surgi

Capable de proposer une belle opposition, l’OL repartait sur les mêmes bases dès la reprise. Excellent dans un rôle de meneur de jeu, Lucas Paqueta faisait parler sa technique et son sens du jeu pour permettre à ses coéquipiers de calmer les temps forts parisiens. Mieux, il permettait aux siens de prendre les devants. Sur une longue transversale, Karl Toko Ekambi trouvait le Brésilien qui égalisait d’un joli plat du pied entre le poteau et Donnarumma, après avoir fait un bon appel dans la surface (0-1, 54e). Mais cet avantage était de courte durée. Monsieur Clément Turpin désignait le point de pénalty pour une faute Malo Gusto sur Neymar. Dans son style caractéristique, le Brésilien prenait Anthony Lopes à contre-pied et égalisait (1-1, 66e).

Pas déstabilisés par ce but, les Lyonnais continuaient de livrer une prestation de grande qualité, en affichant de la sérénité et de la créativité lors des phases de possession. En face, malgré la sortie de Jérôme Boateng, le Paris Saint-Germain peinait à déstabiliser le dispositif bien préparé de Peter Bosz. Certainement ménagé par Mauricio Pochettino, Lionel Messi était remplacé par Achraf Hakimi (76e). Si la fin de match était garnie de plusieurs chevauchées de Rayan Cherki, Mauro Icardi offrait lui les trois points au PSG. Entré à la 82e à la place d’Angel Di Maria, l’avant-centre plaçait une tête croisée imparable sur un centre de Kylian Mbappé dans le temps additionnel (2-1, 90+3e). De quoi permettre au PSG de poursuivre son sans-faute.