Wissam Ben Yedder a signé un triplé face à Brest.
J37

Superbe affaire pour Monaco, Metz barragiste

Publié le 14/05/2022 à 23:30 - AFP

Partager

Renversant face au Stade Brestois 29 (4-2) samedi lors de la 37e journée, l’AS Monaco profite du faux-pas de l’OM à Rennes (2-0) et s’empare de la deuxième place. Vainqueur face à Angers (1-0), le FC Metz double l’ASSE et est désormais barragiste.

Les courbes se sont croisées : irrésistible, l’AS Monaco a enchaîné un 9e succès consécutif samedi contre le Stade Brestois 29 (4-2) et a profité de la défaite de l'OM à Rennes (2-0) pour dépasser les Marseillais et prendre la deuxième place du championnat, directement qualificative pour la Ligue des Champions.

Dans la course à l'Europe, la 37e journée n'a livré aucun verdict définitif et tout se jouera samedi prochain lors de la 38e et dernière journée. Mais les positions ont donc été chamboulées, avec les bonnes affaires de Monaco (2e) et du Stade Rennais (4e) et les faux-pas de l'OM (3e) et l’OGC Nice (6e), battu à domicile par le LOSC (1-3).

Ben Yedder impressionnant

Longtemps installé à la deuxième place, l’OM a donc glissé, nettement battu à Rennes par une équipe bretonne enthousiasmante, qui a vite fait la différence par Bourigeaud (1-0, 12e), puis Majer (2-0, 35e).

Dans le même temps, l’AS Monaco n'a pas paniqué après un début de match raté contre Brest, qui a mené 2-0 grâce à Duverne et Belaili. Mais Wissam Ben Yedder est ensuite entré en piste avec un triplé et Volland a fermé la marque (4-2).

Avant le dernier match, Monaco est donc devant l'OM, avec 68 points pour les deux équipes mais une différence de buts favorable pour le club du Rocher. Avec un succès samedi à Lens, l’AS Monaco serait donc directement qualifié pour la Ligue des Champions, sauf improbable carton de l'OM à domicile contre le RC Strasbourg Alsace.

L'affaire sera d'autant moins simple pour Marseille que les Alsaciens sont eux-mêmes encore en course pour une place européenne. Vainqueurs 1-0 du Clermont Foot, les joueurs de Julien Stéphan sont 5es et pour l'instant qualifiés pour la Ligue Europa Conférence. Et ils peuvent encore croire à la 4e place et à la Ligue Europa.

Il faudrait pour cela dépasser le Stade Rennais, superbement relancé après sa défaite de mercredi contre le FC Nantes. En assommant l'OM, les Bretons ont grimpé à la 4e place. Ils iront à Lille lors de la dernière journée et ont encore une chance d'atteindre la Ligue des Champions puisqu'ils n'ont que trois longueurs de retard sur Monaco et Marseille.

Outre l'OM, le grand perdant de la journée de samedi est l’OGC Nice. Après l'ouverture du score de Kluivert, les Aiglons étaient pourtant virtuellement troisièmes. Mais un doublé de Jonathan David et un but de Timothy Weah ont fait couler les Aiglons. L'équipe de Christophe Galtier se retrouve ainsi 6e et hors des positions européennes avant d'aller à Reims samedi. Septième du classement après son succès 1-3 à Troyes, le RC Lens a également encore une chance de finir 5e et européen.

La bonne affaire de Metz, l’ASSE et Bordeaux en mauvaise posture

Dans la course au maintien, la 37e journée a également rebattu les cartes puisque le FC Metz a chipé la place de barragiste à l’AS Saint-Etienne.

Une semaine après son succès inattendu face à l’OL (3-2), le FC Metz a confirmé face au SCO (1-0) et s’est offert le droit de rêver grâce à Didier Lamkel Ze. Mais le déplacement à Paris lors de la dernière journée sera un véritable défi pour les Grenats. Le FC Lorient (17e, 35 pts), qui a résisté à Bordeaux (0-0), a assuré sa place en Ligue 1 Uber Eats, tout comme le Clermont Foot (16e, 36 pts) et l’ESTAC Troyes (15e, 37 pts), battus respectivement à Strasbourg (1-0) et par le RC Lens (1-3).

Après leur match nul face au FC Lorient (0-0), les Girondins de Bordeaux ont conservé leur place de lanterne rouge et se retrouvent dans une position difficile à 90 minutes de la fin du championnat. Relégués à trois points des Messins, les Bordelais ont une différence de buts largement défavorable (-41 contre -29) et pour arracher la place de barragiste, ils devront s'imposer largement à Brest et compter sur de lourds revers des Mosellans et des Stéphanois.

L'autre mauvaise affaire de la soirée a été réalisée par l’AS Saint-Etienne, battu par le Stade Reims (1-2) au stade Geoffroy-Guichard. L'ASSE (19e, 31 pts) a en effet abandonné à la différence de buts (-35 contre -29) sa place de barragiste au FC Metz (18e, 31 pts).