Gerson après l'un de ses buts face à Strasbourg.
J38

L’OM, Monaco, Rennes et Nice européens, l’ASSE barragiste

Publié le 21/05/2022 à 23:45 - AFP

Partager

Riche en buts et en spectacle, la 38e journée a rendu son verdict que ce soit dans le haut ou dans le bas du tableau de Ligue 1 Uber Eats.

L’Olympique de Marseille s'est qualifié samedi pour la Ligue des Champions et l’AS Monaco, le Stade Rennais FC et l’OGC Nice ont aussi validé un billet européen à l'issue de la dernière journée d'une Ligue 1 Uber Eats qui perd les Girondins de Bordeaux ainsi que le Metz et voit l’AS Saint-Etienne arracher un sursis.

Tombé la semaine dernière de sa 2e place directement qualificative pour la phase de groupes de la C1, l’OM (2e, 71 points) n'a laissé aucune chance au RC Strasbourg Alsace (6e, 63 pts), battu 4-0 dans un Orange Vélodrome bouillant.

Tenu en échec à Lens (2-2), l’AS Monaco (3e, 69 pts) cède la 2e place et devra passer, comme l'année dernière, par les tours préliminaires. Derrière, le Stade Rennais (4e, 66 pts) a eu chaud : mené deux fois à Lille sur un doublé de Timothy Weah, les Rouge et Noir sont revenus au score à deux reprises, par Benjamin Bourigeaud et Serhou Guirassy.

Ils ont failli se faire dépasser par une équipe de l’OGC Nice renversante (5e, 66 pts aussi mais une moins bonne différence de buts) : menés 2-0 dès la 18e minute à Reims, les hommes de Christophe Galtier ont arraché leur billet pour la Ligue Europa Conférence grâce à un triplé d'Andy Delort en seconde période (2-3). Ils dépassent ainsi sur le fil la surprise Strasbourg (6e, 63 pt), qui reste aux portes de son rêve européen.

Les Verts arrachent leur ticket pour les Barrages

Dans le bas du tableau, l’AS Saint-Etienne (18e, 32 pts) a obtenu un sursis en arrachant la place de barragiste grâce à un but de Romain Hamouma synonyme de match nul (1-1) à Nantes. Les Verts affronteront l’AJ Auxerre la semaine prochaine pour tenter de rester dans l'élite.

C'est une douche froide pour le FC Metz (19e, 31 pts), qui s'était extirpé de la zone rouge mais y retourne définitivement, battu 5-0 par le PSG sur un triplé de Kylian Mbappé (24e, 28e, 50e) et des buts de Neymar et Angel Di Maria. Et il n'y a pas eu de miracle pour les Girondins de Bordeaux, qui avait besoin d'une avalanche de buts face au Stade Brestois 29 : ils ont salué la Ligue 1 Uber Eats en s'imposant largement à Brest (2-4), mais c'était encore loin du compte.