Hugo Ekitike a été la révélation de la saison au Stade de Reims.
Stats

La Ligue 1 Uber Eats, terre d’expression pour les U21

Publié le 16/06/2022 à 08:59 - LFP

Partager

Connue pour faire régulièrement éclore de très jeunes talents, la Ligue 1 Uber Eats a une nouvelle fois été le championnat qui a accordé le plus de place à des joueurs de moins de 21 ans cette saison.

Réputée pour sa capacité à faire émerger de très jeunes talents, la Ligue 1 Uber Eats n’a pas failli à sa réputation lors de l’exercice 2021/22. Le championnat de France a une nouvelle fois prouvé qu’il savait faire confiance à ses jeunes pousses, avec le plus fort temps de jeu dédié aux U21 dans le Top 5 européen. Avec 9,5% des minutes jouées cette saison par des joueurs de moins de 21 ans, la Ligue 1 Uber Eats arrive assez nettement devant la Bundesliga (7,0%) et présente un pourcentage plus de deux fois supérieur à ceux de la Premier League, de la Serie A et de la Liga.



Reims et Montpellier, des U21 qui comptent

Si c’est le FC Barcelone, en pleine restructuration depuis le départ de Lionel Messi et l’arrivée de Xavi sur le banc, qui a offert le temps de jeu le plus important à ses joueurs de moins de 21 ans (7901 minutes), le Top 10 des clubs européens ayant fait jouer le plus leurs jeunes est sans équivoque. Avec six représentants parmi les dix premiers, la Ligue 1 Uber Eats est sur-représentée, loin devant la Bundesliga (2 clubs), l’Espagne (1) et l’Angleterre (1).

Avec Hugo Ekitike, Dion Lopy, ou encore Nathanaël Mbuku notamment, le Stade de Reims arrive juste derrière le Barça. Cette saison, 20,8% des minutes jouées par les Rémois l’ont été par des joueurs de moins de 21 ans, soit 7766 minutes. Un total qui aurait pu être encore plus important sans les blessures d’Ekitike et El Bilal Touré en 2022. Au Montpellier Hérault SC, Maxime Estève, Joris Chotard et Elye Wahi ont largement contribué au temps de jeu des U21 du club, le troisième parmi les cinq grands championnats européens (7125 minutes). L’AS Saint-Etienne (6e), le FC Metz (7e), l’OL (8e) et le Stade Rennais (9e) sont les quatre autres formations françaises de ce Top 10.

Temps de jeu des U21 par club dans les cinq grands championnats européens :

1. FC Barcelone (ESP), 21,0% des minutes jouées par des U21 (7901 minutes)
2. Stade de Reims, 20,8% des minutes jouées par des U21 (7766 minutes)
3. Montpellier Hérault SC, 19,1% des minutes jouées par des U21 (7125 minutes)

4. Bayer 04 Leverkusen (ALL), 17,4% des minutes jouées par des U21 (5859 minutes)
5. Borussia Mönchengladbach (ALL), 16,4% des minutes jouées par des U21 (5497 minutes)
6. AS Saint-Etienne, 14,2% des minutes jouées par des U21 (5318 minutes)
7. FC Metz, 14,2% des minutes jouées par des U21 (5312 minutes)

8. Olympique Lyonnais, 14,0% des minutes jouées par des U21 (5246 minutes)
9. Stade Rennais, 13,3% des minutes jouées par des U21 (4987 minutes)

10. Arsenal (ANG), 13,2% des minutes jouées par des U21 (4927 minutes)

L’ASSE dans la roue du Barça

Les formations de Ligue 1 Uber Eats sont également omniprésentes dans le classement des clubs européens ayant utilisé le plus d’U21 cette saison. Derrière le FC Barcelone (13 joueurs), l’AS Saint-Etienne finit deuxième dans les cinq grands championnats avec 12 joueurs de moins de 21 ans, dont Lucas Gourna, Adil Aouchiche et Saïdou Sow. Aux côtés des Verts, cinq autres clubs français se classent parmi les onze premiers : le Stade de Reims, le Stade Rennais, le PSG, les Girondins de Bordeaux et l’AS Monaco. La Ligue 1 Uber Eats, 6 représentants, devance ainsi la Liga, la Serie A, la Bundesliga et la Premier League, toutes à un club.



Reims, les U21 les plus prolifiques d’Europe

De la quantité mais également de la qualité. Utilisés en nombre par Oscar Garcia, les U21 du Stade de Reims ont rendu la confiance accordée par leur entraîneur. Cette saison 18 buts rémois ont été inscrits par des joueurs de moins de 21 ans, soit 43% des buts du club ! Aucun club ne fait mieux dans les cinq grands championnats européens. Révélation de la saison, Hugo Ekitike (19 ans) a pris une part importante dans ce total, avec ses 10 réalisations. Arsenal est le deuxième club européen le plus prolifique sur cette catégorie d'âge, alors que le RC Lens complète le podium avec 13 unités, dont 12 pour le seul Arnaud Kalimuendo (20 ans).

Parmi les 12 premiers de ce classement, la Ligue 1 Uber Eats sort une nouvelle fois du lot avec 5 clubs, devant la Premier League (3), la Bundesliga (3), la Liga (1) et la Serie A (1). Et même à l’étranger, les jeunes formés en Ligue 1 Uber Eats font parler d’eux. Hoffenheim (6e) doit par exemple essentiellement sa place à Georginio Rutter. Parti du Stade Rennais en février 2021, l’attaquant de 20 ans a signé 8 des 9 buts du club allemand.

Buts marqués par des U21 cette saison dans les cinq grands championnats européens :

1. Stade de Reims, 18 buts (43% des buts du club hors csc)
2. Arsenal (ANG), 17 buts (28% des buts du club hors csc)
3. RC Lens, 13 buts (22% des buts du club hors csc)
4. FC Barcelone (ESP), 12 buts (18% des buts du club hors csc)
5. Montpellier Hérault SC, 11 buts (23% des buts du club hors csc)
6. TSG Hoffenheim (ALL), 9 buts (16% des buts du club hors csc)
-- Bayer 04 Leverkusen (ALL), 9 buts (12% des buts du club hors csc)
-- Stade Rennais, 9 buts (11% des buts du club hors csc)
9. Borussia Dortmund (ALL), 8 buts (10% des buts du club hors csc)
10. Southampton (ANG), 7 buts (17% des buts du club hors csc)
-- Girondins de Bordeaux, 7 buts (14% des buts du club hors csc)
-- Manchester United (ANG), 7 buts (13% des buts du club hors csc)
-- Udinese (ITA), 7 buts (12% des buts du club hors csc)