Bilan

D’où viennent les joueurs de Ligue 1 Uber Eats ?

Publié le 21/04/2021 à 16:22 - ADS

Partager

Quels territoires fournissent le plus de joueurs aux clubs de l’élite ? Découvrez le classement par villes, départements et régions avec le détail des joueurs.

Stars, joueurs de devoir, talents de la Ligue 1 Uber Eats… D’où viennent les joueurs du championnat de France ? Focus sur les territoires qui ont vu naître le plus de joueurs actuellement dans l’élite. Quelles sont les villes, départements et régions qui comptent le plus de représentants dans le championnat de France ? Qui sont leurs figures de proue ? Réponse…

Un podium avec Paris, Marseille et Bamako

Sans surprise, Paris, la ville la plus peuplée de France avec environ 2,2 millions d’habitants, est aussi la ville où sont nés le plus grand nombre de joueurs de Ligue 1 Uber Eats. Ils sont 26 à avoir vu le jour dans la capitale, à commencer par Kylian Mbappé, Karl Toko Ekambi, Benjamin Lecomte ou encore Seko Fofana. En 2e position, on trouve deux villes qui fournissent 10 joueurs : Marseille et Bamako, la capitale du Mali et ville de naissance du Rennais Hamari Traoré par exemple. Ensuite, la logique est respectée puisque Lyon, 3e ville la plus peuplée de l’Hexagone derrière Paris et Marseille, est aussi la 3e commune la plus représentée avec 8 joueurs dont Houssem Aouar.

 

La 5e ville de naissance qui revient le plus ? Abidjan, où 7 joueurs ont vu le jour, parmi lesquels l’Angevin Angelo Fulgini. Derrière 4 villes à 6 joueurs, on trouve Bondy à la 10e place. La commune de Seine-Saint-Denis « donne » un joueur de Ligue 1 Uber Eats tous les 10 000 habitants avec 5 représentants pour un peu plus de 50 000 Bondynois. Les plus célèbres d’entre eux ? Jonathan Ikoné, William Saliba et Randal Kolo Muani.

 

Le Rhône entre les départements franciliens

Ville-département, Paris arrive également en tête du classement des départements pourvoyeurs à égalité avec la Seine-Saint-Denis (26 joueurs chacun). Le Niçois Alexis Claude-Maurice et le Stéphanois Adil Aouchiche font notamment partie des joueurs estampillés « 93 ». Le Rhône complète le podium avec 19 joueurs, juste devant un autre département francilien : le Val-d’Oise (16). Il y a du beau monde chez les enfants du « 95 » : Wissam Ben Yedder, Presnel Kimpembe, Axel Disasi ou Armand Laurienté.

 

Le département des Bouches-du-Rhône arrive en 5e position (14). Viennent ensuite deux départements franciliens, les Hauts-de-Seine (12) et le Val-de-Marne (11), avant un tandem Gironde et Yvelines (10). Sept des 8 départements franciliens se placent donc parmi les 12 départements qui « donnent » le plus de joueurs à la Ligue 1 Uber Eats.

 

L’Île-de-France loin devant

Il y a l’Île-de-France et les autres régions. Principal vivier du championnat, la région parisienne a vu naître 112 joueurs qui évoluent actuellement dans l’élite. La 2e région qui « produit » le plus de joueurs ? L’Auvergne-Rhône-Alpes et ses 41 représentants. Juste derrière, on trouve la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (38 joueurs). L’Occitanie (26) et la Nouvelle-Aquitaine (19) complètent le top 5.

(Joueurs actuellement au club ayant déjà joué en professionnel)