Idrissa Gueye a ouvert le score pour le PSG.
J8

Le grand huit pour le PSG, Lorient freine l’OL

Publié le 25/09/2021 à 23:05 - VL

Partager

Au Parc des Princes, samedi, le PSG a enregistré sa 8e victoire en huit journées de Ligue 1 Uber Eats en s’imposant face au Montpellier HSC (2-0). Dans le même temps, le FC Lorient est venu prendre un bon point sur la pelouse de l’OL (1-1).

Le Paris Saint-Germain poursuit son sans-faute. Samedi, lors de la 8e journée de Ligue 1 Uber Eats, le club de la capitale a décroché sa 8e victoire de la saison en venant à bout d’un valeureux Montpellier Hérault SC.

Le PSG réalise un départ canon et se procure plusieurs grosses occasions d’entrée. Les Parisiens n’attendent qu’un petit quart d’heure pour débloquer le tableau d’affichage. Trouvé à l’entrée de la surface par Di Maria, Idrissa Gueye évite le retour de Mollet avant de déclencher un véritable coup de canon du pied gauche, sur lequel Omlin ne peut rien (1-0, 14e). Un autre milieu de terrain n’est pas loin de doubler la mise, juste avant la pause. Herrera tente sa chance de l’extérieur du pied gauche devant la surface. Omlin est lobé mais le ballon va rebondir sur la barre (41e). Les Montpelliérains y croient toujours et inquiètent plusieurs fois Navas. De son côté, le PSG a les occasions mais ne parvient pas à tuer le match… jusqu’à la 89e minute. Tout juste entré en jeu, Julian Draxler est décalé sur la droite de la surface par Neymar. Dans un angle fermé, il surprend Omlin (2-0, 89e) et paraphe le succès parisien.

Le film du match

Bon point pour Lorient à Lyon

Dans le même temps, l’Olympique Lyonnais a connu un peu moins de réussite face au FC Lorient, une des belles surprises de ce début de saison. Dans la capitale des Gaules, les Merlus ont enchaîné un 5e match sans défaite en contraignant l’OL au match nul.

La rencontre s’anime au quart d’heure de jeu. Le Fée part seul au but et est déséquilibré par Emerson. Le latéral gauche lyonnais est expulsé. Sur le coup franc, Armand Laurienté fait parler la qualité de son pied droit et mystifie Lopes d’un coup franc magnifique (0-1, 19e), sous les yeux d’un maître en la matière, Juninho. Le reste du premier acte est haché. Les Gones ne passent pas loin de l’égalisation, mais Nardi répond présent face à Paqueta (45e+1). Les Lyonnais égalisent rapidement après la mi-temps. Après s’être appuyé sur Slimani, Karl Toko Ekambi vient glisser le ballon entre les jambes du gardien lorientais (1-1, 49e). Le match est animé et les deux formations peuvent l’emporter. L’OL croit y parvenir au bout du temps additionnel, mais le but de Paqueta est finalement refusé pour une position de hors-jeu. Les 21 acteurs repartent dos à dos.

Le film du match