Franck Honorat (SB29) et Baptiste Santamaria (SRFC).
Bilan

Les meilleures performances athlétiques de la saison

Les meilleures performances athlétiques de la saison

Bilan
Publié le 03/06 à 09H52 - LFP

Partager

Distances parcourues en moyenne par match, sprints… Découvrez les joueurs et les clubs qui ont réalisé les meilleures performances physiques lors de cette saison 2021/22 de Ligue 1 Uber Eats.

Johan Gastien n’a pas compté ses efforts. Pour la première saison du Clermont Foot en Ligue 1 Uber Eats, le milieu de terrain âgé de 34 ans figure au sommet des joueurs qui ont parcouru la plus grande distance par match en moyenne à l’issue de l’exercice 2021/22. Le numéro 25 du CF63 est le seul joueur du championnat à avoir avalé plus de 12 km par match en moyenne (12,20 km). Florian Tardieu (ESTAC Troyes) et Laurent Abergel (FC Lorient), deux autres milieux de terrain, complètent le podium avec respectivement 11,70 km et 11,30 km par match. A noter que les dix premières places de ce classement sont occupées par des joueurs évoluant dans l’entrejeu.

Les joueurs qui ont parcouru la plus grande distance par match en moyenne (en km) :
1. Johan Gastien (Clermont Foot) : 12,20
2. Florian Tardieu (ESTAC Troyes) : 11,70
3. Laurent Abergel (FC Lorient) : 11,30
4. Azor Matusiwa (Stade de Reims) : 11,25
5. Aurélien Tchouaméni (AS Monaco) : 11,22
6. Pedro Chirivella (FC Nantes) : 11,18
7. Mahdi Camara (AS Saint-Etienne) : 11,17
8. Adrien Thomasson (RC Strasbourg Alsace) : 11,11
9. Benjamin Bourigeaud (Stade Rennais F.C.) : 11,07
10. Rominigue Kouamé (ESTAC Troyes) : 11,03
Min. 10 matchs

Les Rennais ont du coffre

Du côté des clubs, le Stade Rennais F.C., auteur d’une très belle saison en Ligue 1 Uber Eats (4e), n’a pas rechigné à la tâche. L’équipe dirigée par Bruno Genesio est celle qui a parcouru la plus grande distance par match en moyenne à l’issue des 38 journées. S’appuyant sur des joueurs capables de répéter les efforts, comme Benjamin Bourigeaud ou Baptiste Santamaria, les Bretons ont arpenté 121,3 km en moyenne. Ils devancent d’un rien le Stade de Reims (120,6 km par match), alors que l’AS Monaco complète le podium (119,3 km par match). Concernant le record sur un match, il appartient également aux Rouge et Noir avec 131,9 km parcourus. C’est plus que l’ESTAC (129,5 km) et Angers SCO (129,4 km).

Les équipes qui ont parcouru la plus grande distance par match en moyenne (en km) :
1. Stade Rennais F.C. : 121,3
2. Stade de Reims : 120,6
3. AS Monaco : 119,3
4. RC Strasbourg Alsace : 118,7
5. Angers SCO : 118,7
6. ESTAC Troyes : 117,7
7. Clermont Foot : 117,5
8. Olympique Lyonnais : 117,1
9. OGC Nice : 116,3
10. Stade Brestois 29 : 115,8
11. Girondins de Bordeaux : 115,7
12. LOSC : 115,3
13. RC Lens : 114,7
14. Montpellier Hérault SC : 114,5
15. FC Lorient : 113,8
16. FC Metz : 113,7
17. AS Saint-Etienne : 113,3
18. Olympique de Marseille : 111,9
19. FC Nantes : 111,6
20. Paris Saint-Germain : 109,1

Baptiste Santamaria n’a rien perdu

Mais quel joueur a cassé la baraque en matière d’endurance sur un match cette saison ? Eh bien, c’est encore une fois le Stade Rennais F.C. qui est à l’honneur puisque Baptiste Santamaria détient le record. Habitué des premières places dans ce type de classement lorsqu’il évoluait à Angers SCO avant son passage en Allemagne, le milieu de terrain est le seul joueur de Ligue 1 Uber Eats à avoir dépassé la barre des 14 km au cours d’une rencontre (14,01 km). Milieux créatifs mais aussi travailleurs, Ilan Kebbal (Stade de Reims) et Adrien Thomasson (RC Strasbourg Alsace) ont signé les deux autres meilleures performances (13,97 km chacun). Joueur à la moyenne la plus élevée par match, Johan Gastien est également présent dans ce classement (9e – 13,63 km).

Les joueurs qui ont parcouru la plus grande distance sur un match (en km) :
1. Baptiste Santamaria (Stade Rennais F.C.) : 14,01
2. Ilan Kebbal (Stade de Reims) : 13,97
-. Adrien Thomasson (RC Strasbourg Alsace) : 13,97
4. Azzedine Ounahi (Angers SCO) : 13,95
5. Lovro Majer (Stade Rennais F.C.) : 13,80
6. Samuel Moutoussamy (FC Nantes) : 13,74
7. Marshall Munetsi (Stade de Reims) : 13,72
8. Dylan Chambost (ESTAC Troyes) : 13,66
9. Johan Gastien (Clermont Foot) : 13,63
10. Haris Belkebla (Stade Brestois 29) : 13,62

Franck Honorat met le turbo

En ce qui concerne les sprints, c’est Franck Honorat qui décroche la palme cette saison. Auteur de 11 buts et 4 passes décisives en 2021/22, l’attaquant du Stade Brestois 29 n’a cessé de proposer des solutions à ses partenaires. Avec 25,1 sprints par rencontre en moyenne, il devance d’une courte tête le Monégasque Caio Henrique (24 sprints par match) au sein d’un classement où les latéraux et les pistons sont particulièrement représentés (Akim Zedadka, Ricardo Mangas, Achraf Hakimi, Ruben Aguilar, Malo Gusto, Jimmy Cabot). Deuxième de cette catégorie, le Brésilien de l’ASM détient en revanche le record de sprints sur un match (47) devant… Franck Honorat, Malo Gusto (OL) et Armand Laurienté (FC Lorient) (43 pour les trois).

Les joueurs qui ont effectué le plus grand nombre de sprints par match en moyenne :
1. Franck Honorat (Stade Brestois 29) : 25,1
2. Caio Henrique (AS Monaco) : 24
3. Romain Faivre (Stade Brestois 29/OL) : 23,3
4. Akim Zedadka (Clermont Foot) : 22,6
5. Ricardo Mangas (Girondins de Bordeaux) : 22,4
6. Achraf Hakimi (Paris Saint-Germain) : 21,7
7. Ruben Aguilar (AS Monaco) : 20,9
-. Malo Gusto (OL) : 20,9
9. Benjamin Bourigeaud (Stade Rennais F.C.) : 20,2
10. Jimmy Cabot (Angers SCO) : 20,0

Monaco aime accélérer

Au rayon des clubs, c’est l’AS Monaco qui sort du lot parmi les équipes ayant effectué le plus grand nombre de sprints par match en moyenne. Dans le sillage de Caio Henrique, les Asémistes n’ont cessé d’appuyer sur l’accélérateur tout au long de la saison, eux qui ont réalisé 169 courses de ce type par match en moyenne. Ils battent de justesse un Stade Rennais F.C. (168) qui est décidément présent dans chacun catégorie. Car en plus de toutes les statistiques relevées précédemment, le club breton détient le record de sprints sur un match cette saison (225), devançant cette fois l’AS Monaco (214). Pour revenir aux équipes qui ont réalisé le plus de sprints par match en moyenne, le LOSC occupe la troisième marche du podium (152), tandis que l’Olympique Lyonnais et le RC Lens clôturent le Top 5 (152).

Les équipes qui ont effectué le plus grand nombre de sprints par match en moyenne :
1. AS Monaco : 169
2. Stade Rennais F.C. : 168
3. LOSC : 155
4. Olympique Lyonnais : 152
-. RC Lens : 152
6. OGC Nice : 147
7. Girondins de Bordeaux : 146
-. Stade Brestois 29 : 146
-. Olympique de Marseille : 146
-. FC Metz : 146
-. FC Nantes : 146
-. AS Saint-Etienne : 146
13. Angers SCO : 141
-. Montpellier Hérault SC : 141
-. Stade de Reims : 141
-. RC Strasbourg Alsace : 141
-. ESTAC Troyes : 141
18. Clermont Foot : 138
-. FC Lorient : 138
20. Paris Saint-Germain : 136