Nemanja Radonjic après son but à Metz.
Bilan

L’utilisation des remplacements sur la saison 2019/20

Publié le 04/08/2020 à 12:39 - VL

Partager

Alors que la règle des cinq changements a été adoptée en Ligue 1 Uber Eats pour l’exercice 2020/2021, focus sur les remplacements opérés en championnat la saison dernière.

Nouveautés en Ligue 1 Uber Eats. Réuni le 31 juillet dernier, le Conseil d’Administration de la LFP a décidé d’adopter la règle des cinq remplacements autorisés en cours de match, ainsi que celle permettant à chaque entraîneur d’inscrire 20 joueurs au maximum sur la feuille de match.

Bordeaux, le plus gourmand

Alors que l’on pourrait penser que ces règles vont favoriser les gros clubs, dotés de larges effectifs, il est intéressant de revenir sur l’utilisation des remplacements lors de la saison écoulée. En effet, sur les neuf clubs les plus gourmands en changements, six ont terminé le championnat dans la deuxième partie de tableau. Les Girondins de Bordeaux (12es) ont fini en tête en effectuant 84 remplacements. Paulo Sousa est ainsi le seul entraîneur de Ligue 1 Uber Eats à avoir réalisé ses trois changements sur les 28 matchs de son club. L’Amiens SC (19e) et le Stade Rennais F.C. (3e) complètent le podium de ce classement avec 83 changements.

Sur les six clubs suivants, à égalité avec 82 remplacements, ils ne sont que deux à avoir achevé l’exercice 2019/2020 dans le Top 10. L’Olympique de Marseille (2e du championnat) et l’OGC Nice (5e) côtoient ainsi le Stade Brestois 29 (14e), le Dijon FCO (16e), l’AS Saint-Etienne (17e), ainsi que le Toulouse FC (20e). Cette tendance se confirmera-t-elle avec la règle des cinq remplacements ? Réponse à partir du vendredi 21 août…

Top 10 des équipes qui ont effectué le plus de changements

1. Girondins de Bordeaux, 84
2.
Amiens SC, 83
--
Stade Rennais F.C., 83
4.
OM, 82
--
Dijon FCO, 82
--
Stade Brestois 29, 82
--
OGC Nice, 82
--
Toulouse FC, 82
--
AS Saint-Etienne, 82
10.
Stade de Reims, 81
--
OL, 81

Leya Iseka, le plus souvent sorti du banc

Concernant les joueurs le plus souvent entrés en jeu, le Top 3 appartient là aussi à des clubs de deuxième partie de tableau. Aaron Leya Iseka (Toulouse FC) se place en tête avec 16 entrées en jeu, devant Samuel Moutoussamy (FC Nantes, 13e du classement) et Josh Maja (Girondins de Bordeaux), entrés après avoir démarré sur le banc à 15 reprises. La suite de ce classement est plus homogène, avec plusieurs joueurs de clubs du haut de tableau tels que Ignatius Ganago (ex-OGC Nice), Luiz Araujo (LOSC) ou encore Nemanja Radonjic (OM).

Top 10 des joueurs le plus souvent entrés en jeu

1. Aaron Leya Iseka (Toulouse FC), 16
2.
Samuel Moutoussamy (FC Nantes), 15
--
Josh Maja (Girondins de Bordeaux), 15
4.
Ignatius Ganago (ex-OGC Nice), 14
--
Thierry Ambrose (FC Metz), 14
--
Luiz Araujo (LOSC), 14
7.
Nemanja Radonjic (OM), 13
--
Souleymane Camara (ex-Montpellier HSC), 13
9.
Junior Sambia (Montpellier HSC), 12
--
Hyunjun Suk (ex-Stade de Reims), 12
--
Ibrahima Niane (FC Metz), 12
--
Keita Baldé (AS Monaco), 12
--
Kévin Zohi (RC Strasbourg Alsace), 12

Radonjic, le plus efficace

Au rayon des supersubs, c’est Nemanja Radonjic qui remporte les suffrages. Auteur de 4 de ses 5 buts après avoir débuté la rencontre sur le banc, entre la 14e et la 18e journée, le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille a été le joker de luxe d’André Villas-Boas. Le club phocéen ne s’est en effet jamais incliné lorsque son remplaçant serbe a trouvé le chemin des filets (3 victoires et 1 nul). Ce dernier a même directement rapporté quatre points à son équipe en marquant le but de la victoire face à Brest (2-1, 89e minute, 15e journée) et celui égalisateur à Metz (1-1, 70e minute, 18e journée).

Deux attaquants d’Angers SCO complètent le podium, avec 3 buts. Il s’agit de Casimir Ninga, auteur d’un triplé après être entré face à l’ASSE (4-1, 6e journée) et Rachid Alioui, qui a signé 3 de ses 6 réalisations après avoir démarré sur le banc (dont un doublé).

Supersubs : L’effet Radonjic à l’OM !

Top 10 des buteurs après être entrés en jeu

1. Nemanja Radonjic (OM), 4 buts
2.
Casimir Ninga (Angers SCO), 3 buts
--
Rachid Alioui (Angers SCO), 3 buts
4.
Mauro Icardi (PSG), 2 buts
--
Chadrac Akolo (Amiens SC), 2 buts
--
Boulaye Dia (Stade de Reims), 2 buts
--
Keita Baldé (AS Monaco), 2 buts
--
Ibrahima Niane (FC Metz), 2 buts
--
Junior Sambia (Montpellier HSC), 2 buts
--
Romain Hamouma (ASSE), 2 buts
--
Eric-Maxim Choupo-Moting (PSG), 2 buts
--
Moussa Koné (Nîmes Olympique), 2 buts
--
Kévin Denkey (Nîmes Olympique), 2 buts
-- Victor Osimhen (ex-LOSC), 2 buts

-- Islam Slimani (ex-AS Monaco), 2 buts

Les contenus les plus consultés
Pas de contenus.