Bilan

Les néo-buteurs au premier rang

Publié le 04/06/2020 à 16h26 - LFP

Partager

Lors de la saison 2019/2020 de Ligue 1 Conforama certains joueurs en ont profité pour débloquer leur compteur personnel dans le championnat.

Au cours de la saison 2019/2020, 73 joueurs ont découvert les joies de marquer pour la première fois de leur carrière en Ligue 1 Conforama. Et pas uniquement des nouvelles recrues.

D’abord, Kévin Denkey (Nîmes Olympique) a été le plus rapide à se mettre en action en marquant au bout de seulement 63 secondes de jeu ! Le Togolais devance Jack Lahne (Amiens SC) avec 4 minutes d’attente et Moses Simon (FC Nantes) ; le Nigérian a lui marqué pour la première fois en Ligue 1 Conforama lors de sa 11e minute de présence, soit une minute plus rapidement que Yann Gboho (Stade Rennais F.C.), qui y est parvenu lors de son 2e match. Au total, neuf joueurs ont trouvé la faille dès leur première apparition cette saison. Outre les trois premiers nommés, Victor Osimhen (LOSC) en a fait autant, mais en signant même un doublé. Ensuite, Efthymios Koulouris (TFC), Moussa Koné (NO), El Bilal Touré (SdR), Matthias Pereira Lage (SCO), Islam Slimani (ASM) et Chadrac Akolo (Amiens SC) complètent la liste des plus rapides.

Tout comme le Nigérian des Dogues, ils sont trois à avoir marqué un doublé tout en ouvrant leur compteur ; à savoir les Bordelais Otavio (68e match) face aux Crocos et Yacine Adli (12e match) contre Amiens, et le champion parisien Tanguy Kouassi (5e match), également aux dépens des Picards.

Nice le plus pourvu

Avec huit néo-buteurs, l’OGC Nice est le club le plus représenté. Chez les Aiglons, Kasper Dolberg a ouvert son compteur personnel lors de sa 2e apparition, soit le plus rapide, devant Hichem Boudaoui (5e match), Alexis Claude-Maurice et Racine Coly (18e match), puis Arnaud Lusamba, Patrick Burner, Christophe Hérelle et Adrien Tameze. En y parvenant pour leur 68e apparition dans le championnat, ces deux derniers font d’ailleurs partie des néo-buteurs qui ont le plus patienté pour découvrir les joies de marquer. Seul Romain Amalfitano (Dijon FCO) a eu besoin de davantage de temps (108e match), en marquant face au FC Metz lors de la dernière journée de 2019.

Battocchio trois fois mieux !

 

 

Ensuite, le Stade Brestois 29 a compté sept nouveaux buteurs en Ligue 1 Conforama (Bain, Battocchio, Cardona, Castelletto, Court, M’Bock, N’Goma). Christian Battocchio a la particularité d’avoir signé un triplé pour ouvrir son compteur personnel lors de sa 12e apparition dans le championnat. Pour sa part, le Stade de Reims qui a fini 6e du classement final de la saison a pu compter sur l’apport de six néo-buteurs, dont son capitaine Yanis Abdelhamid. Le défenseur a fait trembler les filets à l’occasion de son 66e match de Ligue 1 Conforama pour accompagner ses coéquipiers Disasi, Kamara, Kutesa, Moreto Cassama et donc le jeune Touré.

L’exception Montpellier

A l’inverse, le Montpellier HSC est l’unique club à ne pas avoir de buteur néophyte dans son effectif lors de la saison 2019/20, alors que le FC Metz n’a que Farid Boulaya, buteur pour sa 24e apparition en Ligue 1 Conforama.

Du côté du champion de France de Ligue 1 Conforama, il y a eu quatre néo-buteurs. Ander Herrera, Mauro Icardi (2e match), Tanguy Kouassi (5e match) et Pablo Sarabia (8e match) sont les Parisiens à avoir ouvert leur compteur en 2019/20. Deuxième du classement final, l’OM a vu Dario Benedetto marquer lors de sa 3e apparition, Duje Caleta-Car 26e et enfin Nemanja Radonjic 27e, lors de son entrée en jeu au Stadium face à Toulouse, fin novembre 2019.