Bilan

Qui sont les «porte-bonheurs» des clubs ?

Publié le 18/05/2020 à 10h17 - LFP

Partager

Découvrez quels joueurs ont le plus grand impact sur le nombre de points inscrits par les clubs cette saison en Ligue 1 Conforama.

La présence de certains joueurs semble avoir des effets particulièrement bénéfiques sur les résultats de leur équipe. En effet, ces joueurs permettent à leur formation de voir leur moyenne de points inscrits monter en flèche cette saison en Ligue 1 Conforama.

Ici, il n’est pas question de relever les éléments statistiques habituels permettant de juger de l’influence d’un joueur sur les performances de son équipe – comme les classements des buteurs et des passeurs - mais de constater la moyenne de points d’une équipe avec ou sans la présence de certains joueurs. Et pour bien mesurer leur impact, seuls ont été retenus ceux qui ont disputé un minimum de dix rencontres de championnat, mais qui en revanche ont fait défaut au moins six fois à leur formation. Par conséquent, les plus grands temps de jeu ne sont pas représentés. Exit donc les grands habitués des 11-types qui approchent ou dépassent les 2000 minutes de temps de jeu.

Alvaro (OM), un invincible qui rapporte

Parmi ces joueurs « porte-bonheur » figurent notamment Alvaro Gonzalez (OM). L’Espagnol est certes un élément de base d’André Villas-Boas, mais il a aussi manqué une partie des matchs qui a limité son temps de jeu à 1629 minutes (20 matchs, dont 19 titularisations) sur les 2520 minutes possibles cette saison. A son arrivée à Marseille, le défenseur a enchaîné 17 matchs sans défaite en Ligue 1 Conforama, avant de participer à celle subie contre le FC Nantes (1-3), le 22 février dernier. Une invincibilité qui a permis à Alvaro Gonzalez de présenter un bilan de 2,25 points pris avec l’OM. Le club phocéen qui pointe à 1,38 points en l’absence de son défenseur, pour un différentiel de 0,88 point. A l’OM, Alvaro est ainsi le seul à devancer Dimitri Payet dans ce registre, puisque le n°10 permet à son équipe de prendre en moyenne 2,14 points en sa présence, contre 1,5 pts sans lui (+0,64 pt).

L’effet Bobichon au SCO

Mais d’autres joueurs font encore plus fort. Antonin Bobichon est apparu à 11 reprises avec Angers SCO. Et en sa présence (653 minutes), le club angevin a glané 1,73 points, soit 1,49 points de plus que sans lui ! Un sacré écart pour le seulement 16e meilleur temps du SCO, qui a du reste signé ses deux buts de la saison dans les derbys face aux Nantais.

Ensuite, dans le top 3 des joueurs « porte-bonheurs » se trouvent Enock Kwateng (Bordeaux) et Adrien Silva (AS Monaco). Avec leur latéral (983 minutes de jeu), les Girondins engrangent 1,07 points de plus qu’en son absence (1,86 contre 0,79 points). Kwateng n’a ainsi connu la défaite qu’à deux reprises en Ligue 1 Conforama, lors des deux confrontations face au Paris SG. Le Monégasque a pour sa part contribué à voir l’AS Monaco obtenir en moyenne 1,64 points par rencontre en sa présence en Ligue 1 Conforama, contre 0,67 sans lui (+0,97 point). Sur le Rocher, il devance Islam Slimani (+0,67 pt). En 4e position dans ce classement figure la latéral brésilien Fabio (FC Nantes). Des Canaris qui ont marqué 0,9 point de plus avec lui sur le terrain (9 matchs) que lorsqu’il était absent.

Parmi les clubs les mieux classés, Thiago Silva est le Parisien dont la présence a le plus d’impact sur les points empochés par son club. Avec le Brésilien, le leader marque 2,67 points en moyenne contre 2 points sans lui. Il devance plusieurs joueurs tels que Idrissa Gueye, Mauro Icardi et Marco Verratti (+0,51 pt). Sur le podium, le Stade Rennais F.C. inscrit 1,95 points en présence de Romain Del Castillo et « plus que » 1,29 points en son absence. Enfin au LOSC (4e du classement), c’est le Portugais Renato Sanches qui a le plus d’impact sur la moyenne de points marqués par les Dogues avec un différentiel de +0,61 point.

Top joueur par club (plus grand écart de points inscrit avec/sans dans l’équipe) :

Amiens SC : Aurélien Chedjou et Bakaye Dibassy +0,41 pt
Angers SCO : Antonin Bobichon +1,49 pts
Girondins de Bordeaux : Enock Kwateng +1,07 pts
Stade Brestois 29 : Julien Faussurier 0,49 pt
Dijon FCO : Hamza Mendyl +0,89 pt
LOSC : Renato Sanches +0,61 pt
OL : Youssouf Koné +0,49 pt
OM : Alvaro Gonzalez +0,88 pt
FC Metz : Kévin N’Doram +0,65 pt
AS Monaco : Adrien Silva +0,97 pt
Montpellier HSC : Junior Sambia +0,71 pt
FC Nantes : Fabio +0,9 pt
OGC Nice : Adam Ounas et Malang Sarr +0,52 pt
Nîmes Olympique : Lamine Fomba +0,65 pt
PSG : Thiago Silva +0,67 pt
Stade de Reims : Tristan Dingome +0,44 pt
Stade Rennais F.C. : Romain Del Castillo +0,67 pt
AS Saint-Etienne : Zaydou Youssouf +0,71 pt
RC Strasbourg Alsace : Youssouf Fofana +0,55 pt
Toulouse FC : Jean-Victor Makengo +0,68 pt